Desprey s’impose au SX de Lille

Publié par Justine Geisler le mercredi 19 novembre 2014 à 11:12


Dès sa première sortie sur la 250 Kawasaki du team Bud Racing Monster Energy, Maxime Desprey s’est mis en évidence en survolant la catégorie SX2 du SX de Lille. Vainqueur des quatre manches qu’il a disputé, Maxime a quelque peu éclipsé ses prestigieux équipiers engagés en SX1.

BUD_DESPREY_9964Migrant de Bercy à Lille en raison des travaux de rénovation de la salle Parisienne, le plus important Supercross Européen a donc pris ses quartiers au stade ultra moderne Pierre Mauroy, et a rencontré dans le Nord un joli succès sportif et populaire. Dès les premiers essais du samedi, Maxime Desprey faisait étalage de son talent en signant le meilleur temps ; il allait confirmer tout cela en course, remportant samedi les deux manches SX2 en dépit d’une chute au second départ.

Belle remontée
Pas de quoi déstabiliser la nouvelle recrue du team, puisqu’il revenait de la dernière à la première place ! Le scénario allait être identique dimanche, Maxime remportant les deux autres manches du weekend pour devenir le premier ‘Prince de Paris Lille’ et confirmer sa rapide adaptation à sa nouvelle monte.

BUD_DESPREY_3470

Des trois pilotes alignés en SX1 par le team Bud Racing Kawasaki Monster, c’est l’Américain Josh Hill qui allait signer le meilleur résultat global en prenant la cinquième place finale. Terminant les quatre finales parmi les huit premiers, Josh confirme la main mise Américaine sur l’épreuve, avec cinq pilotes US dans le top six !

BUD_HILL_9547

Second samedi de la première finale, Christophe Pourcel débutait superbement son weekend ; la suite allait être plus compliquée, avec un accrochage en début de seconde manche, puis une chute en course qui allait freiner ses ardeurs. Auteur de départs très moyens dimanche, il prend la neuvième place finale, deux rangs devant Valentin Teillet qui s’est bien repris dimanche après un samedi difficile. Dans le top dix de trois des quatre manches, Valentin disputait sa dernière course avec le team qui rappelons le alignera en 2015 Xavier Boog, Maxime Desprey et Nicolas Dercourt en Elite.

BUD_TEILLET_3397

Maxime Desprey : «Cette participation au SX n’était pas trop programmée, mais on l’a quand même bien préparée. Avec Jacky (Vimond). J’étais venu ici pour me faire plaisir, et c’est ce qui s’est passé ! Je me suis éclaté sur la piste, je me sens super à l’aise sur la 250 Kawasaki Bud, qui m’a permis de partir devant dans toutes les manches ; il y en a une ou je suis tombé au premier tour, ce qui m’a obligé à cravacher pour remonter de la dernière place à la première, avec un gros soutien du public qui était très chaud ! C’était une bonne expérience, je roule libéré et je me fais plaisir sur la moto ; maintenant je sais qu’il reste du travail pour la saison prochaine, mais on va s’y mettre avec Xavier (Boog) et Nico (Dercourt) aux côtés de Jacky, je suis confiant !»

Stéphane Dassé : «On a passé un bon weekend à Lille, on a rencontré beaucoup de monde et nos pilotes ont animé les courses. Maxime a super bien roulé pour sa première sortie sous nos couleurs, il s’est défoncé et a roulé avec de l’envie et du plaisir ce qui s’est traduit par quatre victoires en quatre manches ! C’était notre dernière course avec Valentin (Teillet), il a roulé à son niveau, comme Josh Hill qui portait nos couleurs. Avec Christophe (Pourcel) tout n’a pas été comme on l’aurait voulu, ses mauvais départs l’ont handicapé et on va devoir travailler là dessus cette semaine en vue du SX de Gênes le weekend prochain ; il fait quand même le meilleur résultat des Français, avec une seconde place lors de la première finale samedi.»

BUD_POURCEL_8923

Christophe Pourcel : «Le weekend avait bien commencé, j’avais un bon feeling et je fais deux de la première finale, avec un départ moyen. Je n’étais pas super content de moi car même si je fais deux j’étais assez loin du vainqueur, et puis dans la seconde finale on s’accroche au départ, puis plus tard je fais un point mort et me fais un peu peur. Ca m’a calmé pour le reste du weekend, car il y a deux ans je m’étais fait mal à Bercy ; on a manqué de temps pour travailler les départs, il faut qu’on travaille ce point là car en SX tout se joue là !»

(Communiqué de presse Bud Racing).

BUD_9785


1 Commentaire