Dans le fond de Glen Helen

Publié par La Rédaction le mercredi 14 septembre 2016 à 17:44


On ne voit que des vidéos GoPro qui tuent installées sur les casques des meilleurs pilotes du monde. Quand t’es derrière, tu vois quoi ? David Pulley a terminé 31ème de la 1ère manche MXGP à Glen Helen. Ca se voit en 1 tour et puis ça ne se voit plus à cause des projections.


11 Commentaires



  1. PROLINK

    David Pulley, c’est lui qui transportait la moto de Soub sur le SX côte Est. Il a participé, j’espère pour lui qu’il s’est fait plaisir, c’est le principal.

    Répondre
  2. nicolas hamard ( Posté via l'application )

    le vidéo est illisible…. je suis le seul dans ce cas ?

    Répondre
  3. mx4ever4

    C’est une blague? C’est bon je m’inscris pour l’année prochaine

    Répondre
    • Arthur927 ( Posté via l'application )

      T’affole pas, Gagne en ligue déjà..

  4. Team JLP

    Le soleil est mortel dans la montée et pour un tel circuit mythique,c’est nul la double trajectoire pas plus large qu’un guidon avec un mur comme appui.

    Répondre
  5. mxsxfan

    Il se traine complètement au 1er tour faut bien l’avouer. Il a quel niveau ce pilote ?

    Répondre
    • mxsxfan

      Merci KTM 520 ! Courageux le gars mais malheureusement peu d’évolutions en 3 ans.

    • Romane

      Oui c’est vrai dirait qu’il stagne un peu, cependant ce n’est pas évident de monter dans la hiérarchie, pour qu’il y ait des premiers il faut bien des derniers, des 32emes…
      Ce mec a dû faire une ou deux belles courses en amateurs et vouloir monter en pro trop rapidement et se retrouver dans le wagon de queue.
      C’est le chat qui se mort la queue.
      Quand on voit l’énorme potentiel de Cianciarulo qui a failli gagner des titres à peine rookie et qui avait un mal fou à finir top 12 cette année avec un top matos il a mis toute la saison à retrouver ses marques et être à nouveau dans le bon wagon c’est fou comment à ce niveau là tu dégringole facilement, regardez notre Paulin national un moral en berne et il passe de potentiel champion à potentiel privé, si il ne se reprend pas sur la Husky en 2017 il n’a plus qu’à atomiser la ligue du Languedoc Roussillon en 2018 et se battre pour le titre en Élite…
      Notre sport est cruel mais ô combien réaliste…

    • Romane

      Qui se mord la queue

  6. aldjess

    Il a qu’a venir en France il mettra une pile a pas mal de pilotes élites

    Répondre