SX US : retour à partir du 31 mai

Publié par La Rédaction le vendredi 15 mai 2020 à 06:00

La décision est sans appel pour l’instant. Rendez-vous à Salt Lake City dans le stade Rice-Eccles à partir du 31 mai pour la reprise du Championnat de Supercross US 2020. Ouf. 

On savait que le SX US allait reprendre le 31 mai prochain. Il restait maintenant à savoir quelle ville allait être choisie pour accueillir les sept courses restantes du Championnat 2020. Le stade State-Farm de Glendale était envisagé pendant un long moment mais les cas de Coronavirus explosent en Arizona. Feld Entertainment a donc jeté son dévolu sur Salt Lake City en Utah qui devait déjà accueillir la finale en fin de saison. La 11ème épreuve se déroule donc le dimanche 31 mai, la 12ème enchaine le mercredi suivant et ainsi de suite jusqu’au 21 juin. Les trois premières courses débutent avec les pilotes 250 de la côte Est. On ne verra donc pas Dylan Ferrandis en action avant le 10 juin (voir calendrier ci-dessous). Le format de la compétition reste identique à d’habitude sauf qu’il n’y aura aucun spectateur dans les tribunes. L’objectif de Feld Entertainment est d’organiser ces sept courses avec le minimum de personnes. Les détails ne sont pas encore définis mais il y aura un seul mécanicien par pilote qui ne pourrait d’ailleurs pas le panneauter pendant la finale.

Sécurité
Pour pénétrer dans l’enceinte, il faudra suivre des règles sanitaires très strictes dictées par les autorités médicales compétentes. Tout le monde sera testé et le port du masque est obligatoire sans oublier le respect de la distanciation sociale. La clinique mobile Alpinestars a formé pas moins de 7 médecins pour appliquer ces mesures de sécurité liées au Covid-19. En ce qui concerne les courses en elle-même, rien ne change. On reste dans un format classique de manches qualificatives et de finales de 15/20 minutes. Il reste encore bien sûr plein de zones d’ombres comme les 1 290 mètres d’altitude de Salt Lake City, le stade ouvert, les courses qui s’enchainent toutes les semaines, la présence/absence des photographes, les conférences de presse, le tracé des pistes, etc. Avoir déjà une date et un lieu permet aux pilotes d’avoir un objectif et de s’y préparer au mieux. Par extension, l’organisateur de l’outdoor US peut maintenant définir les contours de son calendrier après le 21 juin. L’essentiel est là.

La rédaction

19 Commentaires

Articles

Mode sombre