Ricky Carmichael : « ça va être fou »

Publié par La Rédaction le vendredi 22 mai 2020 à 09:00

Les commentateurs Supercross de la chaine américaine NBC se sont retrouvés sur « Zoom » pour parler de la reprise. On traduit l’avis de Ricky Carmichael avec l’autorisation de Feld.

Ricky Carmichael : « Ce retour du Supercross US à Salt Lake City va être étonnant. C’est une opportunité pour le Champion en titre Cooper Webb alors que ça va être un vrai challenge pour Eli Tomac et Ken Roczen. Il ne faut pas oublier non plus la catégorie 250 qui ne va pas manquer de piment. J’ai quand même beaucoup d’expérience en Supercross, j’ai vécu pas mal de trucs durant ma carrière mais cette reprise du SX pendant une pandémie est totalement nouvelle pour moi. Je ne suis pas le seul. Cela va être intéressant de voir comment les pilotes vont gérer ces sept dernières courses de la saison. Ceux qui vont s’adapter le mieux aux conditions vont s’en sortir le mieux. L’altitude de Salt Lake City va aussi être un facteur important. Les corps ne récupèrent pas aussi rapidement qu’ailleurs. Contrairement à une épreuve « normale », il y a maintenant des protocoles sanitaires à respecter. Ils sont nombreux. Tout est nouveau. Les pilotes ne vont pas pouvoir s’entrainer entre les courses. Avec le recul, il y a beaucoup d’éléments qui entrent en jeu. Cela ne va être facile pour personne. »

Avantages ?
« Eli Tomac s’entraine en altitude chez lui dans le Colorado. On peut penser qu’il possède un avantage mais si on part du principe qu’un nouveau « championnat » commence avec 7 courses, Ken Roczen est toujours plus rapide en début d’année. Eli et Ken n’ont pas vraiment de faiblesses. Le point essentiel pour ces deux pilotes est de reprendre la compétition avec l’état d’esprit qu’ils avaient à Daytona. Qui est capable de faire ça ? Attention à Adam Cianciarulo, blessé et qui revient en pleine forme. Il a eu le temps de prendre du recul sur sa saison de débutant pour éviter de faire les mêmes erreurs à Salt Lake City. Je m’attends à ce qu’il roule plus propre, plus intelligemment de façon à être devant. Il peut influencer le titre. Maintenant si j’étais Eli ou Ken, je me servirai d’Adam pour prendre des points à l’autre. En altitude les Yamaha de Star Racing vont être un avantage car ce sont certainement les meilleures du plateau. Austin Forkner et Justin Cooper doivent absolument gagner s’ils veulent gagner le titre. Ils n’ont pas le choix. Sur la côte Est, Chase Sexton reste le favori. Avant l’arrêt de la saison il était au-dessus de lot. Je pense qu’il va continuer sur sa lancée. Ca va être fou. »

Propos recueillis par Stéphan Legrand (avec l’autorisation de Feld).

9 Commentaires

 

Articles

Mode sombre