Podium à Villars pour le team Luc1

Publié par Justine Geisler le mardi 13 mai 2014 à 17:06


Avec une pensée pour Germain Vincenot qui est éloigné des circuits pour quelques semaines, le team Luc1 Owatrol Honda était à Villars sous Écot ce week-end pour la deuxième épreuve du Championnat de France. Un très beau circuit et une très bonne organisation ont fait de ces deux jours un succès. En S1, Sylvain Bidart termine troisième derrière T. Chareyre et A. Chareyre, et montre qu’il peut rester dans la roue des meilleurs mondiaux. Sylvain n’est qu’à 8 points de son principal concurrent au classement provisoire, et tout reste possible avec 6 courses à venir.

luc1-hd-4917

Sylvain Bidart : « Le week-end s’est bien passé, j’ai fait le deuxième temps aux essais chrono, troisième dans chacune des deux manches. On a eu un épisode pluvieux entre les deux manches, nous sommes donc partis pour la 2e manche avec une piste qu’on ne connaissait pas, avec pas mal de terre sur le bitume. C’est moi qui suis parti en tête, j’ai donc fait office d’ouvreur. Je ne savais pas trop où étaient les limites, et j’ai été trop prudent les premiers tours. Ensuite Thomas m’a doublé, et j’ai commencé à prendre un peu d’assurance, et c’était plus facile car j’avais un « lièvre ». Ensuite Adrien m’a doublé en sortant de la terre, et je suis resté à leur contact pendant la manche. J’ai fait quelques petites erreurs car dès qu’on sortait de la trajectoire, c’était assez glissant. Je perds deux points sur Adrien pour le championnat, bien sûr c’est négatif, mais en même temps on est à 8 points d’écart, il reste 6 épreuves, ça montre bien que je vais me battre jusqu’au bout pour avoir le titre. »

luc1-hd-5867

Ludovic Lucquin : « Pour la course de ce week-end, ça s’est bien passé samedi, Sylvain a fait le meilleur temps dans les deux séances d’essais, c’était vraiment encourageant pour aujourd’hui. Aux essais chrono ce matin, il a fait le deuxième temps, ce qui n’est vraiment pas mal puisqu’il est entre deux champions du monde. En première manche, il n’a vraiment pas réussi à se mettre dedans. Je pense qu’il avait un peu la pression, il a voulu trop bien faire. Du coup il n’était pas parfaitement concentré, on l’a vu dans les traces. Ce n’était pas le Sylvain d’hier, mais c’est comme ça, le stress fait aussi partie de la course.

En deuxième manche on a eu des conditions difficiles car il y a eu une grosse averse entre temps, c’était pluie / slick, puis finalement tout le monde est parti en slicks sur un terrain séchant. Là c’était beaucoup mieux, il a réussi à garder le rythme. Il a quand même eu un petit souci, le sélecteur était mal réglé, il a eu beaucoup de points morts. C’est une erreur de notre part, mais ça fait également partie des aléas de la course. Sylvain était quand même dans la roue des frères Chareyre, c’était vraiment positif. Il a perdu 2 points sur la journée, il est maintenant à 8 points, et on sait que ce n’est pas grand chose. On verra la suite, on travaille pour combler ce retard !

Germain, quant à lui, s’est blessé à l’entrainement la semaine dernière en faisant une petite chute à très faible vitesse en partant des stands. Il a mis la main par terre et les conséquences ont été fâcheuse, il a un scaphoïde cassé. Il a été opéré il y a trois jours, ils ont mis une vis pour consolider la fracture. On va attendre un peu pour son retour, pour qu’il soit en pleine forme. Il devrait revenir soit pour la course d’Albi, soit pour celle de Lohéac. On avait un petit pincement au cœur en voyant le départ des S2 aujourd’hui. On savait que Germain s’était vraiment bien préparé pour cette épreuve, c’est un circuit qui lui va bien, mais voilà, ce sont les aléas du sport. »

luc1-hd-5723

Prochain rendez-vous avec le team les 24 et 25 mai à Magny-Cours (58) pour la 3e épreuve du Championnat de France de Supermotard.


Soyez le premier à réagir