La « Straight Rhythm » de retour…

Publié par La Rédaction le mercredi 11 septembre 2019 à 16:27

Pour la 6ème année consécutive, la Red Bull Straight Rhythm s’apprête à faire son grand retour le 5 octobre prochain, organisée à Pomona dans la banlieue de Los Angeles. Devenue un rendez-vous incontournable de fin de saison, cette course atypique se déroule sur une ligne droite d’une longueur d’un demi mile enchaînant sections rythmiques, sauts énormes et séries de whoops monstrueux. Des duels éliminent les concurrents un par un jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un. D’une durée de 60 secondes environ, la « Straight Rhythm » ne laisse pas le temps aux pilotes de réfléchir afin d’élaborer une stratégie. Il s’agit seulement d’un sprint. Pour mettre un peu de piquant et redonner un coup de neuf à cet événement qui commençait à s’essouffler, Red Bull a surpris tout le monde l’an dernier en interdisant aux pilotes de prendre part à la compétition sur des machines 4 temps. C’est donc sur des 2 temps que tous s’affrontent désormais pour le plus grand plaisir des amoureux du genre, nostalgique du bon vieux temps et des années 90. Deux catégories restent au programme, les 250 cm3 ainsi que les 125. Petite nouveauté cette année, deux pilotes s’affrontent en 500 cm3, Travis Pastrana et Tyler Bowers. Ça promet.

Du beau monde
Outre Pastrana et Bowers, il y a du beau monde sur la liste des engagés. L’industrie semble avoir capté, plus que l’an dernier encore, que cette mode du 2 temps n’était pas à prendre à la légère. Au contraire, ils sont de plus en plus nombreux à afficher des looks rétro, des kits décos répliqua et à revenir au bon vieux bourdonnement du 2 temps. Dans ces conditions, les plus grandes équipes du SX US mettent du matériel 2T à disposition de leurs pilotes. C’est ainsi qu’on retrouve cette année Marvin Musquin, Cooper Webb, Ken Roczen ou encore Jason Anderson parmi les pilotes inscrits. Eux même s’amusent à faire monter la sauce sur les réseaux sociaux, Roczen roulant avec l’ancienne Honda de Jeremy McGrath tandis que Seely se monte un CR250 à faire pâlir ses adversaires. A leurs côtés rempilent Ryan Villopoto, Ryan Sipes, Gared Steinke ou le légendaire Ronnie Mac sans compter quelques surprises. Le français Brian Moreau est lui aussi sur la liste pour ce qui devrait être sa première apparition au sein de l’équipe KTM TLD. Carson Brown, Ryan Morais, AJ Catanzao ou encore Chase Marquier s’occupent de la catégorie 125. En somme, ça risque d’envoyer du lourd. Rendez-vous à Pomona dans un peu moins d’un mois.

Par la rédaction.

10 Commentaires

Articles

Mode sombre