Dakar 2018 : 17ème victoire de KTM

Publié par Justine Geisler le mardi 23 janvier 2018 à 14:40


KTM poursuit son incroyable histoire avec le Dakar grâce à la victoire de Matthias Walkner samedi 20 janvier 2018. Le pilote du team Red Bull KTM Factory Racing au guidon de sa nouvelle KTM 450 RALLY a assuré au constructeur autrichien une 17ème victoire successive au célèbre rallye réputé difficile. Les pilotes KTM remportent 4 des 5 premières places du classement général.     Après avoir parcouru près de 9 000 km à travers le Pérou, la Bolivie et l’Argentine, Toby Price décroche une place sur le podium final en se plaçant 3ème. Pour son retour au Dakar, le pilote s’est battu avec une détermination sans faille jusqu’à la fin. Antoine Méo a réalisé un parcours impressionnant et termine 4ème, Gerard Farres Guell se positionne juste derrière lui en 5ème position. Quant à Laia Sanz, elle termine 12ème en ayant fait preuve d’un pilotage incroyable. Matthias Walkner a lui capitalisé sur ses compétences en navigation et remporte la victoire.

Performance hors pair
Matthias Walkner, qui est entré dans la spéciale finale du rallye avec 22 minutes d’avance sur son plus proche concurrent, a incontestablement réalisé une performance hors pair lors de cette 40ème édition du Rallye Dakar. Le Champion du Monde FIM Cross-Country Rallies a piloté intelligemment dès la 1ère étape, trouvant le bon équilibre entre vitesse et bonne orientation. La 10ème étape a changé la donne quand le pilote de 31 ans a terminé la journée avec 30 minutes d’avance sur le 2ème. Après avoir persévéré et terminé la 14ème étape samedi en 8ème position, Walkner remporte le Dakar 2018 et devient ainsi le 1er pilote autrichien à réaliser un succès historique, et bien mérité.Matthias Walkner : « C’est incroyable. Je n’arrive pas à trouver les mots pour décrire ça. Le Dakar a été tellement difficile cette année, c’était probablement le plus dur rallye de ma carrière. L’orientation était compliquée quasiment tous les jours. Au début de la course, tous les top pilotes étaient très rapprochés, avec peu d’avance sur nous. J’ai simplement fait en sorte de continuer à faire les choses correctement chaque jour, sans faire d’erreur. Les choses étaient tellement serrées juste après ma victoire d’étape. Après cela j’avais pour but de terminer chaque journée en sécurité et de finir la course sans perdre mon avantage. Heureusement cette stratégie a fonctionné et je termine 1er, ça me paraît irréel. Je remercie mon équipe ainsi que tous ceux qui m’ont supporté : on l’a fait ! »Terminant 2ème de l’étape finale, Toby Price a fait tout ce qu’il pouvait pour réduire l’écart avec les pilotes devant lui. Jouant la carte du rattrapage après une malheureuse erreur de navigation au début de la compétition, Price a parcouru les étapes finales à une vitesse phénoménale. Ses résultats lui ont assuré une 3ème place au classement général, un exploit impressionnant puisque le Dakar 2018 est la 1ère sortie en compétition de l’Australien après sa blessure qui l’a forcé à abandonner en 2017.

Toby Price : « L’étape finale est terminée et ça s’est vraiment bien passé. Je suis content d’atteindre la ligne d’arrivée, c’était mon objectif principal depuis le début. J’ai essayé de pousser aujourd’hui pour rattraper du temps sur Kevin (Benavides) mais à mi-parcours j’ai su que 5 minutes c’était beaucoup trop, donc j’ai décidé de terminer en toute sécurité. Finir le Dakar, c’est une réussite en soi ; revenir cette année en faisant un podium est totalement incroyable, surtout après l’année que je viens de passer. Toute l’équipe a travaillé si dur, aucun d’entre nous ne pourrait y arriver sans eux. Maintenant je vais me concentrer sur la saison 2018, essayer de me renforcer et revenir l’année prochaine avec la 1ère place comme objectif. »Comme son coéquipier, la saison 2017 d’Antoine Méo a été affectée par une blessure. Son objectif pour le Dakar 2018 était d’abord de terminer la course. 2 victoires d’étape et un rallye réussi plus tard, Méo termine avec une impressionnante 4ème place au classement général, une belle réussite au regard de la difficulté de la course cette année.

Antoine Méo : « Je suis tellement heureux de finir la course entier. Cette dernière étape était difficile, pas à cause de la longueur, mais parce que nous devions attendre un peu donc c’était difficile de rester concentré. J’ai essayé de pousser au début, mais après avoir fait une petite erreur j’ai rattrapé un camion sur une partie compliquée de la piste et j’ai perdu un peu de temps en restant coincé derrière lui. J’ai eu quelques chutes cette année, mais rien de bien grave. Je suis content de la façon dont les choses se sont passées et je voudrais remercier l’équipe de nous avoir accompagnés. »Laia Sanz n’a pas cessé d’impressionner sur ce Dakar. Malgré 2 grosses chutes dans les dernières étapes de la course, l’Espagnole a serré les dents et a continué. Toujours proche du top 10, Laia termine le Dakar en 12ème position au classement général. La multiple Championne du Monde d’Enduro était très heureuse de sa performance.

Laia Sanz : « Je suis tellement contente de finir, je suis très satisfaite de mon classement, c’était un rallye très difficile. J’ai eu deux grosses chutes qui heureusement n’ont pas causé trop de dégâts à la moto et ne m’ont pas blessée. Je suis exténuée mais je me sens bien parce que je suis là, entière, sur la ligne d’arrivée. Je voudrais remercier toute l’équipe pour leur aide ; maintenant il est temps de se reposer. »

Pit Beirer (Directeur KTM Motorsport) : « Cela va sans dire, gagner le Dakar pour la 17ème fois consécutive est une réussite incroyable pour KTM. Je voudrais féliciter Matthias pour sa 1ère victoire au Dakar, qui était une course très difficile. Ce résultat est le fruit d’un dur travail de toutes les personnes impliquées, de notre département R&D à Mattighofen jusqu’à l’équipe sur le terrain en Amérique du Sud, et je suis fier que ça ait encore payé, surtout avec la nouvelle KTM 450 RALLY. Nos guerriers ont terminé ; nous pouvons maintenant célébrer la victoire et savourer les souvenirs de cette course. »

Classement final du Dakar 2018
1. Matthias Walkner (AUT), KTM, 43:06:01 h (1 min de pénalité)
2. Kevin Benavides (ARG), Honda, +16:53 min
3. Toby Price (AUS), KTM, +23:01 min
4. Antoine Meo (FRA), KTM, +47:28 min (1 min de pénalité)
5. Gerard Farres Guell (ESP), KTM, +01:01:04 h
Autres pilotes KTM
9. Daniel Oliveiras Carreras (ESP), KTM, +02:37:20 h
12. Laia Sanz (ESP), KTM, +02:56:02 h (2 min de pénalité)

(Communiqué de presse KTM).


3 Commentaires



  1. PROLINK

    Walkner ancien champion du monde MX 3 en 2012. Malherbe, Vimond avaient fait des tentatives mais c’est la 1ère fois qu’un World champ de MX gagne le Dakar

    Répondre
  2. Abel ( Posté via l'application )

    Andrew Short qui finit 17ème pour son premier Dakar! C est quand même un belle perf…

    Répondre
  3. DOKD ( Posté via l'application )

    Pas un mot sur Benavides ?

    Répondre

 

Bienvenue à Glen Helen pour la 2ème épreuve @promotocross 2018. Vous êtes prêts ? 😝 #leBigUSA #motocross #californie #glenhelen #round2 #thisismoto #enplace #lbuairlines #flyover 🚁 @sauvourelfred #frenchmedia
Merci @kenroczen94 👍 #pressday #glenhelen #sendit #whip #motocross #wow #jolikenny #lepaté @honda_powersports_us @foxmoto @foxpetefox #tumasvu #thisismoto #valdemarne #94 @promotocross #californie #round2 #soleil 📷 LeBig
C’est aussi ça le cross. Le sourire d’un gamin fan de KTM devant son idole @marvinmusquin25 😊 #motocross #thisismoto #kids #souvenirs #photo #autographe #selfie #mercimarvin #ilvasensouvenir #leBigUSA #wow 🇫🇷🇺🇸#instacool 📷 @sauvourelfred
De passage à Las Vegas @cyril_despres raconte ce qu’il vient faire pendant 15 jours aux Etats-Unis et au Mexique. Interview en ligne vendredi. 🎥 LeBigProd #trophytruck #redbull #brycemenzies #baja #mexico #900chevaux #ford @brycemenzies7 #motardunjourmotardtoujours #dakar #5fois #leBigUSA 🇫🇷 🇺🇸 📷 LeBig