La France remet son titre en jeu

Publié par Justine Geisler le vendredi 23 septembre 2016 à 20:41


Ce weekend et comme l’an passé, l’Equipe de France de Motocross remet son titre en jeu après s’être imposée en 2014 à Kegums (Lettonie) et en 2015 à Ernée (France) au Motocross des Nations. Trente-huit nations vont s’affronter sur la piste de Maggiora (Italie) dans ces Championnats du Monde par équipes que la France a aussi remporté en 2001.

unnamed3

Plus ancienne compétition officielle existant au calendrier de la discipline, le Motocross des Nations fête cette année son 70ème anniversaire, remportant toujours autant de succès auprès des différentes Fédérations puisque pas moins de 114 pilotes ont fait le déplacement pour défendre les couleurs de leur pays. Romain Febvre (pilote MXGP), Benoit Paturel (pilote MX2) et Gautier Paulin (pilote Open) ont pris leurs marques aux côtés du staff fédéral depuis le début de semaine. Ils sont entrés dans le « vif du sujet » ce vendredi entre découverte de la piste et participation aux divers points presse dont la traditionnelle conférence de presse réunissant les meilleures équipes. A la veille de sa huitième participation à cette épreuve, le capitaine Gautier Paulin se veut confiant même s’il sait que les compteurs sont d’ores et déjà remis à zéro. « Cette course m’apporte toujours autant, quand bien même je l’ai disputée plusieurs fois. Nous pratiquons un sport individuel et partager ce weekend avec d’autres personnes est toujours hyper enrichissant même si c’est parfois différent d’une année à l’autre. Ces dernières années on est plus dans du concret, il y a une bonne synergie entre tous les membres de l’équipe et le temps est passé très vite cette semaine. »

Hâte
« J’ai apprécié le temps passé tous ensembles, le stage mis en place par la Fédération est de plus en plus qualitatif. On a maintenant hâte d’être derrière la grille ! Il faut savourer chaque instant, pour ma part j’attends de savoir quelle position nous allons avoir sur la grille pour la qualification puis tout va dérouler vite. Maintenant on repart encore une fois d’une feuille blanche, il faut réécrire l’histoire face à des athlètes coriaces en face de nous ! La piste de Maggiora est vraiment belle, on a eu de bonnes sensations quand on est venu ici il y a deux mois. Depuis notre passage, la piste est devenue un peu moins technique, c’est un peu dommage mais on sait qu’au Motocross des Nations toutes les équipes n’ont pas le même niveau et que la piste doit être praticable pour tous. Mais quoiqu’il en soit elle sera la même pour tout le monde, » confie Gautier qui est désormais co recordman des participations à cette épreuve avec Jean Jacques Bruno et Frédéric Bolley. Entouré de Thierry Van Den Bosch et Jacky Vimond qui l’assistent ce weekend, Pascal Finot attend avec autant d’impatience que ses pilotes les premiers essais. Ceux-ci débuteront samedi à 10h (MXGP) et se poursuivront avec les séances d’essais MX2 et Open, avant que les manches qualificatives ne lancent vraiment la compétition.

unnamed2

Pour Philippe Thiebaut, le Directeur Technique National, tout est en place pour défendre le trophée Chamberlain brillamment acquis ces deux dernières années. « L’équipe de France est maintenant bien rodée depuis quelques années car même s’ils sont concurrents toute l’année on sent que la magie des Nations opère avec le drapeau, la représentation de la France, cela fait vraiment plaisir de les voir ainsi ensemble. Peu d’équipes ont réussi à décrocher trois succès de rang, ce qui peut générer une certaine pression et le rôle de l’encadrement est d’alléger cette pression. Si on est lucides, nous ne sommes pas favoris, il y a énormément de concurrents de qualité et il faut approcher cette compétition comme si on allait vers notre première échéance de ce niveau. Il faut avoir cet appétit et cette humilité si on veut se donner une chance de victoire. »

Bonne cohésion
« Au sein de l’équipe la mayonnaise a encore une fois pris, on voit les personnalités grandir au fil des années. Entre un Gautier qui apporte sa grande expérience, un Benoit qui est l’animateur du groupe et prend confiance en lui et un Romain qui amène son exemplarité sur le plan technique, avec sa vitesse. Ce qui fait plaisir c’est de voir tous ces pilotes rire, partager et s’amuser ensemble ; ce sont des jeunes et le partage comme l’amusement comptent beaucoup pour que l’ambiance soit au top ce weekend, » analyse-t-il. Le premier temps fort de la journée de samedi sera le tirage au sort des places sur la grille de départ pour les courses qualificatives, qui se disputeront à 13h30 (MXGP), 14h30 (MX2) et 15h30 (Open). Rappelons que seuls deux des trois résultats seront pris en compte pour le classement du jour, les dix-neuf meilleures équipes étant qualifiées pour les courses de dimanche alors que la vingtième équipe sera elle sélectionnée à l’issue d’une course de repêchage.

(Communiqué de presse FFM).

unnamed


Soyez le premier à réagir