Le team KRT en Thaïlande

Publié par La Rédaction le lundi 11 mars 2013 à 17:04


GP 21 Thailande 2013

Communiqué de l’équipe Kawasaki Racing Team en Thaïlande : 

Gautier Paulin a terminé second du Grand prix de Thaïlande, une épreuve organisée pour la première fois dans l’histoire du Motocross. Ce second podium consécutif, décroché à Si Racha au Sud de Bangkok, permet à Gautier de consolider sa place de troisième au Mondial MX1.
Gautier s’est rendu une fois encore la vie difficile en ne réussissant pas une très bonne qualification le samedi, héritant d’une mauvaise position sur la grille de départ. Parti dans le pack au départ de la manche MX1, il devra se battre dans le peloton pour revenir de la dix septième à la quatrième place. Mieux parti en super finale, il parviendra à prendre l’ascendant sur Desalle pour le gain de la seconde place, décrochant la seconde place du Grand Prix.Toujours handicapé par sa blessure de début de saison, Jeremy Van Horebeek s’est battu pour décrocher quelques points dans chacune des deux manches. Le prochain GP étant programmé dans trois semaines aux Pays Bas, le Belge va avoir le temps de s’entrainer correctement pour espérer rejoindre son équipier aux avant postes du Mondial MX1.

Gautier Paulin : « Un autre podium pour moi, c’est donc un nouveau bon weekend même si je ne me suis pas très bien qualifié samedi. Au départ de la manche MX1 je me suis retrouvé le paquet, j’ai du éviter deux accrochages si bien que j’étais dix septième en passant devant la pit-lane ; j’ai pu revenir quatrième, ce qui m’a donné une meilleure place sur la grille pour la super finale. Je suis mieux parti, dans le sillage de Cairoli et Desalle que j’ai doublé dans le dernier quart d’heure. Avec deux podiums de rang nous avons atteint nos objectifs ! »

VH Thailande 2013

Photos ©Mediacross

Jeremy Van Horebeek : « Les choses n’ont guère évolué depuis la semaine dernière, je manque d’entrainement moto depuis ma blessure au doigt et nous n’avons pu toucher la moto entre les deux GP. Dans la manche MX1 je termine quinzième, mais la super finale fut plus difficile. Je me languis de pouvoir m’entrainer normalement pour revenir à mon vrai niveau. »

François Lemariey : « Ce n’est jamais facile de débuter la saison si loin de nos ateliers, mais les pilotes sont contents du matériel et on rentre en Europe avec deux trophées ! Les courses de Gautier se suivent et se ressemblent, avec des qualifications difficiles et de bien meilleures courses. Ce fut plus difficile pour Jeremy qui n’a toujours pas récupéré de sa blessure au doigt, mais les points qu’il a pris aujourd’hui seront sans doute précieux en fin de saison. »


Soyez le premier à réagir