Jonass entre dans l’histoire

Publié par Justine Geisler le vendredi 22 septembre 2017 à 14:58


L’équipe Red Bull KTM Factory Racing a remporté le Championnat du Monde FIM MX2 et a parachevé ses conquêtes des séries MXGP 2017 grâce à Pauls Jonass. En effet, le week-end dernier, le pilote a offert à sa KTM 250 SX-F une cinquième position au général du Grand Prix du Pays de Montbéliard.
Du haut de ses 20 ans, il est devenu le premier Letton à porter la couronne FIM MX après s’être remis d’une chute dans le second virage pour terminer cinquième du MX2 moto sous les trombes à Villars-sous-Écot. Sa charge héroïque était typique de la constance, de la vitesse et de la détermination affichée par le[K1]  #41 au fil de cette saison marquée par 15 apparitions sur le podium et 6 victoires au cours des 19 journées. Il n’a pas cessé de mener le reste de la meute en MX2 depuis la cinquième journée.

Beau palmarès
Pauls Jonass est le dernier couronné d’une série de sept titres de Champion du Monde en KTM MX2 depuis que le constructeur s’est imposé dès la première année dans la catégorie en 2004. Il ajoute son nom à la liste des Ben Townley, Tyla Rattray, Marvin Musquin, Ken Roczen, Jeffrey Herlings et Jordi Tixier, tout en prolongeant l’impressionnante séquence victorieuse de l’équipe Red Bull KTM depuis 2008, le constructeur autrichien monopolisant depuis lors les titres en MX2 à l’exception d’un seul.

La semaine dernière, KTM a remporté les première et deuxième positions de la division MXGP grâce à Tony Cairoli et Jeffrey Herlings respectivement. La marque autrichienne conclut ainsi une saison d’anthologie du championnat des constructeurs dans les catégories MXGP et MX2. « C’était mon rêve depuis que j’ai commencé à piloter : devenir Champion du Monde. Je l’ai accompli dès ma première saison », a déclaré Pauls Jonass, en confirmant qu’il serait probablement le premier pilote depuis Marvin Musquin en 2010 à arborer le dossard #1 de la catégorie en 2018.

Pas facile
« Je ne me suis pas facilité la tâche avec ma chute au second virage pour me relever, tout nettoyer et retomber dans le virage suivant ! Je suis reparti en queue de peloton mais j’ai réussi à finir cinquième pour le titre de champion. 15 podiums sur 19 : une saison vraiment fructueuse mais j’ai décidément envie de prendre des vacances ! Je suis également satisfait de finir l’année sans blessure pour passer directement à la préparation de 2018 après une courte pause. » Jonass a décidé de ne pas participer au 71e Motocross des Nations dans deux semaines à Matterley Basin, au Royaume-Uni. Néanmoins, ses coéquipiers Jorge Prado, Jeffrey Herlings, Tony Cairoli et Glenn Coldenhoff seront bien là.

Dirk Gruebel (Directeur du KTM MX2 Team) : « Nous détenons un record hallucinant dans la catégorie et Pauls a aujourd’hui fait un boulot fantastique pour le préserver. Au fil des années, nous avons démontré que la machine n’est pas tout. De nombreux pilotes ont remporté des titres, même un outsider comme Jordi Tixier en 2014. Mais Pauls a été magique cette année. Il a même parfois rendu la course trop intéressante ! Le début d’année s’est avéré un peu chaotique, avec un coup de malchance en Indonésie le deuxième jour mais il a conservé son calme et a commencé à engranger des points. Il a tout simplement monopolisé le podium. Vraiment du boulot exceptionnel. Nous sommes comblés. »

Joel Smets (Directeur KTM Motocross Factory Racing Sports) : « Je crois qu’il est évident que les gars qui méritaient le championnat ont fini par décrocher le titre. En MX2, aucun élément de surprise : nous savions il y a deux ans que Pauls avait la vitesse et les aptitudes. Nos chances de titre étaient donc palpables. Nous visions la couronne et il s’est montré à la hauteur de l’enjeu. En MXGP, la donne était un peu différente mais je n’ai pas été étonné. J’ai passé pas mal de temps avec le groupe cet hiver, notamment avec Tony bien entendu, et j’ai constaté qu’il en avait encore sous la pédale ! Même avant le premier championnat italien et tout au long du camp d’entraînement en décembre, j’ai assisté à sa progression. Nous n’étions pas nombreux à couver Tony du regard mais il disposait évidemment de la détermination, de la motivation et de l’ambition. Les réussites de cette année sont l’affirmation du travail acharné des pilotes, de notre équipe et, bien sûr, de tous ceux qui y contribuent à l’usine KTM. »

Pit Beirer (Directeur KTM Motorsport) : « Sous des conditions parmi les plus dures, nos gars ont à nouveau su répondre présent. Avec l’ensemble de l’entreprise, nous ne pouvons pas être plus fiers de notre record en MX2 sur ces dix dernières années. C’est grâce à une machine fantastique, une équipe tout aussi irréprochable et une série de pilotes d’exception que nous avons pu tous travailler et prendre autant de plaisir dans leur développement en tant que Champions du Monde. Pauls a su se mobiliser constamment cette saison, comme nous l’avions prévu dès sa première année chez nous. J’ai toujours eu confiance et cru en lui comme en ses capacités : je savais qu’il serait Champion du Monde un jour. Sa maturité et ses compétences, quelles que soient les conditions, ont fait la différence avec les autres cette année. Durant les moments difficiles, il a tout de même réussi à concrétiser un résultat idéal. Félicitations à tous les gars : 2018 arrive à grands pas mais, grâce à nos succès en MXGP, il est maintenant l’heure de profiter de tous nos efforts. »

(Communiqué de presse KTM).


6 Commentaires



  1. splitfire ( Posté via l'application )

    J’espère que Marvin et Mc Elreath ont eu une grosse retenue sur salaire, lol:, sans ça, tout les titres majeurs 2017 du monde serait revenu a KTM/HvA.!!
    Seul kawa avec Hill en 250West, Tomac en 450 MX et Yam avec Fontanesi pour les filles on réussi a piquer un truc, impressionnant.

    Répondre
  2. Elsinore

    Marc de Reuver est-il toujours l’entrainneur de Jonaas ? J’avais l’impression qu’il avait fait du bon boulot au début. Mais la, ou est-il ?

    Répondre
    • mxsxfan

      Aparament c’est toujours lui oui !

  3. carlitch

    Y a le petit Italien qui arrive la saison prochaine qui est sur la husqy, ça devrait promettre le championnat mx2 .
    congrat à PJ

    Répondre
  4. mxsxfan

    Enfin un mec qui va rouler avec le #1 bravo ! Ca claque !

    Répondre
  5. Wickerman62

    Ils sont fort chez KTM. Ils ont toujours réussi à aller chercher un petit jeune qui pourrait succéder à leur champion. Et après Jonass, ce sera sûrement Prado.

    Répondre

 

Vous avez la parole sur LeBigUSA au @supercross_de_paris #fans #supercross #nanterre #paris #moto #leretour #lacapitale #leBigUSA #microtrottoir #interview #fun #laparole 🎬 LeBig Prod @jg287 🇺🇸🇫🇷
Carton plein pour les pilotes du SX US lors de la 1ère soirée du SX de Paris. @marvinmusquin25 mène la danse. 🇫🇷🇺🇸 #leBigUSA #nanterre #uarena #capitale #toureiffel #ktmboys #ambiance #supercross #podium #marvattack #paris #en place #ladefense 📷 LeBigUSA
Bonsoir Paris ! 🇫🇷❤️ #SXParis #LeBigUSA #supercross #France
Le @supercross_de_paris est aussi sur LeBigUSA.com samedi et dimanche. #leBigUSA #paris #nanterre #supercross #uarena #thisismoto #supercross #courses #europe #capitale #bercy #leretour #back #leBigProd @jeremymartin6 @jorditixier @deanwilson15 @brianmoreau225 @rjhampshire @marvinmusquin25 @zacho_16 🎬 LeBig @jg287 #frenchoffice 🇺🇸🇫🇷 #lebigdreamteam