La FFM dit « stop aux défraiements »

Publié par Daryl Ramadier-Briet le mardi 6 août 2013 à 07:09

Mauvaise nouvelle pour les jeunes pilotes français. Ils devront désormais payer leurs frais de déplacement sur les courses de l’EMX car la FFM coupe les aides financières.

Logo FFM 2013

Jusqu’à présent les tricolores qui participent aux épreuves du Championnat d’Europe MX2 et 125 cm3 reçoivent des aides financières de la part de la Fédération Française de Motocyclisme. Cela leur permet de faire face aux frais engendrés par des déplacements qui se comptent parfois en milliers de kilomètres. Autant dire que c’est une sacrée épine du pied enlevée par la délégation de Jacques Bolle à ses jeunes prodiges. Malheureusement pour eux, ils devront désormais s’en passer puisque la FFM aurait décidé de mettre fin à ces défraiements.

Pourquoi ?
Cet arrêt serait dû aux coûts importants qu’ils comportent alors que trop peu de pilotes seraient aux avant-postes des championnats. Si tel est le cas, on voit mal comment ne plus les soutenir pourrait améliorer les choses. Une situation que certains qualifient de « malhonnête » et « révoltante ». Quoi qu’on en dise, les premières victimes de cette nouvelle mesure sont nos jeunes pilotes qui devront trouver des fonds supplémentaires s’ils veulent continuer à rouler parmi les meilleurs européens de leur génération.

Par Daryl Ramadier-Briet

A savoir : les pilotes français engagés pour l’EMX de Loket (République-Tchèque) ce week-end et qualifiés pour les finales ont tous marqué des points. Nous avons d’ailleurs assisté à une belle victoire de Nicolas Dercourt en 125 cm3.

Dercourt, vainqueur de la dernière épreuve en date de l’EMX125 © Youthstream

46 Commentaires

Articles

Mode sombre