L’état de santé de Jessy Nelson

Publié par La Rédaction le jeudi 18 août 2016 à 16:05


Victime d’une lourde chute le week-end dernier à Unadilla le pilote Jessy Nelson se bat pour retrouver de la mobilité dans ses jambes. Les dernières nouvelles se veulent rassurantes.

Jessy_Nelson (2)

Les nouvelles de Jessy Nelson arrivent au compte-goutte après sa terrible chute survenue dans la seconde manche 250F à Unadilla. Alors qu’il n’a pas pu se relever seul, ayant perdu toute sensation dans la partie inférieure de son corps, le pilote KTM TLD a été évacué vers le centre médical Bassett de Cooperstown, dans l’état de New York. Souffrant de deux vertèbres fracturées, ses blessures ont été stabilisées et une opération s’est déroulée ce mercredi 17 août. Le fait est que Jessy n’a toujours pas retrouvé l’usage de ses jambes. D’après la batterie de tests et notamment l’IRM qu’il a passé, la moelle épinière ne serait pas sectionnée ou endommagée ce qui apparait comme une excellente nouvelle compte tenu de son état de santé. Néanmoins, à travers une blessure comme la sienne, sa moelle épinière a subi un choc et les tissus tout autour sont gonflés. Il est donc très difficile d’établir pour le moment un diagnostic précis et de pouvoir prévoir à l’avance la tournure des événements.

Rester fort
Touché par le soutien qu’il a reçu de la part de ses fans, du public, mais aussi de l’industrie du cross US et de ses concurrents, Jessy a prévu de donner de ses nouvelles publiquement ces prochaines semaines et de ne rien cacher concernant son état de santé comme il l’a confié à nos confrères de chez Racer X. Ce qui est sûr, c’est qu’il garde le sourire du mieux qu’il peut et a annoncé ne pas vouloir s’éloigner du milieu, qu’importe la suite et ses conséquences. A l’heure actuelle, Jessy et sa famille espèrent que l’intervention chirurgicale va pouvoir lui permettre d’être rapidement rapatrié en Californie pour commencer la rééducation. Remerciant l’équipe médicale mobile Asterisk, les médecins qui l’ont pris en charge, ses partenaires, mais aussi Cody Williams, ce pilote amateur n’ayant pas hésité à sacrifier sa course pour s’arrêter et le dégager de sous sa moto, Jessy se concentre sur la suite et se repose. Comme tout le monde le sait, les frais médicaux coutent extrêmement cher aux États-Unis où il n’existe pas une sécurité sociale comme c’est le cas en France. Une cagnotte en ligne a été créé pour l’aider et lui permettre de se soigner dans les meilleures conditions. On croise les doigts pour le voir retrouver toute sa mobilité dans un futur proche. C’est tout le « mal » qu’on lui souhaite.

Par la rédaction.

Jessy_Nelson


15 Commentaires



  1. The Beast Of The East

    On espère toutes et tous sincèrement que l’état de santé de Jessy Nelson s’améliore le plus rapidement possible.

    En utilisant le Hastag #JN13R2R il est possible de lui témoigner votre soutien.

    The Beast

    Répondre
  2. Roumatolove

    N’existe t’il pas une sorte d’assurance qu’une personne peut payer pour faire « comme » la sécu?
    Une sorte de sécu privée avec des options?

    Répondre
    • Théo121

      Si il existe en effet des assurances qui, en fonction du prix, couvrent plus ou moins de soins.
      Certains membres LBU vivent aux Etats Unis il me semble, ils pourront apporter plus de précisions.

    • Roumatolove

      Dans ce cas pourquoi de pilotes avec un sport aussi « risqué » n’en prenne pas? Je suis assez curieux de cet aspect, de voir des gens qui pratiques des sports/activités dangereuse qui ont besoin de dons en cas de graves blessures alors que des assurances existent.

    • hugues75

      Dans l’article de RacerX ils expliquent que tous les frais annexes de réeducation etc qui seront nécessaire ne sont pas pris en charge et que ca coute très cher, ils parlent de plus d’un million de dollars..
      Ils parlent aussi d’une assurance pour qui indemnise jusqu’a un million de dollars en cas d’accident qui met fin a la carriere d’un pilote mais cette assurance coute 40000 dollars par an…

  3. gerard69

    encore un pilote Hs le motocross devient un sport plus que dangereux toujours plus vite , mais ce ne sont que des hommes je suis de tous coeur avec ces pilotes qui risquent leurs vies , courage jessy tout mon soutien dans cette épreuve.
    un ancien du cross

    Répondre
    • Léop

      Sur une vidéo amateur on peut voir que la chute ne se fait pas vraiment à grande vitesse, il prend juste un trou, passe par l’avant et la moto lui retombe dessus au mauvais endroit. Avec l’inertie le choc sur le dos est violent mais la vitesse n’est pas vraiment en cause dans ce cas… Un terrain défoncé et pas de chance, ça suffit à se blesser gravement, tout comme on peut le faire en descendant un escalier gelé.
      En tout cas bon courage à Jesse, j’espère qu’il pourra un jour un come back à la CP377 après sa grave blessure, ça serait beau pour lui et pour le sport!

  4. DRYAN

    Positivons et disons que, comme il le disait dans le 1er article sur LBU, les « faibles sensations » qu’il a dans les jambes sont plutôt un bon signe et lui laissent beaucoup d’espoir!
    Allez, un dénouement comme celui de Steven Frossard serait vraiment super!
    Courage Jessy

    Répondre
  5. auvray

    très beau pilote réellement pas chanceux , déjà amputé d’un pouce suite a une chute a ces débuts . il roule avec une prothèse en guise de pouce .souhaitons lui un rétablissement a la steven frossard ……..des nouvelles de stev frossard svp ,,,merci .

    Répondre
  6. Wickerman62

    Et l’amateur colt shock qui est tombé en 1ère manche et qui a provoqué le drapeau rouge, comment va-t-il ?

    Répondre
    • GrandeFraise ( Posté via l'application )

      Bonne question. On ne parle que de Nelson mais nulle part on ne parle de l’état de santé des amateurs, qui eux aussi prennent d’énormes risques

  7. fls

    En espérant le revoir sur ses 2 jambes très bientôt. Merci Lebig de lui transmettre tous nos encouragements.

    Répondre