Changement de cap pour Mathias Bellino

Publié par La Rédaction le lundi 4 janvier 2021 à 14:30

« Bonjour à tous, ce n’est pas pour vous annoncer la meilleure des nouvelles que je vous écris aujourd’hui… Vous l’aurez compris, c’est concernant le Team ORC et ce ne fut ni une décision facile à prendre, ni prise à la légère. Pour en arriver là, il y a eu 3 facteurs. »

Les ambitions
« Comme vous le savez, étant sportif dans l’âme, j’aime être en constante évolution. Et il en va de même pour le team. Afin de continuer dans la direction prise depuis ma chute, j’avais de grosses ambitions pour la saison prochaine ; avec un coup de fusil presque réussi… L’idée était de signer un jeune et bon crossman afin d’aller chercher le titre en France, ainsi qu’un podium en championnat du monde Junior ! Sur le papier c’était vraiment faisable, j’étais en contact avec lui et l’enduro lui plait, mais il était finalement un peu au dessus de mes moyens, et du coup a décidé de rester en cross. »

Le budget
« C’est, vous le savez, le nerf de la guerre. Et pour atteindre les objectifs / ambitions que j’ai toujours eus, il me faudrait signer les top pilotes, ce qui induit qu’il faut les payer, ce à leur juste valeur évidemment… Or, malgré le fait d’avoir des partenaires en or, je n’ai aucune « usine » derrière moi, ce qui m’a toujours limité, bien que jusqu’ici je m’en suis très bien sorti. Maintenant le fait de ne plus avoir l’opportunité de réaliser mon objectif, de pouvoir faire évoluer mon « bébé », fait que je me suis un peu découragé… En effet, ma marque de fabrique est l’honnêteté et la transparence. Et lorsque je suis venu vous démarcher, demander de m’aider, c’est parce que je croyais à ce que je faisais car moi-même j’étais à 100% ! Aujourd’hui n’ayant pas le budget nécessaire pour payer des « tops guns » afin d’atteindre des objectifs sportifs plus importants, je n’ai donc plus la même motivation. Alors oui, je pourrais repartir avec des pilotes payants afin de faire perdurer la structure, mais à quoi bon ? Je ne me voyais vraiment pas vous solliciter à nouveau pour quelque chose qui n’aurait plus le même intérêt : que ce soit en termes de retombées quant à votre investissement, ou bien pour le plaisir d’aller chercher la performance sur le terrain en ce qui me concerne. »

Les projets personnels
« Et pour s’ajouter à tout ceci, il y a des projets plus personnels et encore plus importants à mes yeux qui se profilent enfin à l’horizon… En effet, le premier je vous en parlerai et communiquerai rapidement dessus ! Le second étant plus qu’un projet, mais l’objectif de ma vie actuelle : ma
rééducation. Bien que j’ai réussi à en faire énormément depuis mon accident, j’ai réalisé que cela n’est encore pas suffisant au vu des progrès que je fais. Alors que le team occupait mon esprit et était source de motivation dans les jours difficiles, il occupait aussi le principal de mon temps et est trop souvent passé avant ma rééducation. De plus, il y a des choses qui bougent dans la recherche. Notamment un essai clinique hyper encourageant réalisé en Chine par une association Française sur l’année 2019, avec des résultats concrets. Je suis en contact avec eux depuis un an, avec pour objectif de tenter l’expérience. Les choses avancent de ce côté-là, et s’il y a une éventualité que cela se produise en 2021, je ne peux me permettre de rater ma chance… Et donc d’avoir des obligations à gérer en simultané, telles que le team. »

« Voilà, je pense avoir fait le tour et vous avoir apporté tous les éléments avec transparence. J’annonce donc officiellement « la mise en pause » du Team Honda ORC à minima pour une saison. Je tiens donc à remercier du fond du cœur toutes les personnes qui ont contribué à ce que cette aventure puisse exister, avec tous les succès qui en ont découlé… Et en espérant surtout que ce ne soit que partie remise ! »

Mathias Bellino

Voir plus

5 Commentaires

Articles

Mode sombre