Le Supercross US fait sa révolution

Publié par La Rédaction le lundi 23 octobre 2017 à 19:54

Les rumeurs allaient bon train quant au format de la saison 2018 du SX US. A travers une grande conférence de presse organisée en Floride, Feld a dévoilé son lot de nouveautés.

Feld Entertainment avait promis des changements à compter de la saison 2018. L’organisateur du Championnat de Supercross US n’a pas menti. A travers une grande conférence de presse organisée en Floride, au coeur du stade Raymond James de Tampa, la liste des nouveautés a été dévoilée. Oubliez le format 2017, la saison 2018 sera bien différente de ce qu’on a vécu ces dernières années. Par où commencer ? Sur les 17 épreuves inscrites au calendrier, seules 14 d’entre elles conservent un programme composé de manches qualificatives, d’un repêchage et d’une grande finale. De plus, si les pilotes passaient auparavant par les « heat » avant d’enchainer par les « semi » puis le LCQ, cette fois ils n’auront que les « heat » pour tenter de se qualifier avant d’être contraint de passer par l’option dernière chance.

Plus simple
Afin que les pilotes comme les spectateurs ne perdent pas au change en terme de temps passé sur la piste et en spectacle, les manches qualif’ seront plus longues tout comme le repêchage. Au final, le schéma se voit simplifié pour le grand public qui avait parfois tendance à se perdre entre les victoires de « heat » et de « semi ». Si ce changement est déjà une vraie petite révolution dans l’emploi du temps des pilotes, ce n’est pas celle qui marque le plus les esprits. La grande nouveauté, c’est l’apparition d’un second format de compétition pour les épreuves d’Anaheim 2, Atlanta et Minneapolis, calqué sur celui de la Monster Cup.

Trois épreuves adoptent le format « Triple Crown » l’an prochain, délaissant la finale unique au profit de trois manches. Au total, 22 pilotes en catégorie 250 comme en 450 cm3 devront se qualifier dans le courant de la journée pour accéder au programme du soir et participer à ces trois courses qui compteront toutes pour le classement de l’épreuve. En catégorie 250, la première manche devrait durer 6 minutes et 1 tour, la seconde 10 minutes et 1 tour et la dernière 12 minutes et 1 tour. En catégorie 450, la première manche devrait durer 8 minutes et 1 tour, la seconde 12 minutes et 1 tour et la dernière 15 minutes et 1 tour. Le programme reste encore à affiner mais les bases sont posées.

Nouveau barème
Il faut également noter l’apparition d’un nouveau système de dotation des points alors qu’il n’avait jamais changé ces 20 dernières années. Si sur ce « Triple Crown », ils seront attribués au classement scratch de l’épreuve (ndlr : au cumul des trois manches), terminé le barème 25, 22, 20, 18, 16 etc. dont on a l’habitude. En 2018, le premier marquera désormais 26 points, le second 23, le troisième 21, etc… Du fait, ce nouveau classement avantage toujours les pilotes ayant réussi à se hisser sur le podium en leur donnant plus de points mais il resserre également les batailles aux arrière-postes. Également, ce nouveau barème accorde plus de points aux 20 et 21ème places qui ne permettaient de ne marquer qu’un seul point auparavant.

Position Ancien Barème Nouveau Barème
1er 25 26
2ème 22 23
3ème 20 21
4ème 18 19
5ème 16 18
6ème 15 17
7ème 14 16
8ème 13 15
9ème 12 14
10ème 11 13
11ème 10 12
12ème 9 11
13ème 8 10
14ème 7 9
15ème 6 8
16ème 5 7
17ème 4 6
18ème 3 5
19ème 2 4
20ème 1 3
21ème 1 2
22ème 1 1

Ça suffit ou vous en voulez encore ? Feld a choisi de vous en offrir davantage. Vous regrettiez de voir les pilotes 250 des côtes Ouest et Est ne s’affronter qu’une seule fois dans l’année lors du traditionnel shootout ? En 2018, tout ce petit monde se retrouvera mélangé derrière une grille de départ non seulement lors de la finale à Las Vegas mais également un peu plus tôt dans la saison, à Indianapolis. Les meilleurs auront ainsi le loisir de s’affronter une première fois avant de prendre leur revanche. Enfin, la version 2018 du SX US fait la part belle aux pilotes Amateurs.

Comme les « grands »
Aux lendemains des épreuves d’Anaheim 2, Glendale, Tampa et Atlanta, ils seront des dizaines issus de catégories différentes et de tout âge à venir rouler sur la même piste que leurs idoles, certes remodelée et rendue plus accessible. En bonus, les pilotes qui viendront tenter leur chance pourront remporter des points supplémentaires dans la « Road to Supercross ». Au final, les changements sont de taille. Qu’en pensent les pilotes ? Leurs réactions ne devraient pas tarder à se faire sentir. Et vous qu’en pensez-vous ? Une chose est sûre, vivement Anaheim 1.

Par la rédaction.

Voir plus
USA

25 Commentaires

 

Articles

Mode sombre