Kay de Wolf, la surprise de Lommel

Publié par Alexis Bouzin le vendredi 6 août 2021 à 16:00

Quand il monte sur le podium de Lommel, le réservé Kay de Wolf laisse exprimer sa joie. Pour sa 1ère année en MX2, le pilote de l’équipe Rockstar Energy Husqvarna Factory Racing signe sa 1ère victoire de manche dans le sable lourd de Lommel. Certains Français l’ont aperçu à Crisolles en début d’année où il s’est montré discret sur la terre face à un plateau de bons pilotes. Il y décroche une 8ème et une 10ème place. À 16 ans, le jeune néerlandais a déjà un bon palmarès, vice-champion du monde 85, 6ème en EMX125, 4ème en EMX250, sans compter ses nombreux titres nationaux. Lorsque l’équipe américaine s’entraine à Lommel avant le Motocross des Nations en 2019 à Assen, Jason Anderson et Zach Osborne reçoivent de précieux conseils d’un jeune plus rapide qu’eux. Ce n’est autre que Kay de Wolf du haut de ses 14 ans.

Un jeune accompagné par une équipe usine
Key de Wolf a vécu au milieu des circuits comme Valkensward, Lommel ou Eersel mais il n’est pas issu d’une famille habituée des courses de motocross. Pourtant, il apprend vite. De Wolf intègre une structure officielle dès ses 14 ans à l’automne 2018. C’est le moment où il passe du 85 au 125. À chaque fois avec comme sérieux rival un certain Liam Everts. Il termine le championnat EMX125 à la 6ème place pour sa 1ère année chez les pros. Le jeune aux grandes ambitions, surnommé « The Red Hurricane », s’entraine alors avec les pilotes MX2 de l’équipe que sont Thomas-Kjer Olsen et Jed Beaton. Un changement notoire intervient dans sa progression, l’ancien pilote devenu entraineur Rasmus Jörgensen le suit de près et Jacky Martens veille sur cette recrue de l’équipe Husqvarna JM Racing. Le pilote hollandais bénéficie d’un contrat pluriannuel depuis 2018, renouvelé pour l’instant jusqu’à la fin de la saison 2022.

Avec cette victoire de manche à Lommel, Kay de Wolf affiche son meilleur résultat de la saison. 16ème en Russie et 13ème en Angleterre, le protégé d’Husqvarna a fait un bond vers le podium grâce au terrain de sable de Lommel. Après avoir réalisé le holeshot en 2ème manche, il a suivi la partition jusqu’au drapeau à damier sans jamais être inquiété par Jago Geerts ou Maxime Renaux. Sa journée avait bien commencé avec le meilleur temps aux essais chronométrés. Présent dans le sable cette semaine à l’entrainement, le numéro 74 sera à observer à Kegums ce week-end.

Alexis Bouzin (© Image Rockstar Energy Husqvarna Factory Racing)

7

Articles

Mode sombre