Le calendrier MXGP 2021

Publié par La Rédaction le jeudi 12 novembre 2020 à 11:33

Pas moins de 20 épreuves sont au programme du calendrier MXGP 2021 dévoilé ce mercredi 11 novembre par Infront. Sera-t-il bousculé par la pandémie COVID-19 ? Difficile à dire. 

Dévoilé hier, le calendrier provisoire de la prochaine saison MXGP est pour le moins optimiste. Avec 20 GP programmés entre le 3 avril et le 14 novembre 2021, c’est une longue campagne qui attend nos pilotes des catégories MXGP et MX2. En démarrant un peu plus tard que d’habitude, Infront espère voir la situation sanitaire mondiale revenir à la quasi normale d’ici l’ouverture du championnat. Bien évidemment, le calendrier sera adapté si nécessaire à l’évolution de la pandémie COVID-19. Parmi les nouveautés, 4 circuits font leur apparition à commencer par celui d’Oss aux Pays-Bas remplaçant Valkenswaard. Les circuits d’Itti-KymiRing en Finlande, Muscat en Oman et Igora Drive en Russie s’apprêtent eux aussi à recevoir un GP pour la 1ère fois. A l’inverse, d’autres circuits habitués à recevoir les pilotes du mondial rempilent l’an prochain qu’il s’agisse d’Agueda, Teutschenthal, Kegums, Loket, Lommel, Uddevalla ou encore St Jean D’Angely.

Les filles et l’Europe
Le Motocross des Nations est quant à lui de retour au calendrier le 26 septembre prochain soit 4 Grands Prix avant la fin. En 2020, cette décision avait posé débat avant que l’événement ne soit finalement annulé. Il semblerait que les pilotes doivent maintenant s’habituer à rouler les Nations avant que ne soient joués les différents titres de champions. Les filles ont droit à 5 Grands Prix et devront prendre leur mal en patience. En effet, l’ouverture de leur saison est programmée le 25 avril mais la 2ème épreuve n’aura lieu que trois mois plus tard. Enfin, concernant les différents championnats d’Europe, la catégorie 250 a droit à 10 épreuves, la catégorie 125 a droit à 8 épreuves et la catégorie Open, 5 épreuves. Les 65 et 85 cm3 rouleront quant à eux à Loket le 25 juillet. Il n’y a plus qu’à espérer du mieux, beaucoup de mieux sur le plan sanitaire mondial. Rien n’est moins sûr. On croise les doigts.

Par la rédaction.

Voir plus

3 Commentaires

Articles

Mode sombre