Le dernier GP de Clément Desalle…

Publié par La Rédaction le vendredi 6 novembre 2020 à 19:09


Référence de la catégorie MXGP ces 15 dernières années, Clément Desalle s’apprête à vivre le dernier Grand Prix de sa carrière en Italie ce week-end. C’est la fin d’un chapitre exceptionnel pour le pilote de l’équipe Kawasaki Monster Energy. Avec 23 victoires de GP, 35 victoires de manches et 82 podiums d’épreuves, le trentenaire est l’un des pilotes les plus titrés de son époque. S’il n’a jamais pu obtenir une couronne mondiale à titre individuel, il a terminé dans le top 3 pas moins de 6 fois. Il a également remporté l’or aux côtés de l’équipe belge lors du Motocross des Nations 2013. Lorsque Clément rejoint l’équipe Kawasaki Monster Energy en 2016, il figure parmi les pilotes d’élite capables de gagner des Grands Prix et de se battre pour un titre. Durant 5 saisons complètes, il met toute son énergie à aider l’équipe pour atteindre le plus haut niveau de performance et fournir les meilleurs conseils afin d’être toujours plus compétitif.

L’ultime grand rendez-vous
Malgré plusieurs blessures au cours de ces 5 saisons, il a offert à l’équipe d’excellents résultats qu’il s’agisse de ses 4 victoires de GP, ses 18 podiums ou sa médaille de bronze MXGP en 2018. Le pilote belge de 31 ans, originaire de La Louvière, entre Mons et Charleroi près de la frontière française, a officiellement annoncé le mois dernier son retrait de la compétition au niveau mondial, suite au dernier GP de la saison. Ce moment arrive ce week-end avec l’épreuve « Garda Trentino » organisé sur la spectaculaire piste de Pietramurata où il a célébré une victoire en 2014 et par ailleurs signé son dernier succès en manche il y a à peine quelques jours. Kawasaki remercie Clément pour son engagement envers la famille « Green » au cours de ces 5 dernières années et lui souhaite tout le succès possible pour l’avenir, tant dans sa carrière professionnelle que dans sa vie privée.

Clément Desalle : « J’ai toujours entretenu une bonne relation avec François (Lemariey) qui fut mon mécanicien un peu plus tôt dans ma carrière. Lorsque j’ai signé chez Kawasaki, j’ai été ravi de retravailler avec lui. Il a toujours été très important pour moi d’être heureux dans mon environnement de travail et d’avoir un bon feeling avec les gens qui m’entourent. Je suis vraiment fier du travail que nous avons accompli ensemble. Bien sûr, j’aurais aimé offrir à Kawasaki encore plus de victoires en course, plus de podiums, plus de victoires de GP et même un titre mondial car j’ai travaillé pour cela toute ma vie. Après la Lettonie, j’ai commencé à me poser des questions sur mon avenir et j’ai pris une décision. Juste avant l’Espagne, j’étais certain d’avoir pris la bonne alors j’ai annoncé arrêter à la fin de cette saison. Bien sûr, les courses vont me manquer mais j’ai une grande passion pour le motocross et il est certain que je continuerai à rouler« .

Giuseppe Luongo (Président, Infront Moto Racing) : « Clément est l’un des pilotes qui ont écrit l’histoire de notre sport au cours de la dernière décennie ; il a toujours été au sommet et chaque année il s’est battu pour le podium. Il est très talentueux, opte toujours pour les trajectoires parfaites ce qui fait de lui l’un des pilotes les plus difficiles à dépasser. Il s’est toujours comporté de manière admirable, tant sur la piste qu’en dehors. Il nous manquera beaucoup mais nous espérons le revoir de la même manière que d’autres champions ont offert leur expérience pour aider les jeunes. Nous lui souhaitons le même succès dans sa vie future que ce qu’il a pu connaître en tant que pilote. »

Steve Guttridge (directeur de la compétition chez Kawasaki Europe) : « Depuis qu’il a rejoint l’équipe Kawasaki en 2016, Clement a toujours été un pilote professionnel accompli. Nous avions besoin d’un pilote de haut niveau qui puisse fournir un retour d’information cohérent et intelligent à l’équipe et à l’usine pour nous aider à développer la KX450 dans la meilleure direction et Clement a toujours donné le meilleur de lui-même, saison après saison, tant au niveau des essais que des résultats en course. Je pense qu’il est juste de dire qu’il a fait un excellent travail dans l’ensemble car notre modèle de production actuel est le meilleur jamais réalisé ! Donc, du côté de Kawasaki, nous souhaitons tous à Clement et à sa famille une merveilleuse santé et le plus grand bonheur qui soit pour les prochains chapitres de leur vie. Nous espérons que, sous une forme ou une autre, il puisse rester proche du motocross, ce sport qu’il aime tant ».

Thierry Chizat Suzzoni (propriétaire de l’équipe KRT) : « Clément est une personne qu’il faut connaitre. Nous avons vécu 5 grandes saisons avec lui, partageant les hauts comme les bas. Il a toujours été très professionnel avec l’équipe ; il nous a donné des podiums, des victoires et un top 3 en Championnat du monde. Je dirais que nous ne nous souvenons aujourd’hui que des bons moments. Il a un caractère fort ; c’est un homme complet et c’est aussi une bonne personne, avec un bon esprit. Nous avons vraiment apprécié travailler avec lui. Je pense qu’à un moment donné, quand on a passé quinze ans au plus haut niveau, on mérite une belle retraite familiale. Je sais que la moto sera toujours dans son esprit mais je pense qu’il a pris une sage décision et je la respecte. »

François Lemariey (team manager de l’équipe KRT) : « Nous nous connaissons depuis longtemps, il est devenu un ami avec qui nous avons vécu de grandes choses ensemble, à commencer par ce podium de championnat que nous avons obtenu en 2009 au sein d’une équipe privée, sans beaucoup de moyens mais avec de grands souvenirs. Nous nous sommes retrouvés ensemble chez KRT en 2016 avec le soutien de Kawasaki et de Monster Energy. Clément roule en MXGP depuis quinze ans ; son expérience a été précieuse pour développer la moto qu’il connaît mieux que quiconque, ainsi que les pneus Dunlop. Sa présence a permis à l’équipe d’évoluer mais il veut maintenant tourner une nouvelle page dans sa vie et nous devons le respecter. Ce que j’ai toujours aimé chez lui, c’est qu’il sait ce qu’il veut et qu’à partir de là, on sait dans quelle direction aller. Il a un caractère fort ; quand il y a un problème, il en parle directement et cela fait gagner du temps à tout le monde. Il est tout à fait honnête ! Je ne suis pas surpris par sa décision, je l’ai sentie venir même si au niveau professionnel il n’y a jamais eu de relâchement de sa part ».

Joel Smets : « C’est dommage de le voir s’arrêter mais il a 31 ans et déjà 15 saisons de GP. Il a connu de bonnes années, travaillé dur et je pense qu’il a connu une belle carrière que beaucoup de pilotes peuvent jalouser compte tenu de son palmarès. Remporter 23 GP n’est pas rien. C’est dommage qu’il n’ait jamais pu remporter un titre mais pendant une décennie, il s’est battu pour le podium et ça, ce n’est pas rien.»

Antonio Cairoli : « J’ai vraiment apprécié la deuxième manche que nous avons vécu dimanche dernier avec Clement. C’était comme il y a cinq ou dix ans quand nous nous battions sans arrêt tous les deux, lors de chaque course. C’est dommage qu’il ne soit plus avec nous l’année prochaine mais je tiens à lui adresser mes plus sincères félicitations pour sa magnifique carrière, de la part de toute l’équipe et de moi-même, je lui souhaite un grand avenir. »

Jeffrey Herlings : « Félicitations pour cette grande carrière ! Tu étais toujours si difficile à doubler ; un vrai guerrier et un vrai combattant. Lorsque je te voyais comme le prochain pilote à dévoir depasser, je me demandais toujours comme j’allais y arriver. Je sais que nous n’avons jamais beaucoup parlé mais j’ai toujours eu le plus grand respect pour toi. Profite du prochain chapitre de ta vie. »

Mickael Pichon : « Félicitations Clément pour ta fantastique carrière. La première fois que nos chemins se sont croisés, tu m’as fais un block-pass de fou en championnat d’Allemagne. Je ne savais pas qui tu étais, mais déjà, j’étais impressionné. J’avais évidemment le dernier mot car tu étais si jeune, à peine dix-sept ans. Tu as eu une magnifique carrière et tu as obtenu de très bons résultats ; je te souhaite une longue vie et de profiter de ta jeune famille ».

Kevin Strijbos : « Félicitations pour cette magnifique carrière, « Panda » ! Je suis heureux de t’avoir eu comme coéquipier pendant quelques années ! Nous avons passé de bons moments, beaucoup de rires et de bonnes batailles. Ce ne sera pas pareil sans toi ».

(Communiqué de presse KRT.)


12 Commentaires



  1. AngeFai ( Posté via l'application )

    Quelle carrière ! Avec un peu plus de réussite le palmarès aurait pu être encore plus beau. On retiendra de lui l’engagement et le gros cœur. Bravo champion une retraite bien méritée que l’on espère pas trop loin des pistes!

    Répondre
    • Ponza ( Posté via l'application )

      Il a déjà dit que si une bonne opportunité se présentais il n était pas contre une saison aux us🤞🏻

      3 0
  2. Yass

    Bonne retraite Clément! Profite bien!

    Répondre
    5 0
  3. moto64 ( Posté via l'application )

    Quel pilote ! Jeune belge qui arrive en mxgp sur une Honda privée et qui bouscule le hiérarchie. Idem aux USA ou il a gagné aussi le respect du milieu avec un « coup de gaz » ravageur, des trajectoires superbes. J’ai beaucoup de respect pour le pilote et l’homme . Bon courage pour la suite de ta vie Clément 😉👍

    Répondre
  4. Curry ( Posté via l'application )

    Un pilote sympa toujours avec le sourire ! Bonne retraite et félicitations pour la carrière

    Répondre
    7 0
  5. splitfire ( Posté via l'application )

    🔱
    ✊🐼👊
    🏅

    🏁🇧🇪🏁
    🇧🇪🏁🇧🇪

    Répondre
    4 0
  6. luc34725 ( Posté via l'application )

    Bonne route pour la suite MR Desalle… le mxgp perd un grand pilote 😢

    Répondre
    4 0
  7. JK32 ( Posté via l'application )

    Pilote que je n’ai jamais « idolé » mais toujours respecté pour sa détermination, sa régularité et son pilotage.
    C’est certain qu’il lui manque un titre mondial qui n’aurait pas été volé…
    Il restera pour moi le Poulidor du motocross… Et au niveau mondial c’est déjà une sacrée performance !

    Bravo Panda, une retraite bien méritée ! Je te souhaite le meilleur.

    Répondre
    6 0
    • texasthierry

      J’avais oublie son duo avec Goya, quel athlete ! :)

      1 0
  8. jey368 ( Posté via l'application )

    Ou regarde le mxgp aujourd’hui ? Merci

    Répondre
    0 0
  9. Elsinore

    Bizarre, pas la meme émotion pour le dernier GP de GP .
    On ne nous dit pas tout.

    Répondre
    0 1