Eli Tomac : « Cooper est une machine »

Publié par La Rédaction le dimanche 21 mars 2021 à 12:03

Eli Tomac monte sur la 3ème marche du podium à Arlington 3 mais Cooper Webb était intouchable. L’écart des points se creuse au classement général. Le temps presse.

Eli Tomac : « La piste était vraiment top. Il y avait plein de possibilités. C’était vraiment différent pour une fois. C’était une course amusante à part le fait de terminer 3ème. Quand Justin m’a passé, je n’ai pas poussé. Je m’en veux. Quand je l’ai doublé enfin, je n’étais plus dans le rythme. Avec Ken et Cooper loin devant, c’était trop tard pour tenter quelque chose. J’ai encore perdu beaucoup de points. J’ai maintenant hâte d’aller rouler sur le speedway d’Atlanta. Ca ressemblera certainement à Daytona. Je pense que ça va m’avantager. Cooper Webb fait des erreurs dans les manches qualificatives mais pendant les finales il est là. Il fait toujours des bons départs. Il est étonnant. Je ne sais pas comment il fait. C’est une machine en finale. Ken Roczen et Justin Barcia roulent bien mais ça ne suffit pas pour battre Webb. »

Tout gagner
« Je pense que j’étais le meilleur dans les whoops mais avec l’ornière qui s’est creusée au milieu ça ne servait plus à rien. C’est frustrant. Je pense que les pistes sont moins difficiles que les années passées. C’est compliqué de faire la différence. On n’a jamais eu deux lignes de whoops cette saison ou alors des monstres comme avant. Tout est plus facile. Avec cela, tu ajoutes des adversaires mieux préparés. Du coup, vivement la course d’Atlanta après la pause. Il reste cinq épreuves. Je n’y crois plus vraiment. Avec 41 points d’avance c’est à Cooper de perdre le championnat. De mon côté, je ne peux que rêver et espérer toutes les gagner jusqu’à la fin. On verra ce que ça donnera. »

Propos recueillis par LeBigUSA à Arlington.

21 Commentaires

Articles

Mode sombre