Le bout du tunnel pour Lehir

Publié par La Rédaction le jeudi 20 août 2015 à 16:13

Après une saison 2014 gâchée par 4 fractures au poignet droit, j’ai repris en Janvier dernier mais une vis baladeuse dans le scaphoïde m’a de nouveau empêché de m’exprimer en MX. J’ai donc arrêté l’élite pour me refaire opérer du coup je n’ai repris que 10 jours avant l’ouverture du SX TOUR…. Comme préparation il y avait mieux ! En attaquant la saison SX dans ces conditions  et avec une main droite encore bien faible (de temps en temps je laisse échapper le guidon), l’idée était d’au moins finir dans les 12 à l’issue des 4 épreuves outdoor afin d’être qualifié pour les indoor à partir de fin Octobre. D’ici là j’espère que j’aurai récupéré une poigne de fer.

Pas simple
Se fixer un but c’est bien… y arriver n’aura pas été simple. A Estillac, un problème technique me vaut une belle chute alors que je suis 3 de ma demi-finale, 0 point ça commence mal ! A la Bosse de Bretagne,  en demi-finale, ma main droite lâche le guidon à l’atterrissage d’un triple, énorme chute mais j’arrive à me qualifier à l’énergie. En finale, complètement froissé, je fais 6 mais sans briller. Ce sont plutôt les autres qui s’auto-éliminent. Je suis 10 du provisoire et rentre dans les clous de mon objectif. L’épreuve de St Thibéry ayant été annulée, il ne fallait pas se louper à La Tremblade.

image005

Après des essais prudents, les whoops étaient notamment très bizarres cette année avec une bosse beaucoup plus haute en plein milieu, personne n’arrivait à bien les dribbler. Ça allait mieux en les sautant et moi ça me fait beaucoup plus travailler le poignet, donc je galère. En demi-finale je sors bien et je reste 2 toute la course. En finale, c’est le moment de vérité , pas mal de bons pilotes sont sur la corde raide pour être dans les 12..il va y avoir du sport ! Je ne sors pas super au 1er virage je suis dans les derniers mais je suis à l’intérieur avec personne devant moi dans le 1er enchainement, au bout je suis 5 ! et là devant moi pendant 5 ou 6 tours ça a été la guerre nucléaire, Do, Mallet, Sallefranque, Richier, je suis resté 5 mètres derrière parce que c’était pas possible que ça aille au bout comme ça !

Sur la bonne voie
Ça n’a pas loupé, Richier a fait un peu de ménage, viril mais pas dangereux. Mallet et Sallefranque en ont fait les frais ! Au ¾ de la course je me suis rapproché de Richier mais mon poignet m’a rappelé à l’ordre et j’ai préféré assuré ce podium qui ne voulait pas de moi depuis si longtemps… Quelle délivrance sur le saut d’arrivée ! Objectif atteint, je suis 7, et la saison ne fait que commencer , il reste 20 finales à disputer ! Je vais maintenant pouvoir d’abord reposer mon poignet puis reprendre un vrai entrainement et même quelque séances de testing. Apparemment David, le boss de SMX et mon préparateur, a quelque chevaux qui trainent dans ses cartons (à signaler que les 3 motos qui était sur le podium de la Tremblade sortaient de ses ateliers). Rendez-vous Metz au mois d’octobre, d’ici là bon ride à tous.

(Communiqué de presse Gaetan Lehir).

3 Commentaires

Articles

Mode sombre