La sensation Joey Savatgy (Part 1)

Publié par La rédaction le vendredi 8 février 2013 à 11:11


Joey Savatgy impressionne pour sa 1ère saison chez les pros. Nous avons voulu en savoir plus sur le nouveau phénomène du plateau américain.

savatgy2

Lunette de soleil sur le nez, casquette vissée sur le front et paquet de chips à la main, Joey Savatgy est à quelques détails près comme tous les jeunes de son âge. Timide au 1er abord puis totalement extraverti après quelques échanges, le pilote JDR est un phénomène à lui tout seul. « J’ai commencé la moto à 3 ans 1/2 sur un JR 50, se souvient-il. Mon père courait à côté de moi dans le jardin. Il a donc décidé de m’équiper d’un système d’arrêt d’urgence pour me stopper quand j’allais trop vite jusqu’au jour où j’ai cassé la moto.»

Le cross dans le sang
Fou de motocross, son père ne le pousse pas pour autant sur ses pas. Bien au contraire, tout vient de Joey qui est très demandeur. Le petit jeune prend un très grand plaisir dans ses sorties : « J’ai débuté la compétition en 2003 pour voir comment je me débrouillais, explique le gamin de 18 ans. Je crois d’ailleurs avoir terminé 4ème à Lake Whitney au Texas. C’est à partir de là que nous nous sommes dit que j’avais peut être un coup à jouer en motocross.»

savatgy

Joey fait un bon début de saison sur la KTM JDR. © LeBigUSA.com

La graine de champion prend réellement au sérieux son potentiel en 2006 et décide de rejoindre le camp d’entraînement des Millsaps situé à Cairo en Géorgie : « Ça été un véritable sacrifice, se souvient-il ému. Nous avons quitté la Californie où nous avions nos habitudes pour nous installer en Géorgie à plein temps. Je n’ai pas eu la vie d’un jeune de mon âge mais ça m’est égal. Je préfère faire ce que je veux. J’ai un tempérament de gagnant. » Scolarisé jusqu’à son arrivée dans le « Millsaps Training Facility », le môme âgé de 12 ans décide de suivre des cours par correspondance sous l’impulsion de ses parents : « J’étais tout le temps absent. Il fallait faire un choix. »

Un bon début de saison
Encadré quotidiennement par Colleen Millsaps, « little Brian » et son entraîneur physique Clint, Joey franchit les palliers en un temps record : « Ils ont vu que j’avais du potentiel, dit-il. Ils m’ont donné de la motivation pour continuer à travailler encore plus fort. Il n’y avait pas de limite dans ce que je faisais. A 12 ans, je me suis cassé le fémur mais ils ont toujours été derrière moi à m’influencer positivement. Ces trois personnes sont les pièces maîtresses de mon puzzle. Colleen ne s’arrête jamais peu importe la météo. » En 2008, le prodige américain décroche deux titres à Loretta Lynn’s. La machine Savatgy est en route : « Colleen a parlé de moi à Nathan Ramsey, le manager de l’équipe JDR, raconte t-il. Je suis donc allé tester la moto à Glen Helen. Je devine qu’ils ont aimé ce qu’ils ont vu. Ils m’ont envoyé une offre et je l’ai acceptée. »

(La suite demain)

Par Benjamin D’introne

Nouvelle recrue de l'équipe JDR, Joey Savatgy est la sensation de ce début de saison. © LeBigUSA.com

Joey Savatgy est la sensation chez JDR KTM. © LeBigUSA.com


9 Commentaires



  1. One'O'One

    Une vraie fabrique de champions MTF… Millsaps (of course), Davalos, Audette, Savatgy, Smith, Rodriguez et j’en passe!

    Répondre
    • PinsOn39

      18 ans, cf le paragraphe « le cross dans le sang » ;)

  2. JK32

    S’il pouvait nous donner son secret pour les holeshots, dans le prochain numéro, je prends ;)

    Répondre
  3. Ptiguib's

    Super pilote il va faire mal l’année prochaine. il va pas avoir de mal à trouver un nouveau team .Mais esperons qu’il n’est pas à le faire et que JDR ne ferme pas ses portes.

    Répondre
  4. Bill-Team

    Déjà un avion en 2010 sur son Rm derrière Tixier a geugnon pour les championnat du monde 125 =)

    Répondre
    • doudou39

      se lui qui a fini deux fois deux derrier tixier?

  5. Grandzen08

    pour la saison sx,je parierais que KTM usine va lui faire une proposition!
    ça serait dommage d’abandonner à la concurrence un futur champion!

    Répondre