La saison GP reprend en Angleterre

Publié par Justine Geisler le vendredi 23 mai 2014 à 20:13


A une semaine du GP de France de Motocross, les championnats du Monde font étape ce weekend à Matterley Basin où se dispute le huitième des 17 GP de l’année. 

PR4_4038

Compte tenu de la situation actuelle en Ukraine, la FIM a confirmé l’annulation de ce GP et c’est donc 17 et non pas 18 épreuves que va compter le Mondial 2014. Saint Jean marquera donc un cap important, puisqu’on basculera précisément dans la seconde partie de saison au terme de cette neuvième épreuve.

Herlings souverain en MX2
Catégorie d’appel du Mondial, avec une limite d’âge fixée à 23 ans, le MX2 est cette année encore dominé par le Néerlandais Jeffrey Herlings. Double champion du Monde sortant, l’officiel KTM avait été contraint (blessé) de rater le GP du Brésil mais il aura rapidement refait son handicap en gagnant tous les GP dont il a pris le départ ! Il est favori de ce GP d’Angleterre et sera favori du GP de France, même si sa domination n’est pas aussi forte qu’elle put l’être l’an passé en raison notamment de départs moyens. Jusqu’alors il est quasiment parvenu à refaire ce handicap, mais ce fut parfois assez « chaud » dans une catégorie qui est de loin la plus animée de toutes. On trouve en effet dans cette catégorie un groupe de jeunes avides de battre la star, et le dernier GP en Espagne fut ainsi des plus excitants !

PR4_4128
Pour les supporters Français, le fait que trois tricolores jouent les premiers rôles est des plus intéressants, même si c’est actuellement le Suisse Arnaud Tonus (Kawasaki) qui occupe la seconde place du Mondial. Vainqueur au Brésil et toujours placé, Arnaud a du rendre à Herlings la plaque rouge de leader du Mondial mais il reste en embuscade, aux côtés de Romain Febvre (Husqvarna), Dylan Ferrandis (Kawasaki) et Jordi Tixier (KTM) qui occupent les 3, 4 et 5èmes places du Mondial. Tous trois ont d’ores et déjà connu les joies du podium, et il serait surprenant, voir dramatique que l’on n’en retrouve pas à minima un sur le podium de St Jean. Les plus optimistes se souviennent qu’on a déjà connu en Mondial des podiums 100% tricolores…

Desalle se rebiffe
Vice champion du Monde MX1, catégorie aujourd’hui baptisée MXGP, le Belge Clément Desalle (Suzuki) a repris en Espagne l’avantage sur ses compatriotes Jeremy Van Horebeek (Yamaha) et Kevin Strijbos (Suzuki). Double vainqueur de ce GP Espagnol, Clément a réduit son retard sur Antonio Cairoli (KTM) qui reste toutefois bien installé aux commandes du Mondial. Le septuple champion du Monde a eu la douleur de perdre son père entre les GP d’Espagne et de Grande Bretagne, mais cela ne devrait pas affecter ses résultats ce weekend sur une piste ou il décrocha l’an passé un nouveau titre mondial.

PR4_3303
Gautier Paulin toujours convalescent, Steven Frossard sera une fois encore le chef de file tricolore en Grande Bretagne. Vainqueur à St Jean en 2011, l’officiel Kawasaki revient progressivement à son meilleur niveau et a raté de peu le podium en Espagne. Il sera ce weekend encore notre chef de file, avec à ses côtés Xavier Boog (Honda) qui a réalisé en Espagne son meilleur GP de la saison. De plus en plus à l’aise au guidon de sa Honda, l’Alsacien se rapproche du top cinq et talonne désormais Evgeny Bobryshev, le pilote officiel Honda HRC. Notons qu’à St Jean la présence tricolore devrait être renforcée (la liste officielle des engagés sera publiée en début de semaine) par Sébastien Pourcel, Milko Potisek et Cédric Soubeyras notamment.

Mondial féminin et Euro 125
Outre les Mondiaux MX2 et MXGP, St Jean accueillera deux autres catégories : le Mondial féminin et le championnat d’Europe 125. Chez les filles la situation est très serrée en tête du championnat, et même si elle n’est pas sur le podium provisoire Livia Lancelot (Kawasaki) sera la favorite de ce GP de France ; vainqueur de l’ultime manche courue à ce jour, aux Pays Bas, Livia sera sur ses terres et compte bien profiter de cet avantage pour refaire son retard sur l’Italienne Chiara Fontanesi (Yamaha), l’Australienne Meghan Rutledge (Kawasaki) et la Britannique Nathalie Kayne (KTM). En Europe 125, lcatégorie d’appel ou évoluent les futures stars des GP, on compte beaucoup sur le Vendéen David Herbreteau (vainqueur d’une manche en Bulgarie) pour faire briller les couleurs Françaises dans un championnat dominé par un autre jeune Néerlandais, Davy Pootjes (KTM).

Pour tout savoir !

Pour rester connectés sur l’actualité du Mondial et du Grand Prix de France, n’hésitez pas à visiter les sites internet du Moto Club Angerien (www.motoclub-angerien.com), de la Fédération Internationale (www.fim-live.com) ou du promoteur des championnats du Monde (www.mxgp.com).

(Communiqué de presse et photos Mediacross).


Soyez le premier à réagir