Jett Lawrence : « Mosiman est un idiot »

Publié par La Rédaction le mardi 27 avril 2021 à 11:00

Heureux pour Shimoda et sa victoire à Salt Lake City 1, Jett Lawrence n’est pas satisfait par sa propre perf’. Egalement remonté contre Mosiman, il ne mâche pas ses mots.

Jett Lawrence : « Je ne peux pas être franchement satisfait de ma 2ème place à Salt Lake City 1. Comme tout le monde, je voulais gagner. D’un autre côté, vu le départ que j’ai pris, ce podium est loin d’être un mauvais résultat. J’ai loupé ma sortie de grille et me suis retrouvé un peu déséquilibré. Je savais à partir de là qu’il serait compliqué d’aller chercher la victoire. Pour autant, il n’était pas question de baisser les bras. J’ai commencé à fournir de gros efforts pour rattraper les gars devant. Je voyais Mosiman et Jo batailler ce qui m’a permis de revenir sur eux avant de passer 2ème. Après ça, j’ai bien essayé de doubler Jo mais j’ai commis quelques petites erreurs et je l’ai payé cash. Terminer derrière Jo ne m’arrange pas vraiment pour le championnat mais je ne peux que le féliciter. Je suis même très heureux pour lui. C’est mon ami et il vient de remporter la 1ère victoire de sa carrière. J’ai vécu ça il n’y a pas si longtemps alors je sais l’émotion que ça procure. C’est chouette qu’il le vive à son tour et quitte à voir quelqu’un d’autre gagner, je préfère de loin que ce soit lui plutôt qu’un autre. C’est un mec bien. Nous avons bien discuté après sa victoire. Il m’a confié avoir été nerveux durant les 1ers tours et je suis content qu’il soit allé au bout. C’est génial. »

Pas de cerveau
« A l’inverse, il y a des pilotes vraiment stupides. Mosiman est le parfait exemple. Je le double proprement pour passer 2ème et lui arrive au droit dans le virage juste après, comme s’il allait me couper en deux. Heureusement, j’ai pu éviter ça mais sur le saut d’arrivée, je me suis retourné pour lui signifier à quel point il est le roi des idiots. Les gens peuvent comprendre maintenant pourquoi je l’ai sorti à Houston. Ce type, si tu ne le bouscule pas et que tu n’assures pas tes arrières, tu es tranquille, il va aussitôt s’attaquer à ta roue avant. Encore une fois, je le passe proprement durant cette finale et lui, juste derrière, il cherche le T-bone. Il aurait pu mettre fin à ma soirée tout comme la sienne. J’aurais pu être blessé. Bref, ça montre juste à quel point il n’a pas de cerveau et je me devais de le lui dire. Pour revenir à cette épreuve de Salt Lake, la piste n’était pas si facile. Tu sembles avoir du grip alors que la base reste glissante. Il faut composer avec. Je l’ai dit, terminer 2ème derrière Jo n’est pas la bonne opération pour le classement provisoire mais c’est loin d’être un mauvais résultat. Je dois remercier les fans pour le soutien qu’ils m’apportent, pour ces mots d’encouragements que je lis sur les réseaux sociaux sans parler bien évidemment de mon équipe. J’ai maintenant hâte d’être à samedi prochain pour la confrontation avec les pilotes de l’Est. Vivement. »

Propos recueillis par LeBigUSA.com. 

37 Commentaires

Articles

Mode sombre