Christian Craig contrôlé positif

Publié par La Rédaction le mercredi 19 juin 2019 à 10:32


C’est une nouvelle à laquelle on ne s’attendait pas. Christian Craig vient d’annoncer avoir été testé positif à un contrôle anti-dopage remontant à mars 2018, à l’occasion du SX de Daytona. Plus fou encore, ce n’est qu’en janvier 2019 que la FIM a remis ses conclusions au pilote Honda Geico. C’est une trace d’Heptaminol qui a été retrouvé dans son organisme, une substance interdite de niveau inférieur [ndlr : L’Heptaminol est un agent cardiotonique. Il exerce une action inotrope positive, c’est-à-dire qu’il agit sur la contraction de la fibre musculaire, en particulier sur celle du cœur. En d’autres termes, il entre dans la catégorie des stimulants du système cardio-vasculaire]. C’est ce qui explique pourquoi Christian a pu continuer à prendre part aux compétitions FIM cette année, en attendant une audience et un verdict. Malgré le fait qu’il ait pu continuer à rouler comme si de rien n’était jusque là, Craig a ressenti le besoin d’en parler via son compte Instagram et de jouer la carte de la transparence.

Une affaire confidentielle
« Je voulais faire le point sur ce qui s’est passé cette année. Le 23 janvier 2019, j’ai reçu un courriel de la FIM indiquant qu’un résultat défavorable me concernant avait été découvert à Daytona le 10 mars 2018. Plus important encore, je n’ai JAMAIS pris ou n’aurais jamais pris sciemment une substance interdite ! La FIM a convenu qu’elle ne pensait pas à une consommation intentionnelle mais bien sûr, cela n’enlève rien au résultat. Il y a deux niveaux de substances interdites – le premier suspend immédiatement un pilote et l’autre non. Comme la substance testée positive figure sur la moins importante des deux listes, j’ai pu continuer à prendre part aux compétitions. Dès le départ, tout le monde s’est mis d’accord pour garder cette affaire confidentielle jusqu’à ce qu’elle soit résolue. Mais comme les gens me demandent sans cesse ce qui ne va pas chez moi, je sens que j’ai besoin de vous tenir au courant. »

« Les conclusions de mon test révèlent une trace d’Heptaminol, un médicament dont je n’avais jamais entendu parler jusqu’à maintenant. J’ai passé les six derniers mois à me tester moi-même et à tester tout ce que j’ai utilisé pour trouver la source. Après pas mal de recherches, je suis convaincu que mon test positif provient d’un complément contaminé. J’ai appris que de nombreux compléments contiennent des ingrédients provenant du monde entier ce qui fait qu’il est presque impossible de garantir une non contamination, surtout un an après. Cette situation m’a fait payer un lourd tribut sur le plan mental et a rendu presque impossible le fait que je puisse me libérer sur la moto depuis le début de l’année. J’ai toujours été honnête avec mes fans et j’en suis fier. Je suis aussi un père et un modèle pour certains et ça me tue de me retrouver dans cette position. »

Pas d’interview
« Je ne peux pas commenter davantage ce sujet et refuserait chaque interview à ce sujet jusqu’à ce que l’affaire soit résolue ce qui devrait être le cas d’ici les 30 prochains jours. J’espère que tout cela vous permettra de comprendre pourquoi je n’ai pas été moi-même cette année. Cela m’enlève un poids énorme sur les épaules d’être capable de partager tout ça avec vous. Merci pour votre soutien continu ! *Cette photo a été prise un mois avant que je ne reçoive le premier courriel de la FIM. J’ai choisi d’utiliser cette photo pour montrer à mes fans que si j’avais l’intention de tricher, je ne signerais pas et ne poserais pas devant une affiche antidopage de la FIM avec mon fils de 4 ans*. » Il n’y a plus qu’à souhaiter à Christian Craig une issue favorable. Il en va bien évidemment de la suite de sa carrière.

Par la rédaction.


18 Commentaires



  1. dm19veteran ( Posté via l'application )

    la fim fout la merde a retardement (ce n’est
    que mon avis),méme si les controles antidopage sont nécessaire pour la santé des pilotes et de ce sport .
    c’est bien de l’annoncer méme si il n’y etait pas obligé .

    Répondre
    • dm19veteran ( Posté via l'application )

      la fim n’est pas très reactive quand méme!

  2. filou250rmz ( Posté via l'application )

    Il y a quand même un vrai problème avec la bouffe aux us…

    Répondre
    • Jsmax ( Posté via l'application )

      C’est quoi le rapport?

    • Seb74 ( Posté via l'application )

      @Jsmax :
      Eh bien si tu peux pas contrôler la composition exacte de ce que tu manges, ni la traçabilité des ingrédients, c’est pas évident de prouver ta bonne foi, surtout 1 an après, ça fait longtemps que tu as jeté les boîtes.
      Après, est-ce que c’est propre aux US, peut-être pas mais la réglementation sur les produits alimentaires a tout de même l’air moins contraignante que celle de la France (bœuf aux hormones…).

    • CHAON

      pas vraiment la bouffe plutôt leur complément alimentaire. Et les sportif s’en gavent. protéines, acide aminée, créatine, complément à base de plante de glucide etc…
      et aux us les contrôle sont bien moins strict qu’en france, des centaines de boite lance leur ligne de complètement fabriqué en chine sans aucun contrôle et forcément ça crée des problèmes.

  3. GrandeFraise ( Posté via l'application )

    Comment est-ce que ça peut prendre autant de temps…
    C’est super qu’il y ait des contrôles anti dopage, mais dans ces conditions c’est pas normal

    Répondre
    • bandi ( Posté via l'application )

      🤷🏼‍♂️🤷🏼‍♂️🤷🏼‍♂️

    • thomas37

      C’est sur! C’est la faute de DV

    • Seb74 ( Posté via l'application )

      M… t’as raison, c’était dans le Pastis son Estaminol !
      C’est vrai, il y a tout plein d’ingrédients là dedans et on sait pas exactement ce que c’est …

  4. ol'yv

    ça serait bien que les tests puissent dire si sont cors en prend depuis longtemps ou si c’est une première . Je sais qu’ils doivent vraiment faire attention à ce qu’ils mangent , mais ils ne sont pas à l’abris pour autant . Je pense que Craig est de bonne foi et ça serait dommage qu’un autre gars vois sa carrière terminé pour une connerie de dopants aussi ridicule .
    Après je comprend qu’il faut sévir , mais peut-être et même surement , qu’il y a des choses à améliorer ! pour éviter de pourrir la vie d’un pilote pour un truc qu’il n’a peut-être jamais voulu ! (Par exemple lui sucrer tout ce qu’il a gagné entre le contrôle ou il était clean et celui ou il ne l’est pas ? + une coupure d’un mois et un contrôle régulier et rigoureux ensuite ? )
    Et aussi ce temps d’attente inacceptable pour savoir ce qu’il en est !

    Répondre
  5. VDD

    moi je suis chargé comme un mulet mais heureusement pour mon boulot il n y a pas de Control antidopage.

    Répondre
    • Seb74 ( Posté via l'application )

      On dit pas « téléchargé comme sur la mule » ?

    • ol'yv

      mdr :))
      Nos patrons seraient même tous ravis qu’on se dope ! lol

Dans son jardin, littéralement, puisque sa maison se trouve sur le terrain de Spring Creek, @alexmartin_26 se classe 2ème après deux manches solides (2-3) #lebigusa #promotocross #outdoor #millville #springcreek #motocross #boue #mudder #warrior #bonpourlapeau @jgrmx 📸 @crunch724
1ère victoire en outdoor 450 pour @cooperwebb2 à Millville (1-1). 👍 Ça se fête avec le sourire. #motocross #ktm #contentlegars #springcreek #leBigUSA #souslapluie 📷 @crunch724
Les trophées sont en place à Millville. Reste à savoir si l’orage va permettre à la course de se dérouler comme prévu. Les essais sont repoussés mais la météo devrait s’améliorer. #lebigusa #promotocross #rain #millville #springcreek #outdoor #motocross 📸 @crunch724
L'outdoor US reprend du service samedi à Millville après une semaine de pause. Que les meilleurs gagnent. 💪 #motocross @promotocross #round8 #capassevite #leBigUSA #van #toutlete #enplace #minnesota 📷 @kardyphoto pour LeBigUSA. 🇲🇫🇺🇸🇨🇭