Philippaerts en puissance

Publié par Daryl Ramadier-Briet le lundi 4 mars 2013 à 21:43

David Philippaerts (Losail 2013)

Communiqué de Gariboldi Racing :

C’est la 1ère fois que le Championnat du Monde de Motocross se déplaçait au Qatar mais aussi la 1ère fois qu’un Grand Prix se disputait la nuit sous des lumières artificielles. Le résultat a été stupéfiant avec une bonne piste dessinée au coeur du circuit de MotoGP de Losail, à quelques kilomètres de la ville de Doha.

David Philippaerts participait à son premier GP après avoir manqué une partie de la saison 2012 des suites d’une blessure, et l’impression qu’il a donné à tout le monde est que le guerrier est de retour ! Lors de la manche MX1, il a perdu l’avant dans le 2ème tour et est reparti 45 secondes après le dernier pilote. Grâce à une allure impressionnante il est parvenu à remonter dans un bon groupe et s’emparer du dernier ticket pour la Superfinale. Dans cette dernière, DP19 a pris l’extérieur au départ et s’est retrouvé dans le top-10. Il y a roulé jusqu’à la fin et se classe à une très bonne 9ème place, ce qui montre qu’il sera à même de se battre pour le podium dans quelques courses.

Encore du mal
Dans la catégorie MX2, Harri Kullas a souffert tout le week-end à cause de ses problèmes à la main survenus après sa grosse chute sur le Championnat d’Italie il y a 3 semaines. Il a pu serrer les dents et finir 14ème des qualifications du vendredi, mais la douleur n’a cessé de grandir le lendemain. Harri a ainsi eu du mal et termine la manche 14ème puis la Superfinale 17ème de sa catégorie, ce qui lui permet de marquer quelques points en vue du championnat.

Kullas souffre toujours de sa main © Davide Messora

David Philippaerts : « Sans cette chute lors de ma manche MX1 j’aurais pu terminer à chaque fois dans le top 10, ce qui est un résultat encourageant pour mon retour sur les Grands Prix. Aujourd’hui mes sensations sont bonnes, j’ai simplement besoin de faire plus de courses. »

Harri Kullas : « Je n’arrivais vraiment pas à rouler avec toutes ces ampoules à la main. Je ne me suis pas entraîné ces deux dernières semaines à cause de ma blessure au pouce, et reprendre la compétition sur un GP a été quelque chose de dur pour moi. »

Giacomo Gariboldi : « C’était sympa de voir David se battre avec les top-pilotes. Je suis convaincu qu’il a juste besoin d’un peu plus de Grands Prix pour récupérer toute sa confiance, mais le championnat est tellement long qu’il a le temps. C’est décevant pour Kullas parce que nous espérions qu’il se batte dans le Top 6. Sa blessure a complètement bouleversé sa préparation et il n’est pas capable de rouler comme il sait le faire. Comme je l’ai dit, la route est longue et le niveau en catégorie MX2 me paraît très équilibré cette saison.« 

Soyez le premier à réagir

Vous devez vous identifier pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire.