Dakar 2021 : Ignacio Cornejo toujours leader

Publié par La Rédaction le lundi 11 janvier 2021 à 18:15


Sur le Dakar 2021, il y a le bonheur des uns et le malheur des autres. Si l’aventure s’est arrêtée prématurément pour le français Xavier de Soultrait victime d’une méchante chute alors qu’il occupait la 4ème place du classement général, le chilien Ignacio Cornejo conforte sa place de leader, vainqueur de la 8ème étape ce lundi 11 janvier. Avec désormais une minute d’avance sur Toby Price, le pilote Honda a le sourire lorsqu’il franchit le drapeau à damiers. « J’arrive juste derrière Ricky (ndlr : Brabec). Nous avons vraiment gardé une bonne vitesse aujourd’hui. Je l’ai rattrapé juste avant le ravitaillement. Nous n’avons fait aucune erreur et nous nous sommes relayés pour faire la navigation. Sur la fin il y a eu vraiment de magnifiques paysages. Je suis heureux de rouler ici. Aller le plus vite que je peux, ne pas me perdre, ne pas chuter, si je reste dans le même état de concentration que ces derniers jours, je peux faire quelque chose de bien« . Longtemps en tête, Price s’incline finalement et se contente de la 2ème place. De quoi avoir des regrets, lui qui ne comptait qu’une seule petite seconde de retard sur Cornejo et donc sur la tête de la course au départ de cette 8ème étape.

Rien de grave
Malgré tout, compte tenu d’une chute hier lui ayant ouvert le menton, le pilote KTM relativise. « C’était vraiment dur aujourd’hui. Je me suis bien concentré sur le road-book, ce qui n’était pas facile après ma chute d’hier. Je suis content d’être à l’arrivée, ma moto et moi en bon état, j’ai juste un léger mal de crâne. Mon menton va mieux, je me suis fait poser des points de suture, tout va bien« . Sans pour autant avoir remporté une étape depuis le début de la compétition, Sam Sunderland est dans le coup pour la victoire finale et pointe à la 3ème place du classement provisoire. Il termine 4ème aujourd’hui. « Ma moto a l’air abimée, mais si vous voyiez le terrain sur lequel on a roulé, elle n’est pas en si mauvais état » confie Sam. « Deux jours sans assistance avec les même roues, ça fait plus de 600 kilomètres de spéciale, je pense qu’on est à peu près tous dans le même cas. La vitesse est très élevée, le road-book compliqué alors c’est normal qu’on se prenne des pierres. La course est difficile, les gars qui ont ouvert ont fait du bon boulot. Nous avons des grands professionnels en tête de course, donc il y a peu d’erreurs de navigation. J’ai roulé avec Skyler aujourd’hui, on s’est fait plaisir« .

Dans le clan tricolore, après l’abandon de Xavier, Adrien Van Beveren est désormais le français le mieux placé. Auteur d’une 13ème place ce jour, il est 14ème du classement provisoire à 50 minutes du leader. Auteur d’une journée « sans » selon ses confidences du jour, Camille Chapeliere termine 30ème mais remonte 29ème au général. Il faut également noter la belle 24ème place aujourd’hui de Benjamin Melot, 31ème du classement provisoire. Après sa terrible chute hier, on attendait des nouvelles rassurantes de Pierre Cherpin. Toujours en soins intensifs à l’hôpital de la ville de Sakaka, au nord-ouest de l’Arabie Saoudite, il est toujours dans le coma mais ses constances sont bonnes. Les 24-48 prochaines heures permettront d’en savoir plus sur l’évolution de son état de santé.

On croise les doigts
On continue de croiser bien fort les doigts tout comme on espère un bilan médical pas trop grave pour de Soultrait. D’après sa femme Betty, conscient, Xavier souffre de douleurs aux cervicales mais bouge et ressent chacun de ses membres ce qui est déjà un très gros soulagement. Demain, 109 kilomètres de liaison et 465 kilomètres de spéciale attendent les participants. D’après les infos données par l’organisation, le départ de la spéciale sera donné en bord de Mer Rouge, la journée débutant par une balade sur le rivage. L’ambiance balnéaire sera de courte durée puisque très vite, tous s’orienteront vers des pistes parfois roulantes mais souvent trop sablonneuse pour faire monter le compteur. La longueur et la variété de l’exercice classent cette 9ème étape parmi les plus exigeantes de la quinzaine. Courage à tous, ce n’est pas le moment de flancher.

Par la rédaction.

Classement 8ème étape :

Classement général après la 8ème étape :





Soyez le premier à réagir

Articles

Mode sombre