Sacha Coenen champion Espoirs

Publié par La Rédaction le lundi 21 septembre 2020 à 09:45


Les finales des Championnats de France de motocross 2020 ont débuté samedi 19 septembre sur la splendide piste de Rauville-La-Place (50) dans le cadre du 24MX Tour. Malgré quelques pluies dans la matinée, les plus jeunes pilotes ont pu disputer leur course dans des conditions idéales, avec une piste superbement travaillée par les bénévoles du Moto-Club du Val d’Ouve. Dans la Manche, Sacha Coenen est sacré en Espoir 85.
Grandissime favori tant il avait impressionné lors des deux premières épreuves, Sacha Coenen a une nouvelle fois fait parler la poudre pour succéder à Damon Graulus au palmarès des Belges ayant remporté un Championnat de France. Malgré une chute aux essais matinaux, le Bruxellois remporte les deux manches pour totaliser cinq victoires sur six manches possibles. Et pourtant, aucun de ses départs n’a été bon. Tout juste dans le Top 10 lors du premier tombé de grille, il ne lui a fallu que quelques virages pour intégrer le Top 3. Le pilote CJT Racing KTM a dépassé Maho Simo (KTM) dans le premier tour avant de fondre sur Mathis Valin (737 Performance), auteur du holeshot. Un beau dépassement à l’intérieur après plusieurs tentatives à l’extérieur lui a permis de prendre les commandes de la course. Très nerveux, avec un pilotage incisif, il a commis plusieurs petites erreurs avant de chuter en dépassant un retardataire. Plus de peur que de mal, il passe la ligne d’arrivée avec dix secondes d’avance. Son second départ en milieu de peloton aurait pu l’handicaper mais, en attaquant fort dans les premiers virages, il est vite revenu aux avant-postes, se défaisant de Jules Piètre (KTM) dans le tour 2 pour s’imposer « tranquillement ».

Derrière Sacha
Mathis Valin, son dauphin au Championnat, n’était pas dans un grand jour. Le Vendéen a eu du mal à trouver les bonnes traces sur cette piste rapide qui se creusait peu à peu. Il a par ailleurs été gêné par un problème de frein en première manche, se contentant de la troisième place de l’épreuve. Son premier départ a été excellent. S’il n’a pu résister à Coenen, il a également vu revenir sur lui dans le premier tiers de la course Marc-Antoine Rossi. Le Corse est passé, laissant le pilote 737 Performance à la troisième place sur la ligne d’arrivée. Comme tous les favoris au titre, il a raté son second départ et a stagné autour du Top 5, en luttant avec Joey Simonini (KTM) avant que ce dernier ait le dernier mot. Il a également été passé le temps d’un tour par Marc-Antoine Rossi avant qu’il ne chute lourdement par l’avant et soit contraint à l’abandon. Le pilote support Bud Racing, qui avait réussi une belle première manche, laisse donc échapper la place de dauphin de la série alors qu’il avait pris l’ascendant sur son adversaire Valin. Malgré cet abandon, il conserve sa place sur le podium du classement général 2020.

Dans ces conditions, des pilotes prometteurs ont pu s’inviter à la fête. On pense particulièrement à Maho Simo qui se classe deuxième de l’épreuve. Le vainqueur du Minivert 2019 signe son premier podium sur le 24MX Tour. Son excellent premier départ, en seconde position, l’a mis sur de bons rails pour terminer quatrième. Sa seconde sortie de grille n’a pas été excellent mais il a réussi a rapidement revenir dans le Top 3. Il a entamé une course poursuite sur Jules Piètre dont il a réussi à se défaire à mi-course pour terminer cette manche deuxième. Piètre réalise également une très belle épreuve en terminant quatrième et, surtout, en intégrant son premier Top 3 de manche lors de l’ultime course au bénéfice d’un holeshot magistral. A noter enfin la cinquième place de Joey Simonini (5-4) sur l’épreuve qui lui permet de terminer quatrième du Championnat.

(Communiqué de presse FFM).


Soyez le premier à réagir