Romain Febvre, champion d’Italie

Publié par La Rédaction le lundi 15 mars 2021 à 16:30

Romain Febvre commence bien la saison 2021. Au terme de la finale des Internationaux d’Italie, le français coiffe la couronne de champion. Arrivé leader lors de la finale à Mantova ce dimanche 14 mars, il signe une journée parfaite remportant non seulement la manche MX1 mais également la finale et ce malgré la présence du jeune espagnol Jorge Prado. Victime d’une chute dans chacun des deux débats, Jorge n’a pas vraiment connu la journée espérée. Pire, la seconde a laissé le pilote KTM sur le carreau, évacué par les secouristes. On ignore pour l’heure la gravité de ses blessures. Dans ces conditions, Jeremy Van Horebeek récupère à deux reprises la 2ème place devant Ivo Monticelli. En catégorie MX2, Nicholas Lapucci a quant à lui dominé la compétition au guidon de sa Fantic, vainqueur facile de sa manche avant de terminer 4ème au milieu des 450 en Finale. C’est une belle performance que personne ne peut contester au nouveau champion MX2, qu’il s’agisse de Roan Van De Moosdijk ou Mattia Guadagnini.

Un bilan positif
« C’est encore un bon week-end avec encore deux bons départs » débriefe Romain Febvre. « Nous avons beaucoup travaillé sur ce point et nous pouvons voir que nos efforts portent leurs fruits par rapports aux autres pilotes de pointe ayant pris part à ce championnat d’Italie. C’est très positif. La vitesse est bonne et, bien que je souffre encore un peu avec mes avant-bras, j’ai eu moins de problèmes pendant la SuperFinale. Nous avons maintenant du temps devant nous pour finaliser cette préparation. Tout se passe très bien dans l’équipe avec Ivo. C’est quelqu’un de cool et, même si nous roulons dans la même catégorie, il n’y a pas de rivalité. Nous travaillons en harmonie ce qui est très agréable aux côtés du reste de l’équipe. » Le 1er Grand Prix de la saison 2021 étant programmé le 23 mai prochain, il n’y a plus qu’à prendre son mal en patience avant de voir s’affronter tout le gratin du motocross mondial. En espérant que le calendrier ne soit pas chamboulé… Vivement la suite.

Par la rédaction.

4 Commentaires

Articles

Mode sombre