Coronavirus : les perles du net (3)

Publié par La Rédaction le samedi 4 avril 2020 à 10:00


« Confinement plus changement d’heure, ce matin, j’ai trempé mes biscottes dans le Ricard. »

« Je vous parie que le jour l’on pourra enfin sortir, il pleuvra. »

« Après 14 jours de confinement c’est l’heure du concours « qui a la plus belle moustache. Les hommes aussi peuvent participer. »

« Cherche vélo d’appartement pour me rendre à mon télé-travail. »

« Pour ceux qui voulaient un monde sans vaccin, voici le monde sans un vaccin. »

« Mon voisin commence à disjoncter avec le confinement. Je l’ai vu parler à son chien… J’ai raconté ça à mon aspirateur, on était morts de rire ».

« J’ai sonné à mon porte. Ca m’a fait un bien fou. »

« Qui aurait pu imaginer qu’en 2020 pouvoir se présenter à la banque avec des gants et un masque serait considéré comme normal ? »

« Journal de confinement, Jour 12.  Je me suis disputé avec moi-même, je ne me parle plus. »

« C’est le week-end. Putain ça fait du bien deux jours de confinement après une dure semaine de confinement. »

« Rue déserte, dernière cigarette, plus rien ne bouge. Le groupe Images l’avait prédit… »

« Commander des masques deux mois après le début de l’épidémie, c’est comme commander des préservatifs le jour de l’accouchement. »

« On était quand même moins emmerdé en 1986 quand le nuage de Tchernobyl n’osait pas passer la frontière. »


1 Commentaire