Victoires pour l’équipe Bud Racing

Publié par Justine Geisler le mercredi 28 mai 2014 à 15:58


Le Team Bud Racing Kawasaki Monster était engagé sur plusieurs fronts ce weekend, et il a remporté plusieurs succès. Sullivan Jaulin et Jorge Zaragoza étaient en Angleterre EMX250, Brian Moreau Strubhart 85cc en Slovénie, et Valentin Teillet aux USA. Sullivan et Brian ont tous deux gagné des courses, alors que Jorge s’est lui offert un podium.

JAULIN_PH_5368

A Matterley Basin (Grande Bretagne) pour la troisième épreuve du Championnat d’Europe MX2, Sullivan s’est imposé avec plus de dix secondes d’avance dimanche matin dans la seconde manche, prenant sa revanche sur un samedi malchanceux. Bien revenu en troisième position samedi après un départ moyen, Sullivan allait perdre le bénéfice de sa course après qu’un choc ait endommagé son échappement ; rétrogradant en neuvième position, il allait être pénalisé d’une minute à l’arrivée pour moto trop bruyante, se retrouvant relégué en vingtième position. Dimanche sa course fut on ne peut plus limpide ; en tête dès le premier virage, il contrôlera Bogers pendant les premiers tours puis creusera l’écart. Bien qu’ayant raté la première épreuve du championnat, il est huitième au provisoire.

ZARAGOZA_PH_5374

Son jeune équipier Espagnol Jorge Zaragoza a fait de son côté deux courses solides pour accrocher la seconde place de l’épreuve, et revenir de ce fait en seconde position au championnat. Auteur de départs moyens Jorge reviendra à chaque fois sur la tête de course, passant en première manche de la neuvième à la troisième place avant de se classer cinquième dimanche. Il s’offre un second podium en l’espace de trois épreuves, et se retrouve à 21 points du leader alors qu’il reste encore quatre courses au calendrier.

Week-end parfait pour Brian
En Slovénie Brian Moreau Strubhart a fait une impressionnante performance dans le championnat d’Europe 85 ; vainqueur samedi de la manque qualificative malgré une chute au départ, le jeune espoir gagnera dimanche les deux manches, réussissant le weekend parfait qu’il attendait.

image001

Loin du continent Européen, Valentin Teillet était lui à Glen Helen pour la première épreuve du championnat US de motocross. Auteur d’une excellente première manche puisqu’après être parti en troisième position il fera la majorité de sa course dans le ‘top ten’ pour se classer douzième, Valentin prendra la seizième place de la seconde manche en partant cette fois bien plus loin. Le weekend prochain Valentin s’alignera en catégorie MXGP au Grand Prix de France à St Jean d’Angely, aux côtés de Meghan Rutledge qui disputera elle la quatrième épreuve du Mondial féminin.

Paroles de pilotes
Sulivan Jaulin : « Ce matin (dimanche) j’étais très motivé pour la seconde manche, et j’ai signé un nouveau holeshot. Je savais que le pilote Néerlandais qui était derrière moi allait forcer pendant les premiers tours, mais je l’ai contrôlé avant de creuser l’écart avec mes rivaux pour gagner cette manche. C’était ce qu’il fallait faire, puisque samedi je n’ai pu marquer qu’un point ; mon départ avait été moyen, mais alors que j’étais troisième j’ai eu ce problème avec le silencieux qui a fini par se détacher. La pénalité qui m’a été infligée après la course m’a fait perdre le bénéfice de mes efforts, mais dans un sport mécanique il faut accepter ce genre d’aléas. »

 Jorge Zaragoza: « Ce fut un bon weekend pour moi, et avec cette seconde place au général me voici à nouveau second au championnat. Samedi la piste était délicate suite aux pluies, mais j’ai réussi à revenir de la neuvième à la troisième place. Aujourd’hui dimanche les conditions étaient différentes avec le vent et le soleil ; mon départ a été meilleur que la veille, et je termine cinquième. »

(Communiqué de presse Bud Racing).


3 Commentaires



  1. Santacrux

    Jaulin à le niveau pour rouler au dessus … en plus il est bon en supercross ! Je comprend pas pourquoi ce pilote reste dans l’ombre

    Répondre
  2. rv51

    au vu de ses résultats depuis quelques temps sx/mx c’est clair qu’il mérite qu’on lui donne sa chance en mx2

    Répondre
  3. sebb54

    je croit il est dans sa dernière année en mx2 22 ans, ou il lui reste encore une année, preuve que cette règle est nul, sa empêche l’éclosion de talent un peu moins précoce, certains arrivent a passer le cap a 18 19 ans d’autre a 21/22,

    Répondre