Une 18ème victoire pour KTM

Publié par Justine Geisler le vendredi 18 janvier 2019 à 19:08


KTM termine une nouvelle campagne victorieuse sur le Rallye Dakar grâce aux résultats incroyables d’hier, 17 janvier, qui voit Toby Price offrir une 18ème victoire consécutive au manufacturier Autrichien en plus d’un podium 100% Red Bull KTM Factory Racing. Matthias Walkner et Sam Sunderland se placent respectivement en deuxième et troisième positions sur leur KTM 450 RALLY. Ce fut probablement l’un des Dakar les plus éprouvants avec plus de 5000 km traversant le Pérou en 10 étapes, serrées jusqu’à la dernière journée de compétition. Malgré des doutes sur la capacité de Price à être compétitif sur cette édition 2019 en raison d’une fracture du poignet contractée il y’a peine un mois, c’est bien l’Australien qui a mené sa KTM 450 RALLY jusqu’à la victoire. Débutant l’ultime étape de cette 41ème édition du Dakar en tant que leader du général, Price (sacré champion du monde FIM des rallyes tout-terrain en octobre 2018) sait qu’il doit tout donner lors cette spéciale chronométrée de 112 kilomètres. Alors que son plus proche rival chute seulement 10 kilomètres après le départ d’étape, le pilote de 31 ans fonce vers sa deuxième victoire au Dakar, renouvelant ainsi le succès qu’il avait connu en 2016.

Autres performances
Vainqueur du Dakar 2018, le pilote autrichien Matthias Walkner termine en deuxième position après s’être blessé à la cheville plus tôt dans la course. Avec deux victoires d’étape, le pilote KTM a lutté contre la douleur jusqu’au drapeau à damier, méritant ainsi sa place sur le podium. Son coéquipier Sam Sunderland, constant tout au long du rallye et remportant lui aussi deux victoires d’étape, boucle le Dakar en 3ème position après le retrait d’une pénalité d’une heure imposée plus tôt. Le succès du pilote anglais offre un podium exclusivement Red Bull KTM Factory Racing, avec un total de cinq étapes gagnées pour le trio et les cinq premières places du classement général pour le groupe autrichien. On note également une belle performance de la part du junior Red Bull KTM Factory Racing, Luciano Benavides qui dépasse son objectif d’un top 10 en finissant à la huitième place du classement général pour son deuxième Dakar. Laia Sanz bat son propre record en finissant à une exceptionnelle 11ème position au Général malgré sa petite forme avant la course.

Toby Price : « C’est génial d’être là en sachant que j’ai gagné le Dakar, je crois que je ne réalise pas vraiment. Au début de l’événement, je pensais que je serais chanceux d’aller jusqu’au jour de repos. La moto Red Bull KTM a été incroyable et je tiens vraiment à remercier mon mécanicien pour son job. Toute l’équipe a fait un travail extraordinaire, sans eux je ne serais personne. Le team a beaucoup travaillé dans la préparation de la compétition avant d’arriver au Pérou. Au final, c’est moi qui suis sur le tracé et ainsi j’ai l’opportunité de les récompenser et de remporter une victoire supplémentaire dans la série pour KTM. Dans la dernière étape, c’était très serré entre Pablo (Quintanilla) et moi, nous savions qu’on devait mettre plein gaz dès le début. Malheureusement pour lui, il est arrivé trop vite sur une dune mais il mérite vraiment la victoire aussi – tous ceux qui commencent cette course méritent une victoire. Mes projets maintenant c’est de rentrer chez moi et de me reposer. Je sais que mon poignet doit être examiné, je vais m’en occuper et ce ne sera pas long avant qu’on reprenne. »

Matthias Walkner : « Ça représente tellement pour moi. Je voulais tellement être sur le podium. La course a été très serrée cette année et je crois sincèrement avoir réalisé mon meilleur Dakar. Les 10 jours se sont bien passés et j’ai fait le minimum d’erreurs. A plusieurs reprises, la position de départ a été difficile et puis nous avons eu des problèmes avec le roadbook, mais dans l’ensemble, je suis content de ma performance. Dans la dernière étape, j’ai frappé violemment une dune et j’ai failli tomber, c’est probablement ce qui est arrivé à Pablo, et je lui souhaite bon courage. Bien sûr, je tiens à féliciter Toby, il est impressionnant, de pouvoir piloter avec son poignet et finalement gagner. Cette course est spéciale pour moi – autant s’investir dans quelque chose, tant de travail et en retirer quelque chose à la fin, c’est un sentiment génial. »

Sam Sunderland : « Ça fait toujours du bien de franchir la ligne d’arrivée du Dakar. Le rallye a été difficile pour tout le monde, pas seulement pour moi, pour toutes les équipes, les pilotes et les organisateurs. La moto a été sans défaut toute la semaine alors je dois un grand merci à mon mécano. Je suis sur un petit nuage d’avoir fini troisième, ce n’est pas exactement l’objectif que je m’étais fixé mais le simple fait de finir le Dakar est une réussite en soi. Félicitations à Toby, il a été impressionnant toute la semaine. »

Luciano Benavides : « C’est un sentiment incomparable. Après ma chute l’année dernière et ma blessure, le retour à la forme physique a été long. J’ai énormément travaillé sur mon pilotage et ma navigation et ça a payé – je ne peux pas être plus heureux. Mon objectif pour le Dakar était de finir dans le top 10 et j’ai plus que réussi. Je ne peux pas décrire cette émotion. »

Laia Sanz : « Je pense que j’étais beaucoup plus nerveuse avant la dernière étape que pour les précédentes, probablement à cause de tout ce que j’ai traversé pour arriver ici. Cette année a été exceptionnelle, j’ai fait un bon résultat et j’en suis très heureuse. Ça fait du bien d’arriver à la fin et je tiens à remercier l’équipe et mes mécaniciens pour m’avoir emmené ici. Nous l’avons remarqué, cette année a été très rude tant pour les motos que pour les pilotes. Je suis fière d’être capable de piloter la meilleure machine pour la meilleure équipe. »

Jordi Viladoms (Team Manager KTM Rally) : « La course a été sensationnelle, avec des hauts et des bas souvent très stressants mais je suis extrêmement fier des performances de toute l’équipe. Le rallye a été bien plus dur que prévu. Même si l’épreuve a été plus courte que d’habitude, certaines étapes ont été délicates avec une navigation et un niveau de conduite très pointus. Gagner le Dakar pour le 18ème fois consécutive est incroyable et c’est principalement grâce à Toby – il a gagné la course tout en ayant de grosses douleurs au poignet. En ce qui me concerne, je voudrais remercier KTM pour son soutien sans faille du team rallye et tout cela a été possible grâce au travail d’équipe. »

Pit Beirer (Directeur KTM Motorsport) : « Pour nous c’est encore un moment exceptionnel, particulièrement en début de saison car toutes les compétitions sont attentives au Dakar. La course a été vraiment, vraiment difficile – en écoutant les pilotes, ce rallye a été le plus dur qu’ils ont jamais traversé. C’est un long combat, nous nous préparons avec nos pilotes. Nous avons eu des difficultés avec les blessures mais à la fin, on a été capable de prendre le dessus et de gagner avec un tel résultat, c’est juste incroyable. Les trois premières places semblent faciles sur le papier, mais si vous suivez le Dakar et voyez comment il a été difficile d’atteindre l’arrivée, comprenez que ce qu’on fait nos équipes est stupéfiant. Je tiens vraiment à remercier notre fantastique équipe, c’est vraiment l’équipe numéro un au monde : la préparation des motos, la logistique, les camions, les kinésithérapeutes et tous les coulisses sont importants – comment les gars se préparent pour le Dakar, comment les ingénieurs développent la moto et comment les pilotes réalisent des courses fantastiques. Toby a défié le sort, même s’il semblait qu’il ne serait peut-être pas possible de commencer le Dakar de cette année, gagner ensemble était une chose à laquelle nous ne pouvions que rêver. Son mental jusqu’au dernier kilomètre avec sa blessure est juste incomparable. Matthias s’est bien battu pour la deuxième place, c’est une grande réussite parce que souvent les vainqueurs galèrent l’année suivante. La course pour Sam a été éprouvante pour disputer la troisième place – nous sommes impatients d’entendre leurs péripéties. Luciano qui est classé dans notre équipe junior a également réussi sa course, tout comme Laia Sanz qui a encore une fois réalisé une belle performance. Chez KTM, nous sommes très fiers de nos prouesses en rallyes. Nous sommes heureux d’être à la ligne d’arrivée et attendons avec impatience le retour de nos équipes afin de célébrer cette victoire tous ensemble. »

(Communiqué de presse KTM).


7 Commentaires



  1. Wolff-911

    Est ce qu’on parle de nos représentants français ?
    Adrien Van beveren et Xavier de soultrait ?
    Dommage car eux aussi on effectué un Dakar remarquable.
    Dommage de ne pas en toucher deux mots. Ça reste de l’infomation tout terrain…
    En tout cas encore une belle édition du Dakar.
    Fan de supercross US et tout autant du Dakar.

    Répondre
    • texasthierry ( Posté via l'application )

      C’est un communiqué ktm pas un article de journaliste

    • contiman ( Posté via l'application )

      VBA, le tricheur de Berk 2017?

      Je ne peux plus l’encadrer depuis que j’ai vu ça (en live, devant moi), sorry :(

      Ça reste un top pilote malgré tout, mais je garde cette amertume au fond de moi.

      7 2
    • genevee ( Posté via l'application )

      Contiman, il avait fait quoi?

      0 0
    • Mxrider139

      C’est pas cette année la qu’il coupait a l’intérieur au bout de la piste 🤔🙈

      0 0
  2. Mxhero96 ( Posté via l'application )

    Contiman, peut tu m’expliquer un peu plus l’histoire de la tricherie de VBA ? J’en ai jamais entendu parlé

    Répondre
    0 0
  3. Wickerman62

    C’est cette année-là où il est venu que l’après-midi et il a pu rouler direct en finale sans se qualifier dans les manches du matin ? Si c’est juste ça, destresse, y a plus grave dans la vie. On a vu une belle course, c’est l’essentiel

    Répondre
    1 0