Eli Tomac fait chauffer la gomme

Publié par La Rédaction le dimanche 26 août 2018 à 12:33


Le « burn-out » est devenu une tradition pour fêter un titre. Eli Tomac n’a pas besoin qu’on lui force la main à Ironman. Merci Kawa.

11 Commentaires



  1. Lupo

    Je pensais qu’il irait au bout du pneu :)

    Pauvre embrayage 😁

    Répondre
    • ol'yv

      Sur de la terre humide il aurait fallu du temps .

    • ol'yv

      Ou un planché en fait peut-être ? il y a tellement de terre dessus que c’est à si méprendre .

  2. himooz ( Posté via l'application )

    Costaud les KXF 😜😜

    Répondre
    • ol'yv

      Faut dire qu’il la pas beaucoup fatigué pendant la course sa moto :P
      Malgré tout , si Marvin manque le titre de pas grand chose , c’est pas de la faute à Tomac .

  3. charron

    Quel intérêt ? Mais qu’il en profite bien car il n’aura pas l’occasion de faire la
    même aux Nations.

    Répondre
  4. TonyBrrl ( Posté via l'application )

    A vendre 450kxf jamais brusqué embrayage niquel moteur niquel 😂 Félicitations à E.T , et MM aussi 🙂

    Répondre
  5. kmw728 ( Posté via l'application )

    On dit pas « Burnout »
    J’ai crû qu’il avait pété un plomb en voyant le titre

    Répondre
    • lebigusapro ( Posté via l'application )

      On dit quoi alors ? 🧐

      _SL

    • kmw728 ( Posté via l'application )

      Ben y a « Burnout » et « Burn-out »
      Les pneus seraient plutôt du côté du premier et les cerveaux fatigués, du deuxième.
      Mais en anglais y en a qu’un, le premier.
      En franglais c’est le deuxième.
      Au final, Tomac gagne quant même et ira chez le psy quant MM ou KR le batteront.

    • Bobby33 ( Posté via l'application )

      On dit un burn tout cours je crois bien. Un burn out c quand ton docteur te prescrit du prozac😝