Podium italien pour Bud Racing

Publié par Justine Geisler le mercredi 18 mai 2016 à 19:11


Darian Sanayei a placé sa Kawasaki Bud Racing Monster Energy sur la seconde marche du podium, lors de la quatrième épreuve du championnat d’Europe 250 de motocross qui se disputait sur le circuit de Pietramurata en Italie du Nord. C’est le troisième podium successif du jeune Américain, qui est désormais troisième du championnat.

BUD DARIAN GP8_1256

Les conditions de pistes étaient difficiles samedi pour les qualifications, les nombreuses pluies de la semaine ayant rendu le circuit boueux. Durant sa courte séance d’essai Darian ne parviendra à boucler un bon temps, mais il s’extraira à merveille de la grille au premier départ, bien aidé par sa KX250F Bud, pour aller décrocher une excellente troisième place. Encore mieux parti dimanche pour la seconde manche, Darian allait occuper la tête de la course pendant quatre tours pour finalement terminer en seconde position. Second sur l’ensemble du weekend, Darian gagne une place au championnat ou il est désormais troisième après quatre des dix épreuves que compte la série.

Plus dur pour Dercourt
Dixième de son groupe aux essais, Nicolas Dercourt allait rapidement passer de la treizième à la quatrième place durant la première manche ; en position d’attaquer le troisième, il allait être percuté par un autre pilote à trois tours de l’arrivée, recevant sa moto sur son genou et terminant néanmoins treizième. En seconde manche c’est dès le troisième virage qu’il se faisait accrocher, repartant très loin avant de revenir douzième en dépit de la douleur. Après quatre courses, Nicolas est maintenant dixième au championnat.

0V3A0901

Le championnat d’Europe 125 était également au programme à Arco di Trento, et Brian Moreau comme Kim Savaste se sont qualifiés dans le top cinq de leur groupe. Second de sa série, Brian allait prendre à deux reprises d’excellents départs, occupant la cinquième place pendant la majorité du temps ; mais samedi, sur une piste humide et boueuse, Brian ira à la faute en fin de course et passera de la cinquième à la quinzième place. Il prendra sa revanche dimanche avec une cinquième place, son meilleur résultat à ce jour. Cinquième de son groupe et dixième sur la grille, Kim va de son côté rater ses deux départs ; obligé de se battre dans le peloton pour regagner des positions, il se classera treizième samedi et douzième dimanche, malgré une chute à mi course.

BUD BRIAN_GP8_2180

Pas de course au programme du team le weekend prochain, chacun préparant les prochains rendez vous avec pas moins de quatre championnats d’Europe (Espagne, France, Grande Bretagne et Italie) en l’espace de cinq semaines, avec une épreuve Elite entre la France et la Grande Bretagne !

Darian Sanayei : « Encore un podium ! C’est super et j’espère qu’on va continuer dans ce sens et gravir encore une marche, je veux gagner ! Ce fut un bon weekend, qui m’a permis de marquer pas mal de points au championnat et me permet d’être troisième au championnat. C’était plutôt boueux samedi matin pour les essais, il avait beaucoup plu et je n’ai jamais pu faire un bon tour ; je me suis même retrouvé bloqué dans la boue à un moment, et je ne signe que le douzième temps de mon groupe ce qui me donnait la vingt troisième grille. Heureusement sur cette piste on peut prendre un bon départ de quasiment n’importe ou, et c’est ce que j’ai fait en première manche ou je termine troisième. Dimanche entre le warm up et la course on a du changer de moteur, un grand merci à mon mécanicien qui n’a pas eu beaucoup de temps pour faire tout cela ! Je suis parti second, je suis rapidement passé devant et je suis resté en tête une dizaine de minutes avant que Olsen ne me double. C’est mon meilleur résultat de la saison, cela va faire du bien d’avoir un weekend sans course pour revenir encore plus fort en Espagne. »

BUD DARIAN GP8_1063

Nicolas Dercourt : « Samedi la piste était mono trajectoire avec la boue, et je me suis qualifié en dixième position dans mon groupe, pas facile de ne pas être gêné pendant un tour. Je suis revenu en première manche de la treizième à la quatrième place, avant qu’un autre pilote ne me fasse tomber ; j’ai reçu la moto sur la jambe et c’était douloureux, mais j’ai pu repartir pour finir treizième. Dimanche je suis parti dans le top dix, mais dans le troisième virage un pilote est tombé et m’a bloqué ; je suis reparti quasiment dernier, et je suis revenu douzième. Les conditions de piste étaient meilleures mais j’étais gêné par la douleur à ma jambe, j’ai fait de mon mieux. »

BUD KIM_GP8_1879

Brian Moreau : « Ce fut dans l’ensemble un bon week-end pour moi, j’ai réalisé le second temps chrono de mon groupe lors des qualifications et j’aurai pu quasiment monter sur le podium de l’épreuve sans mon erreur en première manche. En effet j’ai réussi mes départs et je me battais dans le top cinq pas loin des hommes de tête mais j’ai chuté à deux tours de la fin ce qui m’a relégué en quinzième position. Pour la seconde manche j’étais encore dans le top cinq dès le départ ; j’ai perdu quelques places dans une montée mal négociée dans le premier tour mais j’ai repassé mes adversaires rapidement pour m’installer en cinquième position. Je suis content de cette manche, il faut maintenant faire deux manches constantes pour espérer mieux. »

BUD BRIAN_GP8_1869

Kim Savaste : « Je ne me suis pas senti super à l’aise sur cette piste, que j’apprécie pourtant. J’ai fait une qualification correcte en cinquième position, mais j’ai raté mes départs et n’ai pas pu remonter comme j’aurais dû. J’ai seulement trouvé réellement un bon rythme en fin de seconde manche ou je roulais dans les temps des leaders, mais c’était trop tard. Maintenant on va préparer l’Espagne dans deux semaines, et ensuite je vais rester avec le team entre Talavera et le GP de France pour bien préparer la suite en espérant monter sur le podium très bientôt. »

(Communiqué de presse Bud Racing).


1 Commentaire



  1. Elsinore

    Bien impressionne par les resultats de ce tout jeune. Arrive tout seul en France et pas epargne pas les grosses blessures. Excellent travail de la structure BUD et de l’entrainneur Thierry van den Bosch, ou tout simplement un nouveau Ben Townley ? ou les 2 ?

    Répondre