Jason Anderson : un rêve devenu réalité

Publié par La Rédaction le mardi 15 mai 2018 à 11:56


Après son titre SX US 2018, Jason Anderson s’est longuement confié dans une interview vidéo filmée par nos confrères de Transworld MX. Ils nous ont donné l’autorisation de la traduire. 

« J’ai finalement réalisé que j’étais Champion. C’était quand même un peu « écrasant » tous ces gens qui te félicitent, qui te disent que t’as fait du bon boulot, qui demandent comment tu te sens, etc. Honnêtement c’est difficile de décrire comment je me sens car c’est la folie. Je ne trouve même pas les mots pour expliquer. Etre Champion SX 450 éait un objectif depuis si longtemps. D’un coup c’est arrivé mais il faut déjà se diriger vers d’autres objectifs. Peut-être défendre le titre mais surtout tenter le titre outdoor cet été. »

« Je veux rouler aux Nations »

« C’était une semaine difficile parce que j’étais super content de ce que j’ai accompli mais en même temps lundi tu dois être au boulot, à la gym, etc. Tu bosses tellement pour accomplir ton objectif et tu recommences à bosser direct à peine 48 heures plus tard. Je pense que je n’ai pas bien roulé du tout cette semaine car j’étais toujours euphorique. J’ai du taff. J’ai encore beaucoup à prouver en outdoor. J’ai gagné des manches mais je n’ai jamais remporté un général. J’ai vraiment envie de terminer cette saison de motocross avec le plus de points possibles. Mon objectif cet été est d’être sur le podium, de gagner des courses et surtout de faire partie de l’équipe américaine des Nations pour RedBud. C’est l’un de mes objectifs. »

« J’ai roulé aux Nations en Italie. C’était sans doute l’une des expériences les plus sympas de ma vie. Cela ne s’est pas bien passé. C’était nul mais c’était aussi une expérience géniale de découvrir cette partie du monde avec des fans si passionnés. C’était génial. Rouler pour ton pays est cool et avoir la course aux Etats-Unis est doublement cool. J’ai vraiment hâte. J’espère vraiment que je puisse partie de cette équipe. Si non je serai quand même à RedBud pour soutenir l’équipe. »

« Le Supercross reste imprévisible »

« Ma vitesse était meilleure que les saisons précédentes. Mes décisions étaient aussi meilleures. Le SX reste imprévisible. Quand tu vois ce qu’il m’est arrivé à deux courses de la fin ou à des pilotes en début d’année. C’est difficile car même si tu bosses fort il se passe toujours quelque chose. Ca arrive à tout le monde. Je pense que j’ai fait une saison intelligente. J’ai bien bossé. Je veux être prêt pour l’année prochaine. Peut-être que les planètes seront de nouveau alignées pour que je puisse gagner le titre à nouveau. »

« J’étais chanceux car j’ai tout de suite bien roulé en début de saison. Je termine 2ème à Anaheim 1. J’ai eu la plaque rouge dès la 2ème épreuve. Après ça j’ai roulé du mieux que j’ai pu pour la garder. C’est cool d’avoir pu la garder pendant 16 courses sur 17. C’était génial car il y avait beaucoup de pression sur toutes ces courses. Je me souviens lorsque j’ai eu la 1ère plaque rouge. Je ne savais pas quoi faire. Mon objectif principal était de gagner une course de SX. Je l’ai fait. Tout le monde s’attendait à ce que je continue sur cette lancée. Je vais continuer à apprendre. Je crois que j’ai beaucoup appris de mes trois années en 450. »

« J’ai vaincu l’adversité »

« Avant Las Vegas j’ai stressé pendant 1 semaine à cause de la situation avec ma roue avant et les rayons cassés. Je n’avais plus que 14 points d’avance. Tout pouvait arriver. J’étais super stressé à la dernière course. La veille j’ai vomi toute la nuit. Le matin à l’accueil de l’hôtel j’ai dit à mon père que je n’étais même pas certain de pouvoir rouler. J’étais tellement malade. Il m’a emmené dans la voiture, j’ai bu des boissons à base d’électrolyte et j’ai dit à mon équipe que je me sentais très bien. Tout ce que je pouvais faire était de me mentir à moi-même. J’ai essayé de manger et de boire le plus possible pour me dire que tout allait bien. Heureusement j’ai réussi à passer la soirée comme ça jusqu’à la plaque n°1. Après ça c’était horrible. J’étais malade comme un chien. J’ai du aller à l’hôpital pour me réhydrater. J’étais incapable de garder ce que je mangeais pendant la journée. Heureusement que ce n’est pas arrivé pendant la finale. C’est du passé maintenant. J’ai réussi à vaincre cette adversité. »

« J’étais complètement déshydraté à l’hôpital. Après quelques intraveineuses et des médicaments je me sentais bien. Ils m’ont donné des pilules pour mon estomac… Mes parents m’ont déposé au Hard Rock Hotel où j’avais une chambre en me disant « repose-toi bien, à demain matin ». J’avais faim, je suis allé dans un restaurant. C’était le seul moment où je pouvais enfin manger. Un pote est arrivé avec un bracelet pour la soirée Monster Energy, j’ai dit « on y va ». Je viens de gagner le Championnat SX 450, je dois fêter ça. Du coup j’ai aussi réussi à vaincre l’adversité pour aller à la soirée. Je n’avais pas pris de douche de la journée. Je portais un jogging, une veste de ma mère. Je me suis dit peu importe, je veux aller m’amuser. Ce soir là je pouvais faire un peu ce que je voulais. Depuis les gens disent déjà ce que je vais faire l’année prochaine. Donnez-moi au moins deux semaines pour en profiter. J’ai pu en profiter jusqu’à lundi matin avant d’aller à la gym. Je n’étais pas vraiment prêt pour ça. »

« Je veux continuer à m’amuser »

« Après l’outdoor j’ai prévu de prendre deux semaines de vacances que je sois choisi ou pas pour l’équipe des Nations. Je vais alors me préparer pour quelques courses à l’étranger (dont Paris-Nanterre, ndlr) pour continuer à prendre du plaisir sur la moto mais aussi en dehors. Je veux continuer à vivre de nouvelles aventures. »

Propos recueillis par Mike Emery.
(traduit par LeBigUSA.com avec l’autorisation de Transworld Motocross)


12 Commentaires



  1. mxsxfan

    Le mec n’a pas peur de dire qu’il stressait comme un malade ou qu’il avait envie de s’amuser, ça fait du bien. Je le trouve plus humain qu’un Musquin ou un Tomac qui font parfois penser à des robots avec des paroles très stéréotypées.
    Difficile de dire s’il va être capable d’enchaîner les titres ou pas. Wait and see comme ils disent.
    Je pense qu’en outdoor, avec ce titre a digerer et face à Tomac et Musquin qui n’auront plus que ça pour sauver leur saison (sans compter Bagget, Barcia et Roczen) ça va tout de même être compliqué.
    En tout cas il fait un beau champion sx 2018 il n’a volé le titre à personne. Et tant pis pour ceux qui tous les samedis nous disaient qu’il était au dessus de ses pompes, allait s’en coller une bonne ou ne serait pas assez régulier. Si si il l’a fait.
    Et pour finir, ça fait plaisir de voir un pilote clamer haut et fort son intention de participer aux nations, à une époque ou au moment venu, la plupart cherchent plutôt des excuses bidons pour pas y aller.

    Répondre
    • R2SSS

      Très bien dit !

    • j-n48 ( Posté via l'application )

      Tu as tout dis.. meme si je suis chauvin a fond derrière MM25.. mais putain on peut que kiffer le personnage, Anderson merite 1000 fois.. bravo a lui et de son franc parlé ;)

    • michelcouliou ( Posté via l'application )

      Rien à ajouter merci mxsxf

    • PROLINK

      Rouler aux nations  » à domicile » ! c’est important de le préciser. Parce que je suis pas sûr qu’il tiendra le même discours sur ce sujet l’année prochaine et les années futures quand ça se passera ailleurs qu’aux US
      C’est également valable pour Tomac et tous les autres ricains et même pour Marvin à la limite!
      Rester mâitre, au moins chez eux, sera une question de fierté nationale, sinon, si la France ou une autre nation européenne venait à les battre sur leur sol, ( ce qui n’est jamais arrivé), alors, ils pourront mettre la bannière étoilée en berne!
      Heureusement pour eux que la Hollande ou l’ Italie ne dispose pas de 2 autres pilotes du calibre d’ Herlings ou de Cairoli!
      En tous les cas, il fait un beau champion SX, c’est râfraichissant un mec comme lui, nature et qui ne semble pas dans le  » politiquement correct » comme d’autres pilotes.
      Je lui souhaite un bon outdoor même si ça risque d’être difficile de se remobiliser de nouveau après la conquête du  » Graal », un Tomac et un Marvin qui vont être morts de Faim, un Baggett en outsider etc……
      Mais après tout pourquoi pas? Villo et Dungey ont fait le doublé plusieurs fois alors pourquoi pas lui?
      En SX, il n’a que 25ans et je pense qu’il a encore quelques bonnes années devant lui et rajouter un ou deux autres titres.

  2. ST ( Posté via l'application )

    Génial cet interview
    Vraiment d’accord avec ce qui est dit dans l’ex commentaires..
    Il était moins exposé que les autres au « star système » dont les principales victimes dans l’ordre
    – Roczen
    – Tomac
    – Musquin

    Et c’est la on tu te rend compte de la force qu’ont eu les Dugey Vilo

    Répondre
  3. Jean-Francois Bouron ( Posté via l'application )

    Un grand Champion 👍👍. Je lui souhaite de réaliser tous ses objectifs 💪💪💪💪. Gaz en grand Jason ✊✊✊✊

    Répondre
  4. Mommon.Be

    Merci a Toile Emery .
    Mais :  » J’espère vraiment que je puisse partie de cette équipe.  » ???

    Répondre
  5. fls ( Posté via l'application )

    Il n’était vraiment pas dans de bonnes conditions au matin de Las Vegas à ce qu’il dit.
    Heureusement qu’il s’en est bien sorti et que ça ne lui a pas foiré sa journée il aurait très certainement tout perdu…
    Un beau champion!!!

    Répondre
  6. carlitch ( Posté via l'application )

    Moi j aimerai bien savoir il a pris combien en comptant que ses places sur les podiums et champion Sx. Le big tu peux nous sortir un calcul savant , stp ?

    Répondre

 

Lorsque @elitomac affiche un grand sourire sur le podium de @scmxpark ce n’est pas bon signe. Cela dit, il reste encore 4 courses au championnat outdoor. Gros suspense. #promotocross #thisismoto #realracing #springcreekmx #cestchaud #plaquerouge #marvinpeutlefaire #alafindubal 📷 @kardyphoto LeBigUSA
Résultats des essais chronos 450 et 250 de l’épreuve de Millville. #promotocross #thisismoto #realracing #leBigUSA #chronos ⏱ #motocross #springcreek #round8 @promotocross
On a posé nos fesses sur les @yamahamotorfr 250 et 450 2019. A lire au plus vite sur LeBigUSA.com. #essais #leBigTeam @dim_camus #notreavis #commedansunmag #yamaha #yzf450 #yzf250 #nouveautes #cacraque @foxmoto @ride100percent #frenchmedia
Vous savez où trouver la suite de la vidéo. 😝 #leBigUSA @alpinestars @alpinestarsmx @thedomn8r #essai #video #instagood #casque #supertech #m10 🎥 LeBig Prod @nutupindustries @vitalmx @ktmusa @milestonemx