Valence MX2 : A qui le trône ?

Publié par La Rédaction le lundi 11 février 2013 à 23:23


Si l’on s’en tient au classement du dernier Mondial MX2, le britannique Jake Nicholls (KTM Nestaan JM Racing) fait figure de favori puisqu’il a terminé 4ème de cette catégorie. Jake a passé une bonne partie de l’hiver en Nouvelle-Zélande où il s’est préparé dans d’excellentes conditions, et a retrouvé son team très récemment dans sa base à Lommel (Belgique). Il disputera à Valence sa 1ère course de l’année, tout comme la majorité de ses rivaux directs car, même s’il a disputé une course sur plage à Hossegor, Valentin Teillet (Kawasaki Bud Racing) n’a pas encore pris de départ derrière une grille de cross. Ayant pu se préparer dans de bonnes conditions cet hiver, Valentin (qui attaque sa dernière année en Europe en 250cm3) est en mesure de rééditer à Valence son succès de 2009 !

De nombreux outsiders
Dominateurs de la catégorie fin janvier à Mantova, le néerlandais Glen Coldenhoff (KTM Standing Construct) et le vosgien Romain Febvre (KTM Nestaan JM Racing) seront à n’en pas douter de sérieux clients à Valence. Neuvième du Mondial, Coldenhoff a fait de gros progrès et est suivi par un certain Harry Everts, multiple Champion du Monde et père du plus titré de tous les pilotes de cross. Champion d’Europe 2011 et excellent dans la seconde partie du Mondial 2012, Romain Febvre a intégré cet hiver la structure de Jacky Martens, réputé pour avoir détecté et formé nombre de bons pilotes. Romain était très véloce et affûté à Mantova, et pour l’une de ses rares apparitions dans l’hexagone on doit s’attendre à de belles choses de sa part.

Romain Febvre, l’un des espoirs du MX Tricolore

La jeunesse sera au rendez vous à Valence, avec bon nombre de jeunes issus du Championnat d’Europe 250cm3. Quatrième l’an passé, Maxime Desprey (Yamaha Monster by Dixon) fera sa première sortie sur une YZ-F officielle après l’annulation de l’épreuve d’Hawkstone Park ; Maxime bout d’impatience après avoir vu sa saison 2012 prendre fin prématurément, et sera motivé à Valence ! Même remarque pour Jordan Lacan (Honda HDI) qui étrenne ses nouvelles couleurs, pour Benoit Paturel (Husqvarna Junior Team) qui avait terminé l’année 2012 sur un podium en Italie, ou pour l’espoir Belge Damon Graulus (KTM Standing Construct).

Livia et les hommes
Seule femme en lice cette année à Valence, Livia Lancelot (Kawasaki Bud Racing) va reprendre contact avec le cross après avoir disputé deux courses sur sable. Dans le top-50 au Touquet, Livia (qui s’est imposé sur 3 Grands Prix) l’an passé va pouvoir finaliser à Valence sa préparation pour le Qatar puisqu’elle a été invitée à disputer les deux premiers GP de l’année au milieu des hommes. Tout un symbole quand on sait le rôle que tient la femme au Qatar, et un sacré challenge à relever pour la fille la plus rapide qui soit en Mondial et deux fois sur le podium aux X-Games de Los Angeles.

Communiqué et photos : Pascal Haudiquert/Médiacross

Livia Lancelot est prête à se surpasser


4 Commentaires



  1. texasthierry

    Je ne trouve pas l’initiative de faire rouler Livia au Qatar trés « safe », rouler en GP au milieu des hommes est déjà un challenge mais en plus avec une burqa sur la tête c’est n’importe na oac ! :)
    Go Livia !

    Répondre