Le doublé pour Quentin Prugnières

Publié par Justine Geisler le samedi 13 avril 2019 à 20:22


Malgré des températures bien fraîches en matinée, la deuxième épreuve du 24MX Tour 2019 a débuté samedi 13 avril dans de très bonnes conditions sur le circuit de Romagné (35). Un léger vent a permis de chasser les quelques nuages bretons pour laisser la place au soleil pour les manches de l’après-midi. Comme toujours, ce sont les plus jeunes pilotes qui ont ouvert les festivités. Les Espoirs 85cc ont disputé l’intégralité de la deuxième des sept épreuves de leur Championnat de France, tandis que les Juniors ont pu prendre leur marque avec les essais et manches qualificatives. Habituées à recevoir le 24MX Tour les équipes du MC Romagné ont une nouvelle fois effectué un magnifique travail, permettant de placer pilotes et spectateurs dans les meilleures conditions. Une bien belle entrée en matière avant l’apothéose demain avec les pilotes Elite et Juniors.

Le doublé pour Prugnières 
Une fois n’est pas coutume, le terrain de Romagné était bien sec et s’est peu creusé au cours de la journée. Déjà plutôt roulant, les modifications effectuées avec la collaboration de Mathys Boisramé l’ont rendu vraiment technique et physique. Des conditions qu’affectionnent particulièrement Quentin-Marc Prugnières ! Et le leader du Championnat, déjà brillant en ouverture du 24MX Tour, s’est fait plaisir en terre bretonne. Ses adversaires n’ont pu que constater les dégâts ! Le pilote Bud Racing Kawasaki a outrageusement dominé les débats. Grâce à deux départs canons et une vitesse impressionnante il a bouclé l’intégralité des tours en tête pour porter son avance au Championnat à 22 points. David Guillemot Scheid (KTM) prend la deuxième place de l’épreuve avec une deuxième suivie d’une troisième position. Parti dans le Top 5 en première manche, il a rapidement dépassé Mathis Barthez (KTM) pour le gain de la deuxième position avant de résister au retour de Maxime Grau. Sa seconde course sera du même acabit. Rapidement troisième après s’être défait de Maxime Chauveau (KTM) dans le premier tour, il a roulé esseulé jusqu’au drapeau à damier sans pouvoir menacer les leaders. Champion de France Minivert en 2017, l’Isérois s’empare de la troisième place du Championnat et va jouer le podium cette saison.

Comme à Castelnau-de-Lévis, Alexis Fueri (KTM) monte sur la troisième marche du podium. Le Niçois a encore montré une très bonne vitesse mais une chute au départ de la première manche suivie de problèmes de carburation sur la moto l’ont empêché de faire mieux que dixième. Sa deuxième course sera bien plus simple puisque très bien sorti de grille, il est resté calé en deuxième position toute la manche, à une quinzaine de secondes du leader. Il effectue une bonne opération au Championnat puisqu’il s’empare de la deuxième place au détriment de Maxime Grau. Le pilote Tech 32 KTM a vécu une mauvaise journée ! En anticipant légèrement le premier départ, il a été déséquilibré et s’est retrouvé en queue de peloton. Une superbe remontée lui permettra néanmoins de revenir troisième. Son second départ a été bien meilleur, il s’est rapidement positionné dans la roue du leader. Une faute dans le premier tour va l’envoyer au tapis. Reparti cinquième, il va devoir abandonner car son frein avant s’est endommagé lors de la chute. Le Lyonnais perd des points très importants au classement général et se retrouve distancé. Sur son terrain, Pierre-Louis Deroyer (KTM) signe sa meilleure performance dans la catégorie en se classant quatrième à un point du podium. Il termine deux fois cinquième de manche et devance au final Diego Haution (Tech 32 Husqvarna – 4-8) qui après une solide première manche a chuté à deux reprises en seconde.

Miot et Cazal aux commandes en Junior
Sans surprise, Florian Miot (Yamaha MJC) remporte la course qualificative dans le groupe A. Devancé durant les deux premiers tours par un excellent Simon Depoers (Yamaha), le leader du Championnat a attaqué fort pour passer et prendre au final seize secondes d’avance sur Depoers à l’arrivée. Arthur Vial (VRT KTM) complète le top 3 de ce groupe après un mauvais départ en milieu de pack. Longtemps quatrième, il s’est défait du deuxième pilote Yamaha MJC Luca Diserens à deux tours du drapeau à damier. Dans le groupe B, Xavier Cazal (VHR KTM) a mené la course de bout en bout pour s’imposer avec une grosse quinzaine de secondes d’avance sur Bogdan Krajewski (KTM). Parti dans le top 10, ce dernier s’est employé toute la manche pour finalement s’emparer à deux tours de l’arrivée de la deuxième place au détriment d’un excellent Alan Harnois (KTM). Pablo Metayer (KTM) réalise une course solide terminée à la quatrième place tandis que Saad Soulimani (VRT Husqvarna), dans les toutes dernières positions au premier passage sur la ligne, est revenu jusque dans le Top 5.

(Communiqué de presse FFM).


Soyez le premier à réagir