Tyla Rattray à propos de Villopoto

Publié par La Rédaction le vendredi 29 août 2014 à 08:14

Après avoir quitté Husqvarna, Tyla Rattray est de retour en Californie. Il a accordé une interview à Racer X. Nous avons traduit le passage où il parle de Villopoto…

Racer X : Tu as passé beaucoup de temps avec Villopoto cet été. Comment va t-il ? Va-t-il te rejoindre en 2015 ?
Tyla Rattray :  Il a toujours un contrat pour rouler en Supercross aux Etats-Unis. Il est de retour à l’entrainement. Il fait du vélo et va à la gym. Il s’entraine pour quelque chose. Qui sait pour quoi.

Aimerais-tu qu’il soit ton coéquipier en GP ?
(rires) Oui bien sûr j’aimerais qu’il soit mon coéquipier. Cela faisait plusieurs années que je vais en Europe et que je m’entraine sur plusieurs terrains différentes. Je sais où aller pour s’entrainer. Tu ne peux pas être à un seul endroit et rouler sur un seul circuit. Il faut voyager dans toute l’Europe. Tu dois être dans le sud de la France ou de l’Italie. C’est différent qu’aux Etats-Unis. Très différent.

Si Villopoto décide de participer au Mondial et essayer de battre Cairoli, il va avoir besoin de quelqu’un pour lui filer un coup de main. Peut-il gagner ? Est-il capable de remporter le titre ?
Bien sûr qu’il peut gagner. Le plus important est de rester en bonne santé toute la saison. C’est la clef. Il a déjà une grosse expérience. S’il reste en bonne santé il peut gagner des championnats. Il est rapide et il sait comment gagner. Il ne va pas aller en Europe pour finir 2ème ou 3ème. Il est le genre de mec qui s’aligne sur une grille de départ pour faire tout ce qu’il faut pour gagner.

Villopoto contre Cairoli, c’est un sacré affrontement n’est-ce pas ?
Oui ça va être bien. C’est bien pour le motocross et ça va être super à regarder.

Propos recueillis par Eric Johnson.
Traduit avec l’autorisation de Racer X.

C'est fini Tyla sur l'Husqvarna IceOne. © DR

C’est fini Tyla sur l’Husqvarna IceOne. © DR

58 Commentaires

Articles

Mode sombre