« Il était une fois le SX US » (Payton)

Publié par La Rédaction le mercredi 8 avril 2020 à 17:00


Le chapitre n°9 du livre « Il était une fois le SX américain » par Stéphan Legrand est consacré aux team managers les plus influents. On enchaine avec Mitch Payton après Roger DeCoster.

Avec 29 titres en Supercross mais aussi en Motocross, Kawasaki Pro Circuit est l’équipe 250cm3 la plus titrée de l’industrie. Tous les pilotes rêvent de débuter leur carrière au guidon d’une moto préparée par le patron Mitch Payton. Les places sont rares. Sur les traces de son père, Mitch débute très tôt la moto mais surtout il se passionne pour les courses de désert et la mécanique. A 17 ans il est champion de son district et possède déjà une solide réputation sur deux-roues. Hélas, un an plus tard, une grosse chute le prive de l’usage de ses jambes. Sa carrière de pilote est terminée. Il n’est cependant pas décidé à quitter le milieu du tout-terrain qu’il aime si passionnément. Il fonde alors Pro Circuit en 1978 et se spécialise tout naturellement dans la préparation d’Husqvarna pour les épreuves d’enduro qu’il connaît si bien. Son atelier acquiert rapidement une excellente réputation, régionale, puis nationale et même internationale. Payton réunit autour de lui une équipe extrêmement compétente capable de préparer des moteurs, fabriquer des échappements et régler des suspensions. « Mon objectif a toujours été de proposer les meilleures motos à mes pilotes, explique Mitch. On regarde ce qu’il existe déjà et on l’améliore. »

Le meilleur dans la catégorie 250cm3
Dans les années 80, les équipes officielles Yamaha et Suzuki utilisent des accessoires Pro Circuit fabriqués dans ses ateliers de Corona (Californie). Mitch voudrait passer à l’étape supérieure. American Honda lui propose alors de représenter sa marque dans la catégorie 125 cm3 en Supercross mais aussi en Motocross. L’équipe Peak-Honda Pro Circuit voit le jour avec Jeremy McGrath et Steve Lamson dans ses rangs. Les résultats et les victoires ne se font pas attendre. Deux ans plus tard, Pro Circuit s’associe au constructeur Kawasaki pour ne plus le quitter. « Sans le talent des pilotes on ne pourrait pas prouver que l’on prépare les meilleures motos, dit Mitch. En Nascar et Formule 1, il suffit d’avoir la meilleure voiture pour gagner. En Supercross le pilote fait toute la différence. Un pilote doué ne peut pas dominer s’il n’est pas au guidon de la meilleure moto du plateau. Notre boulot est de lui fournir. » Avec 29 championnats à son actif Mitch a définitivement trouvé la bonne formule.

Par Stéphan Legrand (avec les éditions Hachette – photos S. Legrand).


8 Commentaires



  1. mxsxfan

    Cette equipe fait tout de même moins rever depuis quelques années. Quelques erreurs de casting (Durham, Tonus, Davalos, Smith …) et surtout l emergence d une concurrence forte avec Honda Geico, Yamaha star racing ou HVA ou Ktm Tld à savoir des teams qui s investissent à 100% en caté lites.

    Répondre
    • mx142

      Tonus avait Epstein Barr, ce qui lui a détruit son passage aux US mais c’était loin d’être une erreur de casting …

    • mxsxfan

      Je sais bien qu’il a eu epstein barr mais les faits sont là et malheureusement ca a été un echec. C’est un très bon pilote mais malheureusement beaucoup trop souvent blessé donc même sans ça difficile de savoir ce que ça aurait donné !

  2. Guidouch89

    Oui la concurrence est bien là ,sympa la photo avec Christophe.Un homme très courageux ,bravo Mr Payton.

    Répondre
    • PROLINK

      Je pense que çà restera un rêve car en principe il sera en 450 l’an prochain. Mais il y avait eu des pourparlers, je crois entre lui et Mitch mais çà n’a pas abouti et finalement il a signé pour Star racing. Et je pense qu’il ne le regrette pas trop.

    • Seb74 ( Posté via l'application )

      Dieu, je ne sais pas, mais aujourd’hui nous sommes tous un peu Pâques Man !