L’équipe Bud Racing à Romagné

Publié par Justine Geisler le mardi 7 avril 2015 à 15:48


C’est une Bretagne ensoleillée qui accueillait ce dimanche de Pâques la quatrième épreuve Elite, sur un circuit de Romagne bien connu des pilotes. Dominateur une fois de plus de la catégorie MX2 Maxime Desprey a fait un pas de plus vers le titre 2015, son dauphin Nicolas Dercourt marquant un peu le pas tandis que Xavier Boog second de la journée MX1 conserve la tête du championnat.
EL4 BUD_2175
Deux semaines après Gueugnon, Romagne a définitivement redonné le sourire aux pilotes et accompagnateurs ; la météo fut fraiche mais clémente, la piste superbe, et le public nombreux pour ce « classico » de l’Elite qui chaque année fait étape ici. St Jean d’Angely, Gueugnon et maintenant Romagne, Maxime Desprey reste invaincu dans la catégorie MX2 ! Une nouvelle fois vainqueur des deux manches ou il prit le commandement dès le premier virage, Maxime a évolué deux tons au dessus de ses adversaires avant de se classer une fois encore premier pilote MX2 (troisième de la manche) en super finale. Des résultats qui lui permettent de quitter la Bretagne avec 52 points d’avance sur son dauphin, et d’aborder le championnat d’Europe MX2 en toute confiance ; Arco di Trento (Italie) dans deux semaines et Valkenswaard (Pays Bas) dans trois semaines vont accueillir la centaine de pilotes inscrits dans cette série, dont Maxime sera l’un des grands favoris.
Accrochages
Jusque là dauphin attitré de Maxime, Nicolas Dercourt a marqué le pas en Bretagne, tant bien même le tracé lui plaisait. Troisième temps aux essais chronométrés, Nicolas n’a pas vraiment réussi ses départs et a éprouvé quelques difficultés à doubler sur ce tracé ; bon troisième de la première manche, il paye très cher un accrochage en seconde manche qui le fera plonger à la vingt et unième place. Revenu quatorzième au prix d’un bel effort, il paiera la note en super finale puisque revenu septième il perdra trois places durant les dix dernières minutes.
EL4 BUD_2124
Comme Nicolas, Xavier Boog a lui aussi connu quelques soucis pour doubler ; coincé en première manche en troisième position derrière Aubin, Xavier s’énervera et finira par partir à la faute, se retrouvant quatrième. Son succès en seconde manche lui permettait d’aborder la super finale confiant, mais alors qu’il se positionnait rapidement en seconde position derrière Teillet plusieurs erreurs lui firent perdre le contact avec son principal rival au championnat ; second de la super finale et de la journée Xavier reste leader du championnat, mais son avance n’est plus que de cinq points alors qu’il reste deux épreuves à disputer.
EL4 BUD121_1886
Xavier Boog : « Je repars de Romagné toujours détenteur de la plaque rouge de leader du championnat, mais je ne suis pas vraiment satisfait de mon weekend ! Les conditions étaient super, la piste bien préparée, mais j’ai commis trop d’erreurs de pilotage pour arriver à m’imposer. En première manche je n’ai pas réussi à trouver l’ouverture pour doubler et accéder à la seconde place, je me suis énervé et c’est moi qui suis parti à la faute. En seconde manche j’étais second, finalement c’est Valentin (Teillet) qui est cette fois parti à la faute si bien que je gagne. En super finale mon départ n’a pas été mauvais, comme dans les autres manches, mais pas vraiment bon ; je suis rapidement passé second, mais à deux reprises je suis allé à la faute si bien que je ne termine que second. Ce n’est pas ce que j’attendais en arrivant ici… »
EL4 BUD141_1744
Maxime Desprey : « Encore un super weekend pour moi, avec notamment deux holeshot dans les manches MX2 qui m’ont permis de faire très vite le trou avec mes adversaires. Je me sentais bien donc j’ai attaqué assez fort, je me suis assez vite retrouvé avec une vingtaine de secondes d’avance si bien que j’ai un peu relâché sur la fin. En super finale je suis bien sorti de la grille, ca s’est un peu bousculé au premier virage si bien que je pointe huitième au premier passage avant de revenir troisième. La piste était superbe, rapide avec des parties techniques, des trous et des ornières, une vraie piste de cross ! Maintenant on va monter une semaine en Belgique avec le team, pour s’entrainer dans le sable en vue de la seconde épreuve de l’Europe. »
EL4 BUD411_1970
Nicolas Dercourt : « Ce fut moins bien que les précédentes épreuves de l’Elite, je n’ai pas très bien roulé ce weekend même si le terrain était très bien. Mes départs n’ont pas été trop bons ce weekend mis à part en super finale, ensuite je n’ai pas très bien roulé et en seconde manche une chute n’a rien arrangé au bilan ! Je ne suis pas tombé fort mais la moto a calé et j’ai galéré à remonter…. En super finale je me suis bien bagarré pour remonter septième, mais j’ai eu un peu de mal en fin de course et je perds trois places. On va continuer à travailler, pour revenir plus fort à la prochaine épreuve. »

(Communiqué de presse Bud Racing).

Soyez le premier à réagir