Les Nations à Ernée en 2023

Publié par Justine Geisler le vendredi 3 juillet 2020 à 10:12


Le Motocross des Nations 2020 était programmé les 26 et 27 septembre prochains à Ernée (53). En fonction des incertitudes existantes quant au nombre de spectateurs qu’il sera possible d’accueillir fin septembre et des risques économiques que cela engendre, le Moto-Club d’Ernée a préféré renoncer à l’organisation de cette prestigieuse compétition en 2020. La FIM, la FFM, Infront Moto Racing et le Moto-Club d’Ernée ont décidé d’un commun accord du report de cette compétition en 2023.

Jacques Bolle, Président de la Fédération Française de Motocyclisme : « Je suis vraiment désolé car cette compétition majeure aurait permis à la France de vivre cette année un bel événement où les pilotes tricolores ont brillé à de nombreuses reprises. Toutefois, je comprends parfaitement la position du Moto-Club d’Ernée, les risques étaient trop importants. Je me réjouis néanmoins de savoir que cette grande manifestation sera de retour en France en 2023. Je remercie David Luongo et la société Infront Moto Racing pour leur écoute et leur esprit constructif sur ce dossier.ʺ

David Luongo, Président de Infront Moto Racing : « Malgré la grande tristesse, nous comprenons la décision du club et de la FFM concernant le report du Monster Energy Motocross of Nations en France. Il est clair que malgré les efforts de toutes les parties durant ces derniers mois, la situation en France concernant les contraintes d’organisation de grands événements populaires et les consignes sanitaires des autorités gouvernementales semblaient intenables pour le Moto-Club d’Ernée. Malgré cela, le Motocross des Nations 2020 devrait tout de même avoir lieu dans un autre pays qui sera annoncé dans les meilleurs délais à la date du 26/27 septembre. De plus, nous pouvons également déjà confirmer notre volonté de revenir en France en 2023 pour l’organisation de cet événement qui demeure le plus populaire au monde pour le tout-terrain sur le circuit d’Ernée. Je tiens à remercier le Moto-Club d’Ernée ainsi que la FFM, les équipes de bénévoles et leurs présidents respectifs pour leur détermination et le ur collaboration dans cette épreuve

Philippe Lecomte, Président du Moto-Club d’Ernée : « Depuis l’annonce officielle de l’organisation du Motocross des Nations 2020 sur notre circuit, toute l’équipe du Moto-Club s’est mobilisée sans compter pour mettre sur pied un événement à la hauteur des deux dernières éditions que nous avons accueillies en 2005 et 2015. Au regard des contraintes sanitaires liées à la pandémie de COVID-19 et compte tenu des nombreuses incertitudes concernant les conditions d’organisation en septembre, nous sommes contraints de demander le report du Motocross des Nations 2020. Cette décision est le choix de la raison face à un risque sanitaire et financier très important. Au-delà du sport, c’est tout un territoire qui se retrouve privé de retombées économiques. J’ai une pensée pour nos partenaires, sponsors et prestataires qui se sont engagés dans ce projet. Je remercie Jacques Bolle et la Fédération Française de Motocyclisme ainsi que David Luongo et la Société In Front pour leur soutien et leur engagement au côté du club t out au long de cette période compliquée à vivre pour l’ensemble de l’équipe. L’objectif du club est de rebondir rapidement et je vous donne d’ores et déjà rendez-vous pour le Motocross des Nations 2023.ʺ

(Communiqué de presse FFM).


18 Commentaires



  1. Loïs217 ( Posté via l'application )

    Au moins en 2023 on est sur d’avoir des Nations digne de ce nom

    Répondre
    • PolB ( Posté via l'application )

      Attend on y est pas 😂

    • mxsxfan

      Personne n’est sure de rien aujourd’hui !!

      4 0
  2. milou994 ( Posté via l'application )

    A un moment il faut savoir être raisonnable…
    En plus, organisé au milieu de la saison, très certainement sans pilote US et surtout sans spectateur, ça n’aurait pas été des Nations digne de ce nom.

    Répondre
  3. Flo#81 ( Posté via l'application )

    Franchement, ne sachant pas quel genre de spectacle on allait nous proposer. Je suis presque soulagé. Rendez-vous en 2023!🤘

    Répondre
  4. The Good ( Posté via l'application )

    Bon bah j’ai plus qu’à réimprimer mes places pour 2023 !

    Répondre
    3 0
  5. benou ( Posté via l'application )

    Fond de la pensée de David Lungo:  » voilà fait chier, y aura pas de Nations à Ernée cette année. Je devais me faire un max de blé sur cette compet’ mais bon tant pis. Toute façon je lâche pas l’affaire, y aura un Nation en 2020 le 26/27 septembre quoi qu’il se passe. Attends t’imagine pas la tune que je peux me faire sur un wk bordel. Rdv en 2023 à Ernée « 

    Répondre
    • benexc ( Posté via l'application )

      C’est si grave de gagner de l’argent et penser à faire fonctionner et fructifier son entreprise ? Tu trouverais mieux l’inverse ou qu’une entreprise quel qu’elle soit perde de l’argent ?
      Nous vivons une situation mondial exceptionnel, leurs job est actuellement d’essayer de trouver des solutions mais surtout sauver les meubles ….

      9 0
    • benou ( Posté via l'application )

      Oui tout à fait tu as raison. Mon commentaire est demesuré. Mais bon il y a peut être une part de vérité

      1 0
  6. pich530 ( Posté via l'application )

    Quelqu’un ses si il y a un remboursement des place ou autre pour se qu’ils et ont déjà ?

    Répondre
    0 7
    • SLP53 ( Posté via l'application )

      Ce que je SAIS, c’est que ce que tu as écrit… ça m’a piqué les yeux !!

    • mxsxfan

      J’avais encore jamais vu « se qu’ils et ont » wahou !!!

      4 2
    • Flo#81 ( Posté via l'application )

      Je pleure des larmes de sang😭

      2 1
  7. PROLINK

    Et en Angleterre, pas de problèmes d’organisations ni de rentabilité financière? bizarre çà quand même!!!!

    Répondre
    2 0
    • BCND

      Ca l’avenir nous le dira, pour le moment LUONGO cherche un candidat… La c’est le club qui se désiste (légitimement) car ils veulent rentrer dans leurs frais. Si Matterley veut prendre le risque d’organiser les nations en 3 mois, LUONGO il se frotte les mains… Après, est ce qu’ils vont prendre le bouillon on en sait rien. J’ai lu des commentaires ou les mecs ils se plaignent qu’il n’y à pas de GP en France, mais vu ce que ça coûte d’organiser un GP, déjà il n’y à plus que 2 clubs qui y arrivent (même Villars ils ont du mal), St Jean il ne voulait pas prendre un GP en octobre avec le risque de diviser le public par 2. C’est trop nul car c’était quand même beaucoup mieux quand il y à avait plus de circuit, on se lasse un peu des GP sur toujours les même pistes.

      3 2