Mathis Valin s’impose à Castelnau

Publié par La Rédaction le samedi 15 août 2020 à 20:49


La deuxième et avant dernière épreuve du 24MX Tour 2020 a débuté ce samedi dans le Tarn sur le terrain de Castelnau-de-Lévis avec le Championnat de France Espoir 85 et les qualifications du Junior 125. Après le sable landais, les pilotes ont dû s’adapter au terrain très sec, dur et rapide de l’AGS Puech Rampant. Un soleil de plomb et des températures caniculaires ont mis à rude épreuve les coureurs et leurs machines. Une bonne répétition générale avant les courses, demain, des Championnats de France Elite MX1, Elite MX2 et Junior 125. L’heure n’est déjà plus au calcul, il faudra mettre du gaz…

Première victoire en Espoir 85 pour Mathis Valin
S’il n’était peut être pas le plus rapide de la journée, Mathis Valin a fait preuve de beaucoup de régularité, de sang-froid et de consistance pour s’offrir sa première victoire en Espoir 85. Le pilote de l’Equipe de France offre également son premier succès au plus haut niveau au team 737 Performance récemment créé par Valentin Teillet. Il grapille quelques points au Championnat au Belge Sacha Coenen en revenant à dix longueurs alors qu’il ne reste déjà que deux courses à disputer. En première manche, il a réalisé un excellent départ, sortant juste derrière Maho Simo (KTM – 4-11) du premier virage.

S’il n’a pu résister dans le premier tour à Coenen, il est resté solidement accroché à la deuxième position toute la manche après l’avoir ravie au Champion de France Minivert 2019 dans le second tour. Ce dernier réalise d’ailleurs une excellente performance en terminant quatrième de la manche avant de chuter lourdement au départ de la suivante. En réalisant le holeshot de la seconde course, Valin s’est placé sur de bons rails même s’il a été inquiété dans les premiers virages par un excellent Jules Piètre (KTM-7-4). Après deux tours de circuit, ses rivaux Coenen et Marc-Antoine Rossi sont revenus dans sa roue. Alors que le trio menait un train d’enfer, Rossi et Coenen se sont accrochés et ont chuté alors que le Belge tentait un dépassement. Le pilote 737 Performance a pu prendre le large, plus personne ne l’a revu. Sacha Coenen prend la deuxième place de l’épreuve. Impressionnant de vitesse et d’aisance sur sa KTM, il a survolé la première manche en la dominant de bout en bout. Alors que l’on voyait venir une nouvelle démonstration après celle de Magescq, le pilote CJT Racing s’est fait enfermer à l’intérieur au départ de l’ultime course avant de s’accrocher avec Rossi. Dans la précipitation, le Belge a à nouveau chuté quelques tours après, cédant la deuxième position à l’Espagnol Escandell Elias (KTM) pour franchir la ligne en troisième position. Il conserve néanmoins la plaque rouge de leader et a montré que, même sur le dur, il était un ton au dessus de la concurrence. Grâce à son excellente seconde manche, Elias monte sur le podium de l’épreuve. Un départ exécrable, en milieu de peloton, lors de la première course a ruiné ses chances. Il est néanmoins remonté jusque dans le Top 5. Marc-Antoine Rossi (KTM) fait la mauvaise opération de la journée. Placé juste à côté de Coenen lors du premier départ, les deux pilotes se sont touchés. Déstabilisé, le Corse a réalisé un départ moyen puis a dû cravacher pour finir troisième. Alors qu’il était bien positionné lors de l’ultime course, l’accrochage avec Coenen a endommagé son échappement, ne lui permettant pas de faire mieux que sixième. Il finit la journée en quatrième position et reste sur le podium du Championnat. Le vainqueur du Minivert 2018 Jules Piètre (KTM) réalise sa meilleure performance en cinquième position de l’épreuve devant Joey Simonini (KTM – 6-5).

Pierre Dubost claque un chrono en Junior 125
Douzième à Magescq en ouverture du 24MX Tour, Pierre Dubost (KTM) a réalisé une performance majeure et un peu inattendue sur le terrain du Puech Rampant lors des essais chronométrés en étant le seul pilote à descendre sous les 2 minutes. Il ne faisait pourtant pas figure de favori mais, en l’absence du leader du Championnat Kay Karssemakers, malade, il devance de deux dixièmes le pilote Bud Racing Quentin-Marc Prugnières dans le groupe A. Alan Harnois (R2A Junior Team KTM) pointe à une seconde devant Alexis Fueri (Yamaha). Xavier Cazal (VHR KTM) s’est montré en retrait et se classe cinquième de son groupe. Dans le groupe B, Maxime Grau (Tech 32 KTM) réalise le meilleur temps en 2.00.614 min, soit un temps moins bon que celui de Prugnières. Il devance Saad Soulimani (VRT Nordpesca Holland KTM) de cinq dixièmes et Edgar Canet Ardevol (KTM) de sept dixièmes. Les coéquipiers du team Yamaha MJC ont eu du mal à s’adapter au terrain dur et sont un peu en retrait. Le Hollandais Mairis Pumpurs est cinquième de son groupe tandis qu’Ivano Van Erp ne pointe qu’à la onzième place.

Encore plus de 24MX Tour avec Facebook
La FFM vous permet de suivre le 24MX Tour sur internet, et dans les conditions du direct. Rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross et Instagram #24mx_tour. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en Live et, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumé des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Et bien sûr, toutes les informations sont sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr.

(Communiqué de presse FFM).


Soyez le premier à réagir