#KesKidiDV #44 – Thunder Valley

Publié par La Rédaction le mercredi 7 juin 2017 à 18:27


David Vuillemin revient sur l’outdoor de Thunder Valley où il s’est passé un paquet de trucs en tous genres. DV analyse, scrute, découpe et argumente en répondant à toutes nos questions.

Eli Tomac était chez lui, dans le Colorado, en altitude et avec rien à perdre. On ne l’a pas vu et toi ?

Effectivement, Eli était chez lui dans le Colorado. L’altitude doit, en théorie, l’affecter le moins au sein du plateau 450. En arrivant à Lakewood, le championnat comptabilisait seulement 4 manches sur 24. Dire que Tomac n’a rien n’a perdre n’est pas totalement vrai. Même après la course de samedi, il reste encore 18 manches. Eli compte désormais 17 points de retard. On ne peut pas dire qu’il n’ait rien à perdre pour l’instant. S’il restait quatre manches dans le championnat ce serait le cas mais il en reste encore neuf. Le pilote Kawasaki n’a rien montré d’extraordinaire « à la maison ». Cependant, il n’était pas largué. On a trop pris l’habitude qu’il domine quand tout va bien et qu’il soit le plus rapide quelque soit sa place sous le drapeau à damiers. Ce n’était pas le cas à Lakewood. Il faut rappeler que ce terrain aurait pu mettre un terme à sa carrière en 2015. Il s’est quand même fait les deux épaules en 2015 lorsqu’il dominait le début de saison. Indirectement, ça doit être encore dans un coin de sa tête. Il a chuté en 1ère manche dans le 1er tiers de la manche alors qu’il était 3ème derrière Bogle et Anderson. Avant sa chute, je pense qu’il avait les capacités de remporter cette manche même si Bogle était en train de faire la course de sa vie.

Refroidi chez lui
Cette chute dans cette longue ornière où il tape son pied intérieur par terre et lui fait faire un nac-nac a du le refroidir un peu. Il n’a jamais été le même après cette chute jusqu’à la fin de la 2ème manche. Il fait “seulement” le 4ème temps dans cette 1ère manche à plus d’une seconde de Blake Baggett. Sans parler de Blake qui marchait sur l’eau samedi, c’est surprenant de la part d’Eli d’être moins rapide que Bogle et Anderson. Il y avait du mieux en vitesse en 2ème manche. Il fait quasiment le même temps que Blake mais le pilote KTM l’a quand même laissé sur place. Ça aussi, c’est surprenant. Il fait 2ème mais j’ai pu constater que son pilotage était assez bizarre. Il roulait beaucoup debout sur des portions où ça n’apportait aucun avantage. C’est comme s’il avait un souci à la jambe gauche. Je spécule mais il aurait pu se faire mal dans sa chute en 1ère manche ce qui expliquerait cela. J’avais l’impression qu’il était en mode survie et qu’il n’attendait que le drapeau à damiers. Il n’attaquait pas comme il le fait généralement. Il roulait beaucoup debout alors qu’assis il aurait été plus rapide. A mon avis, il y a quelque chose qui clochait quelque part. Il y a maintenant un week-end « off » avant la prochaine épreuve à High Point en Pennsylvanie. Je pense qu’il va falloir voir quel visage il va montrer là-bas pour se prononcer. Ceci dit, il reste un des deux voire trois favoris dans la course au titre. Nous n’en sommes qu’au quart de la saison de motocross. Beaucoup de choses peuvent arriver.

Marvin Musquin serait-il en train de se glisser dans la peau d’un titrable en outdoor ?

Marvin a débuté l’outdoor US en tant que numéro 2 car Eli Tomac était au-dessus à Hangtown. Avec ce qu’il s’est produit à Glen Helen, notre français est désormais leader du championnat. Il a même accru son avance dans le Colorado. Marvin était un titrable potentiel avant que la saison ne commence. Après trois courses, il confirme ce statut mathématiquement parlant. Pour être honnête, même avec la plaque rouge, une victoire de manche, un général et cinq podiums de manches sur six, nous n’avons pas encore vu le vrai Marvin. Celui dont on apprécie tant le pilotage, la recherche de vitesse et les traces créatives que lui seul peut prendre n’est pas encore entré en lice dans ce championnat. Marvin fait une belle remontée en 1ère manche samedi et sauve les points de la 4ème place. Jouer placé lorsqu’une tuile arrive est important. Baggett a fait mieux. Il passe 7 places derrière Marvin au 1er tour de la 1ère manche et finit une place devant. La 4ème place de Marvin est très bonne au compteur car Tomac fait 7ème mais il a de la marge. Il ne fait “que” le 6ème temps en course à plus de deux secondes de Baggett alors qu’il était dans la chute au départ avec Marvin. C’est ce qui me fait dire que Marvin n’a pas pris trop de risques pour remonter et qu’il aurait pu envoyer un peu plus le potage.

Le vrai Marvin à venir
En 2ème manche, Marvin assure une 3ème place sans forcer ses capacités. Au final, il grappille deux points sur Tomac ce qui est une bonne opération. Je trouve que Marvin ne nous a pas encore montré sa touche ou l’ADN de son pilotage depuis trois courses. Cela dit si on nous avait dit qu’il serait en tête du championnat avec 17 points d’avance après trois courses on aurait signé direct. Lorsque l’on regarde les scores des six manches ainsi que le classement provisoire, Marvin fait un début de saison remarquable. J’ai juste trop l’impression de voir Ryan Dungey rouler avec le numéro 25 et des fringues Thor. Je ne retrouve pas la marque de fabrique Musquin en ce début de saison. Le “vrai” Musquin avec son pilotage pétillant et créatif aurait gagné la 2ème manche d’Hangtown et le général de la journée. Glen Helen n’aurait pas changé et il aurait eu son mot à dire pour le général de Lakewood même avec sa chute au départ. Ce qu’il produit en ce moment fonctionne puisqu’il est en tête du championnat avec une petite avance mais je me languis de retrouver le pilote qui me fait répéter “bien minot” les samedis après midi lorsque je regarde les courses à la télé…

Allons-nous assister à une éclosion de “seconds couteaux” à la recherche d’un bonus facile ?

J’en ai parlé dans la dernière rubrique. Lorque tu « enlèves » quelques favoris, les championnats ne deviennent pas forcément plus faciles car les mecs de derrière se réveillent. Ce fut le cas avec Justin Bogle en 1ère manche même si je pense que ce ne sera qu’un feu de paille et qu’on ne le reverra peut-être plus jamais gagner une manche en outdoor. C’est aussi le cas de Baggett mais Blake est un cas différent. Le gars sait rouler en outdoor. On ne devient pas champion MX 250 d’un coup de “Baggett” magique. Cela vous montre que le passage du 250 au 450 est délicat et difficile. Ce n’est pas Webb qui va dire le contraire. Marvin non plus. Après avoir gagné pas mal de manches et s’être battu pour une titre 250, Marvin a du attendre sa 27ème manche pour en gagner une en 450. L’éclosion de Baggett n’est pas une surprise. L’apprentissage de la catégorie 450 est fait. Le plus difficile entre la 250 et la 450 est de changer son pilotage. Rouler en 450 comme avec une 250 ne fonctionne pas (Barcia). Rouler en 250 comme avec une 450 ne fonctionne pas non plus (Craig).

Les couteaux aiguisés
La façon avec laquelle la 450 est réglée est plus importante qu’en 250. En 250, il faut le plus de chevaux possibles et mettre à fond. En 450, il faut faire une moto avec une puissance domptable et utilisable en roulant coulé. Les pilotes qui ne changent pas en changeant de catégorie ne peuvent pas être efficace en 450. Villopoto ou Carmichael sont les deux exceptions. Pour revenir à Blake, il avait déjà fait cinq podiums de manche en une saison et demi avant de commencer l’outdoor 2017. Le potentiel était la mais cette saison il a vraisemblablement progressé. On parle de seconds couteaux. Il en était un en début de saison mais il s’immisce maintenant en trouble-fête voir en favori après sa performance exceptionnelle de Lakewood. Tomber au départ d’une manche, revenir 3ème et gagner la seconde est vraiment très fort. Le plus dur est de confirmer. Ce n’est pas simple mais on sait maintenant qu’il a le potentiel de gagner. Pour le reste des non-favoris, je ne vois pas lequel peut venir chambouler le championnat. On peut parler de Jason Anderson mais on ne peut pas l’étiqueter « second couteau », ce serait lui manquer de respect. Il a gagné une manche cette saison mais il va falloir qu’il soit plus constamment sur les podiums de manche.

L’apprentissage de Dylan Ferrandis doit-il forcément passer par des “coups durs” ?

Ça aussi, j’en ai déjà parlé. L’outdoor US, c’est la jungle et il y a des challenges à tous les niveaux. Cela n’a rien à voir avec le championnat du monde MX2 réservé aux moins de 23 ans. Dylan s’en sort bien je trouve. Il s’acclimate aux terrains assez bien. La vitesse était encore là ce week-end même si son résultat brut, 9-6, n’est pas exceptionnel. Il signe le 3ème temps en 1ère manche et quasiment le meilleur temps en seconde. C’est fort. Il a eu des circonstances de course défavorables en tapant dans la grille et en s’accrochant avec un retardataire. Sincèrement, je trouve que c’est super d’être dans le coup en vitesse pure comme il le fait. Il ne connait pas les terrains. Il n’a que deux fois 15 minutes pour les apprendre et être rapide. C’est top qu’il réussisse ce qu’il fait. En revanche, il n’a pas le droit de taper dans la grille. On peut pas parler de manque de chance là.

Shit happens
Il faut être honnête. Il a chié dans la colle. S’accrocher avec un retardataire, ça ne se produit pas souvent mais malheureusement ça arrive. Comme j’ai pu le dire depuis ses débuts sur le sol américain en SX, c’est une année d’apprentissage pour se familiariser avec la vie US sur et en dehors de la moto. Il y a tellement à apprendre. Les résultats sont importants évidement mais je trouve qu’il se débrouille bien et surtout qu’il est dans le coup. C’est ce qui m’intéresse pour le moment. Je préfère le voir faire 9-6 en ayant des soucis mais avec la vitesse qui était la sienne ce weekend que de le voir faire un podium en prenant 2-3 secondes au tour. Quand ça va cliquer comme il faut, il va nous refaire le coup du père François qu’il nous a fait à Glen Helen. Je ne me fais pas de soucis là-dessus.

Zach Osborne a t-il du souci à se faire ?

Pour l’instant, je ne pense pas. Lakewood est tellement une course atypique entre l’altitude, le terrain très spécial et les ornières que je ne pense pas qu’il faille tirer la sonnette d’alarme. Il s’en met une en 1ère manche tout seul comme un grand et n’a pas fait une 2ème manche d’outre tombe. Ça arrive. Il a quand même gagné les deux premières épreuves et il reste leader du classement provisoire. Ce championnat 250 est super homogène cette année. Je compte huit mecs qui peuvent gagner des manches. On a déjà eu cinq vainqueurs différents en six manches. Dans ce contexte, les jours “sans” vont se payer cash car pas mal de pilotes peuvent s’intercaler à tout moment. Ce fut le cas à Lakewood. Zach fait 8-5 et a désormais les frères Martin au cul. Jeremy Martin est à 18 points alors qu’il a déjà un DNF et qu’il a mis la cabane sur le chien à Glen Helen tout seul devant en 2ème manche. Alex Martin est à 9 points. Après ce qu’il nous a montré en SX ainsi qu’à Hangtown, Zach n’a pas de soucis à se faire. Il faut juste qu’il roule à son potentiel.

Tranquille
Ça va être la guerre pendant encore 18 manches en 250. Il va y avoir beaucoup de chamboulement et il va falloir être régulier pour rester dans la course au titre. Seulement les trois premiers se tiennent en moins d’une manche. Il y déjà pas mal d’écart après trois courses mais ça peut aussi fonctionner a effet inverse. Si un des Savatgy, Forkner, Cianciarulo ou Plessinger aligne quatre bonnes manches d’affilée, les points seront vite rattrapés. Il n’y a pas de calculs à faire. Il faut essorer le caoutchouc de droite et faire les comptes plus tard. A ce jeu, on sait qu’Osborne est un des meilleurs. Avec la plaque rouge il reste le favori. Je ne pense pas qu’Alex Martin reste dans le course au titre longtemps mais je peux me tromper. En revanche, s’il se réveille, son frère pourrait devenir le pilote qui pose le plus de problème à Zach. En ce qui concerne J-Mart on fera le compte après les six manches de Red Bud, Southwick et Millville. Il ne devrait pas être loin de la vérité à ce stade de la compétition. En attendant je vais profiter de ce week-end de pause sans course. Rendez-vous après High Point le 17 juin. Salut les gaziers.

David Vuillemin (avec LeBigUSA.com)


19 Commentaires



  1. Lyly

    DV j’espère que Marvin va lire ta rubrique.. je suis fier qu’il ait la plaque rouge mais je le sens sur la réserve.. quant à Dylan l’apprentissage va vite faire son effet.. il l’a déjà prouvé d’ailleurs.. on a là quand même 2 frenchies au top dans un championnat très relevé!! Bravo les gars!!

    Répondre
    • Chontification ( Posté via l'application )

      Comme a dit Dv j’ai aussi l’impression que Marvin roule façon Dungey … mais au final c’est peut être la méthode qui paye ? La méthode De Coster … (Rappelez vous son interview après la 1 ère course)
      Même si j’aimerais voir (revoir) le Musquin de feu
      #Ernée2015Mxdn

  2. ST ( Posté via l'application )

    MARVIN n’est pas un rageur, il a décider de prendre de la hauteur, et ça paye, il sait À quoi ça sert de vouloir être parfait, le principal c’est le résultat, le reste n’est que de la branlette. Et Mr DV le sait, je trouve que son analyse est (souvent)a charge.
    J’ai cru lire que JMB a gagné son titre outdoor sans gagner de manche …

    Répondre
    • Romane

      oui en 500cc avec que des podiums de courses laissant Kiedrowski , Stanton et le vieux nain vert Jeff Ward faire des 1/6 2/4 …

    • CobDaddy ( Posté via l'application )

      Pas en 500cc, Romane, mais bien en 250cc, l’ancêtre du 450…

    • Dirt D

      Un petit rappel historique s’impose : JMB n’a pas gagné d’overall en MX 250 1991 mais il a gagné trois manches et le titre avec 26 points d’avance, soit 4 de + que ce qu’il a engrangé face à ses principaux adversaires le jour du fameux déluge à Hangtown. En d’autres termes, même en retirant cette course, il a quand même dominé son affaire sur l’ensemble de ce (court) championnat.

    • The Beast Of The East

      Non ST t’as tout faux, JMB a gagné des manches à chaque fois qu’il a été champion US.

      Marrant comme les fausses rumeurs se propagent dans l’esprit de certains.

      Tout le palmarès de JMB en 1991 est dans le topic que je lui consacre sur le forum de Le Big.

      Forum ou il y a plein de trucs intéressants pour tout le monde.

      The Beast

  3. PROLINK

    Bogle  » feu de paille » peut-être mais depuis quelque temps , il s’entraîne à la ferme de Carmi et semble progresser régulièrement. C’est un pilote talentueux mais qui manquait un peu de physique et qui chutait assez souvent. Quant à Baggett, il applique la même méthode qu’il appliquait en 2012 sur la Kawa PC, des débuts de manche moyen, dans les roues de ceux de devant puis passé le cap de la mi-course, il commence à abaisser ces temps alors que les autres sont au taquet et s’envole irrésistiblement devant. A confirmer bien sûr lors des prochaines épreuves.

    Répondre
  4. michelcouliou

    David je ne sais pas si tomac à eu un problème de genou ce que j’ai vu c’est qu’il a mis encore une plomb à démarrer sa moto et je pense qu’il a perdu confiance dans sa kawa et son équipe de cantonniers je n’ai rien contre les cantonniers je fais confiance « aux chevaliers du fiel » !!! tu es bien placé pour savoir que lorsqu’on fait de la compétition on veut la meilleure moto et ce n’est pas le cas pour Eli…il c’est passé quelque chose à NY… de voir tomac rouler comme un débutant je trouve que cela interpelle et aurait nécessité de la curiosité pour avoir une explication…c’est quand même pas banal…à moins qu’il soit muet comme une pierre…et secret comme un puit sans fond…

    Répondre
    • PROLINK

      Il en parlera ( peut-être?) le jour où il sera plus sous contrat avec Kawa. C’est comme pour Paulin avec Honda, même encore maintenant, on sait pas trop d’où venait le problème si ce n’est que la moto ne lui convenait pas.

    • Elsinore

      Prolink, dans l’histoire Paulin – Honda, c’est notre JMB qui doit bouillir chaque fois qu’il lit que « la moto ne lui convenait pas ». J’admire son silence (celui de JMB).

  5. james_sky259 ( Posté via l'application )

    Y a quand des podcast. #DV934C’est plus facile de parler dans un micro que d’écrire.

    Répondre
  6. TOO HIP

    Bien minot! Merci pour cette rubrique hyper intéressante.

    Un petit commentaire sur « l’écrasante » victoire de CP, stp DV! Est-ce qu’il te parrait bien parti pour l’emporter? Perso, j’estime que c’est une obligation, vu son statut.

    Répondre
  7. houss ( Posté via l'application )

    Musquin est coaché par Dungey sûrement
    Sauf que MM25 n’a pas le mental de Dungey et ne fera pas un copier coller grâce à ses conseils.. pourtant il peut largement le gagner ce championnat, tout comme le SX.. juste en étant le Marvin qu’on connaît tous quand il est au top de ce qu’il sait faire

    Répondre
  8. stanton#1

    Bayle a gagné le titre outdoor en 250 cc et le titre outdoor en 500 cc , la meme année.
    Plus le titre SX .

    Répondre
    • TOO HIP

      Noooon! Merci pour cette info « STANTON#2 », ça t’es vraiment resté en travers de la gorge de te faire torcher à ce point par le petit frenchy, même si ça date un peu.

      J’aime bien ton « plus le titre SX », ça sent le dépit à plein nez. Humour, évidemment!

      C’est sûr, en 91, il vallait mieux être fan du N°8 pour pas être déçu en fin de saison. Lol


 

Il va bien aussi @elitomac à quelques semaines à Anaheim 1. Interview et photos à venir sur LeBigUSA.com bien sûr. #leBigProd #kawasaki #monsterenergy #sx2018 @bell_powersports #thisismoto #supercross #corona #californie #dropthegate #vivementjanvier #abonnezvous #frenchmedia 🇺🇸🇫🇷 📷 LeBig + @sauvourelfredlebig
Retrouvez l’interview et la vidéo de @kenroczen94 sur sa @honda_powersports_us sur LeBigUSA.com. #leBigProductions #corona #honda #pressday #supercross #thisismoto #sx2018 #neratezrien 🇺🇸🇫🇷#abonnezvous #californie #soleil #cavabien 📷 @sauvourelfredlebig/LBU
A quelques semaines d’Anaheim 1, retrouvez l’interview et une vidéo de @kenroczen94 sur LeBigUSA.com. #californie #honda #94 #zegerman #supercross @honda_powersports_us #thisismoto #dropthegate #kenny #determination #courage #fate #corona #abonnezvous 📷 @sauvourelfredlebig
Il est de retour pour de bon @kenroczen94. Interview, vidéo, inside, rendez-vous sur LeBigUSA.com demain. #californie #soleil #zegerman #thisismoto #cestlemoment #retour #caplaisantepas #honda #corona @supercrosslive #supercross #sx2018 #viteanaheim1 #enplace #leBigProductions 🇺🇸🇫🇷@honda_powersports_us @shiftmx