Victoire de Fueri en Espoirs 85

Publié par Justine Geisler le samedi 29 juin 2019 à 20:03


La chaleur n’a pas épargné la Manche et le terrain de Rauville-La-Place pour l’ouverture ce samedi de l’avant dernière épreuve du 24MX Tour 2019, soumettant les pilotes et leurs machines à des conditions très éprouvantes. En particulier les jeunes concurrents du Championnat de France Espoirs 85cc ont disputé toute leur épreuve sous un mercure dépassant allègrement les 30 degrés et sur une piste compliquée. Ce fut donc un baptême du feu au sens propre comme au figuré pour le moto-club du Val d’Ouve qui a déjà frôlé la perfection avant l’entrée en lice demain des pilotes Elite.

Fueri bataille mais s’impose en Espoirs 85cc
En l’absence des pilotes de l’Equipe de France partis disputer l’Europe des places étaient à prendre sur un terrain à la fois rapide et technique et qui se creusait peu malgré l’important arrosage du club. Troisième du Championnat, Alexis Fueri (KTM) semblait le mieux placé pour la victoire. Et le Niçois n’a pas manqué l’occasion de s’imposer. Les choses ont néanmoins été très compliquées pour le désormais leader du Championnat. Il a du batailler jusqu’aux derniers instants pour cela. Parti dans le Top 10 en première manche après que Marc Antoine Rossi (KTM) ai réalisé le holeshot, il lui a fallu trois tours pour remonter deuxième derrière le meilleur temps des chronos Gianni Barbier. Le pilote Tech 32 KTM qui peine a se remettre d’une longue maladie a du jeter l’éponge à mi-course laissant le champ libre à Fueri. La deuxième manche sera encore plus compliquée pour le vainqueur du jour. Sorti de la grille en milieu de pack alors que Mathis Valin (KTM) prenait la tête et surtout que Nathan Naudin (KTM) et Lois Carlier (KTM), ses dauphins lors de la première manche étaient devant, il s’est rapidement porté sixième avant de chuter et de perdre quelques précieuses positions. Sans s’énerver mais en mettant du gros gaz, il a doublé ses adversaires un à un jusqu’à se défaire de Naudin pour le gain de la deuxième position peu après la mi-course. Cette place lui suffit pour remporter l’épreuve.

Très à l’aise en piste Lois Carlier s’offre sa meilleure performance dans la catégorie en montant sur la deuxième marche du podium. Le travail paie pour le Francilien qui a réalisé deux excellents départs dans le Top 5. Si en première manche il n’ a pu accrocher le wagon de tête, il a néanmoins réussi à finir troisième. L’ultime manche sera encore plus aboutie car il a pris les commandes dès le tour 2 puis résisté au retour de Fueri pour gagner une manche pour la première fois à ce niveau. Nathan Naudin, toujours placé depuis le début de la saison monte quant à lui sur le podium en réussissant deux manches solides terminées en deuxième puis troisième position. Avec deux excellents départs il a joué aux avants-postes en permanence pour réaliser sa meilleure performance dans la catégorie. A noter le mauvais weekend pour le team Tech 32 puisque Barbier n’a pu s’aligner en seconde manche après son abandon de la première, et que Diego Haution, alors quatrième, a été contraint à l’abandon sur problème mécanique en seconde manche alors qu’il était très rapide.

Miot passe au repêchage en Junior
Sueurs froides pour le leader quasi incontesté du Championnat Junior ! Alors qu’il menait tranquillement sa course qualificative, avec une avance confortable acquise dès les premiers tours de pistes, Florian Miot a disparu des écrans. Un problème mécanique a contraint le pilote Yamaha MJC a abandonner et donc à passer par le repêchage chrono pour se qualifier. S’il n’a pas peiné à le faire, il a néanmoins un peu plus puisé dans ses réserves et, surtout, il ne pourra pas bénéficier d’une place de choix sur la grillle puisqu’il rentrera dans les derniers. Voilà qui devrait animer encore un peu plus les courses demain. Xavier Cazal (VHR KTM), le seul actuellement en mesure de lui contester la victoire en a profité pour s’imposer devant Alan Harnois (KTM) et le Hollandais Dave Kooiker (Yamaha). Arthur Vial (VRT KTM) a également été en difficulté lors de cette course qualificative avec plusieurs chutes. Il termine sixième. Dans le groupe B la course a été plus « calme ». Saad Soulimani (VRT Husqvarna) l’a mené de bout en bout sans être inquiété. Il a toutefois été mis très légèrement sous pression dans les derniers tours par Bogdan Krajewski (KTM) qui, après avoir mis un peu de temps à se mettre en jambe, a signé les meilleurs chronos en fin de manche pour se débarrasser tour à tour de Pablo Metayer (KTM) puis de Suff Sella (KTM) pour terminer deuxième. Simon Depoers (Yamaha MJC) est également bien remonté en fin de course et franchit la ligne en quatrième position.

Encore plus de 24MX Tour avec Facebook
La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mxtour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en Live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumé des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr

(Communiqué de presse FFM).


Soyez le premier à réagir