Le coup de gueule de Romain Febvre

Publié par La Rédaction le lundi 7 juin 2021 à 15:12

Auteur d’une belle performance à Ernée, notamment face au néerlandais Jeffrey Herlings, Romain Febvre est reparti un peu amer de Mayenne comme il l’explique sur son compte Instagram. Inscrit sur cette ouverture de championnat de France Elite en guise de course de préparation, le français met en lumière un changement de règlement quant aux primes allouées sur une épreuve réunissant un nombre exceptionnel de pilotes de Grand Prix. Pas du tout d’accord avec la politique appliquée, il a senti le besoin d’en parler. « Ce fut une bonne journée, de bons résultats, une bonne course. C’était vraiment cool. On est fin prêts pour la Russie. Je voulais juste partager un petit truc qui m’a étonné ce soir. Je ne me sens pas obligé d’en parler mais disons responsable de le faire car je trouve que ce n’est vraiment pas normal. Après la course, forcément, on a des primes parce que c’est notre métier. La Fédération ou le Club, je ne sais pas vraiment, ont décidé suite à la plainte de plusieurs pilotes qui font le championnat de France que les primes devaient être égales de la 1ère à la 20ème place vu la présence de plusieurs pilotes de Grand Prix. C’est du jamais vu j’ai envie de dire. Du 1er jusqu’à la 20ème place, tout le monde a eu la même prime ! Ce qui veut dire que dans un autre corps de métier, qu’on soit chef d’entreprise ou salarié par exemple, on devrait gagner la même chose. »

Il n’y a pas de raison
« C’est une méthode bizarre. Il n’y a qu’en France qu’on voit ça. J’ai été amateur à mes débuts. Peu importe sa situation, même si on gagne plus d’argent à certains moments, lorsque j’étais amateur je ne gagnais pas ma vie notamment lorsque je faisais le championnat de France Elite. Et c’est marrant parce que ce sont les pilotes de cette génération qui se plaignent aujourd’hui. C’est assez bizarre. Nou nous sommes toujours tus lorsque j’étais plus jeune. On essayait justement d’apprendre pour être meilleurs.  Et maintenant que nous sommes meilleurs, ce sont les anciens qui se plaignent. Entre guillemets, ça ne change pas grand chose pour nous mais c’est toujours ça de pris. On fait notre métier le mieux qu’on peut et comme les autres. Il n’y a pas de raison. Si on ne dit rien, on va subir le système et un jour, on ne gagnera plus d’argent en faisant notre sport. Je pense qu’avoir des têtes d’affiches apporte des sponsors au championnat, ça attire du public. En France, il y a de moins en moins de pilotes de GP qui font l’Elite et il ne faut pas s’étonner. Je pense que ce sera de pire en pire et forcément, les choses comme ça, on ne le sait que lorsque la course est terminée pour ne pas faire fuir le monde. Je n’en veux à personne, je ne sais pas trop à qui en vouloir. C’est un petit coup de gueule parce qu’on ne voit ça qu’en France et après on s’étonne que plus personne ne veuille venir. J’espère que ça changera ». Le message est passé. Pour Romain comme pour les autres pilotes de GP, cap sur la Russie où les attend désormais l’ouverture du championnat du Monde MXGP les 12 et 13 juin prochains.

Par la rédaction.

Voir plus

99 Commentaires

Articles

Mode sombre