Ernée prépare l’avenir… et le MXDN

Publié par La Rédaction le lundi 18 mai 2020 à 14:00


Gravement endommagé par de violents orages voici quelques mois, le circuit d’Ernée vient de se refaire une beauté avec d’importantes modifications du tracé. Tout se prépare donc en Mayenne pour recevoir fin septembre le Motocross des Nations.

Il en coule de l’eau sous les ponts depuis quelques mois ! Il y a bien sûr eu dans un premier temps cette crue qui avait emporté un pont et une partie de piste, et depuis quelques mois cette épidémie qui a bouleversé la vie sur toute la planète. Au Moto Club d’Ernée ces travaux de modification du circuit étaient programmés de longue date, et viennent donc d’être effectués sous la direction de Cédric Lucas. « Ces travaux étaient programmés en mars, mais la météo puis le confinement ont tout bloqué, » confie le président Philippe Lecomte. « Les conditions météo étant bonnes en ce moment, presque trop bonnes puisque la terre est très sèche, Cédric Lucas avec qui nous avions déjà travaillé est venu passer une grosse semaine sur le circuit, qui a été testé une première fois par Zachary et Mickael Pichon en fin de semaine. Leur retour est positif, maintenant il nous reste à peaufiner des détails, attendre que la terre se tasse et qu’il pleuve un peu pour valider définitivement le tracé » poursuit Philippe qui malgré les incertitudes sur l’avenir a foncé pour réaliser ces travaux. « Que nous soyons ou non autorisés par les autorités à organiser le MX des Nations en septembre, ces travaux étaient indispensables pour que le circuit soit à nouveau praticable. Nous avions budgété ces travaux pour lesquels nous avons d’ailleurs reçu une aide des collectivités, et maintenant que la piste est faite nous allons pouvoir poursuivre les aménagements. »

Navigation à vue
En cette période ou nul ne peut prédire comment la crise sanitaire va évoluer, le club navigue un peu à vue dans la mesure ou il ne maitrise pas vraiment la situation. « Nous continuons à avancer, mais prudemment. Impossible pour l’instant de lancer des commandes fermes auprès de prestataires extérieurs, même si nous avons bien sûr fait des réservations dans l’attente des prochaines décisions gouvernementales. J’ai eu un échange avec le préfet cette semaine, il n’a aucun élément concret en sa possession et est comme nous en attente des décisions gouvernementales. Les évènements recevant plus de 5000 personnes seront-ils autorisés en septembre ? Fixera-t-on une nouvelle barre à 10, 15, 20000 ? Avec quelles contraintes sanitaires ? Ces questions sont à ce jour sans réponse, et dès que nous en saurons plus nous verrons comment faire » analyse-t-il en espérant avoir un peu plus d’infos début juin lors des prochaines annonces du gouvernement. Une situation forcément compliquée, comme elle l’est pour beaucoup de monde en ce moment !

Un calendrier remanié
Côté sportif, le calendrier a dû être profondément remanié et un certain nombre de Grands Prix se retrouvent aujourd’hui programmés après le Motocross des Nations qui clôt habituellement la saison. Dans quelle mesure cela impactera l’épreuve ? Là encore il y a trop d’incertitudes pour se prononcer. « Sportivement nous ne maitrisons rien, tout est entre les mains de la Fédération et du promoteur du championnat. On sait qu’ils travaillent de leur côté pour faire en sorte que l’épreuve se déroule dans les meilleures conditions, je pense que là encore il faut attendre pour voir comment la situation sanitaire évolue et quand les compétitions vont reprendre » conclue Philippe qui espère bien voir le ciel s’éclaircir dans les semaines à venir.

(Communiqué de presse Mediacross).


7 Commentaires



  1. nico2163

    Permettre à la 74e édition du Motocross des Nations (qui doit avoir lieu sur le circuit d’Ernee en France le 27 septembre prochain, et au milieu de la saison de grand prix) de faire marquer des points en championnat du monde. Les pilotes les mieux classés au classement MXGP et MX2 qui ne sont pas sélectionnés par leur pays pourraient alors rouler à Ernee en tant que Wildcard pour marquer des points. Le raisonnement derrière l’idée est de donner encore plus de crédibilité à l’organisation du Motocross des Nations cette année, Infront espérant toujours pouvoir organiser autant de Grands Prix que possible. => Si ça se valide ce serait top ^^

    Répondre
    • mxsxfan

      Ca fausse complètement les classements. Imagine qu’un pays perde le titre d’un point parce qu’un wild card s’est intercallé devant un de ses pilotes. Et il faudra faire le tri entre ceux qui sont là pour les nations et les autres juste pour marquer des points en mondial. Et pour les catégories pareille. L’interêt des nations c’est aussi de voir les meilleurs mx2 se confronter aux 450, là ce serait pas possible.

    • PROLINK

      Pour un pilote d’une nation majeure, ( exemple : Herlings) et qui se serait qualifié avec ce même pilote, ça ne me pose pas de problème qu’il marque des points mais alors pour l’équité du mondial, il faudra aussi que Gajser par exemple ( surtout s’il est encore à la lutte pour le titre) puisse lui aussi marquer des points.
      Le problème, c’est que Gajser est seul dans son pays et que je ne vois pas la Slovénie passer le cap des qualifs, donc si on veut faire rouler à tout prix Gajser pour préserver l’équité du mondial, on est obligé de faire rouler la Slovénie même s’ils ne sont pas qualifiés et donc on fausse le résultat du MXDN!
      Ou alors, Gajser roulerait seul, marquerait des points pour le mondial mais pas pour le MXDN, mais pourrait quand même fausser le résultat en bouchonnant ou en faisant tomber involontairement un pilote d’une nation à la lutte pour la victoire ou le podium du MXDN !!!! cette idée me semble très compliqué et j’entrevois déjà les éventuelles réclamations que pourraient déposer certains pays qui pourraient s’estimer lésés par un pilote Wild-cart! Une usine à gaz cette histoire!!!!

  2. fls ( Posté via l'application )

    Imaginons qu’un pilote « wild card » fasse un meilleur résultat qu’un pilote de la sélection nationale… Ca ferait un peu désordre non??

    Répondre
    • nico2163 ( Posté via l'application )

      Qui dit nation au milieu du championnat dit Pas Herling, pas Gajser, etc…

    • fls ( Posté via l'application )

      Si justement l’idée de faire rouler des wild card c’est pour inciter tout le monde a venir chercher des points pour le mondial

    • nico2163

      On est bien d’accord ^^