La newsletter de Gautier Paulin

Publié par La Rédaction le samedi 23 février 2013 à 10:09


PHOTOSHOOT_GP_PH_9278

Les courses ont repris et ca fait du bien de retrouver la semi du team, de reprendre place derrière une grille de départ et de revoir ses rivaux. Depuis le début de l’année mon rythme de vie est totalement dédié à la moto, je pense, je dors, je mange et je vis pour cela ! J’ai la chance d’avoir avec moi une fiancée extraordinaire, car Clémentine partage le même objectif et est en permanence derrière moi.

L’entrainement hivernal s’est bien passé, le temps dans le Sud de la France a été top, et c’est là ou j’ai passé le plus de temps avec mon mécanicien d’entrainement. Je suis monté à plusieurs reprises faire du testing aux Pays Bas, notamment depuis qu’un ingénieur Japonais est arrivé ; c’est l’œil de l’usine, il a amené de nouvelles pièces pour améliorer encore les performances de la machine et il était avec nous à Valence. Nous avons reçu très tôt la moto de GP, malgré le fait que le premier GP soit un moins plus tôt que d’habitude ; le team comme l’usine ont fourni un gros boulot pour que tout soit prêt à temps, je sens tout le monde motivé derrière moi. L’an passé avec nos résultats on a redoré le blason du Kawasaki Racing Team, et cette année on sent une motivation encore plus forte, tout le monde se sent responsabilisé et se donne à 200% dans la compétition. C’est vraiment très plaisant de voir l’usine aussi impliquée, j’ai été impressionné par leur travail l’an passé et ils continuent à pousser très fort derrière nous.

Nous avions trois courses de préparation au programme, mais Hawkstone Park a été annulé à cause de la météo. Mantova a été une très bonne course de reprise, le circuit était très plaisant le samedi mais dimanche il fallait faire attention car la piste était gelée par endroits. Valence s’est encore mieux passé, j’avais un très bon feeling et la piste était top à rouler ; j’ai fait de bons chronos, pris de bons départs, je gagne deux des trois manches et je repars satisfait. J’essaye toujours dans ces courses de ne pas trop me frotter aux autres pilotes, car mon objectif n°1, l’objectif N°1 du team, de l’usine et de tous mes sponsors c’est le championnat du Monde ; tout le monde attend beaucoup du Mondial, et ces courses internationales font partie du programme de préparation. Plutôt que de m’entrainer seul dans mon coin je préfère faire des courses, prendre des départs, travailler avec le team en conditions de course pour bien préparer les GP. Aujourd’hui je sais ou j’en suis, nous sommes prêt pour le Qatar !

Cette année je n’ai pu aller à la remise des prix de la Fédération Française de Moto, en raison de mon planning d’entrainement, mais je n’ai pas voulu rater le centenaire de la Fédération qui se tenait au Moulin Rouge. Avec Clémentine nous avons fait un rapide aller-retour à Paris, où on a passé une super soirée ; le président Bolle à fait un beau discours, le film rétrospective de ces cent ans de la fédé était sympa et le Moulin Rouge est un endroit mythique ou nous n’étions jamais allé. Je pense que la Fédération fait du bon boulot ; cela fait quatre ans que je suis intégré à l’Equipe de France pour le Motocross des Nations, j’ai passé mon brevet d’état avec eux, et on sent vraiment que cette Fédération bouge et a une bonne stratégie. Ils rachètent des terrains de cross pour qu’on puisse assouvir notre passion, je pense qu’ils vont dans la bonne direction

Je conclue cette newsletter en vous remerciant de votre soutien ; j’ai été très heureux de voir que nous avons passé le cap des 20000 fans sur ma page Facebook, et d’être autant encouragé à Valence. Je ne roule pas très souvent en France malheureusement, mais a chaque fois cela fait chaud au cœur de voir les fans aussi enthousiastes. A bientôt !

GP21

Gautier à Valence. © LeBigUSA.com

Gautier à Valence. © LeBigUSA.com


11 Commentaires



  1. Bat'man199

    « Depuis le début de l’année mon rythme de vie est totalement dédié à la moto, je pense, je dors, je mange et je vis pour cela ! »

    ahaha on dirait que les mots de DV12 à l’encontre des français sont entrés dans certaine têtes

    Répondre
  2. kinsou

    Je pense pas que Paulin ait besoin de DV pour être aussi professionnel! Et mon avis personnel est que DV n’a pas forcément de conseil à donner aux autres concernant le sérieux et le professionnalisme ….

    Répondre
  3. eric58

    Dv !! bon à rien et grosssss con .. Nous sommes allez au us pour voir du vrai sx .. Le seul qui n’a pas voulu se faire prendre avec nous c’est lui et c’est lui qui prêtant vouloir faire connaître son sport .. C’est bien gro sac continue d’aller tempifrer au macdo la c’est place et emmené ta pouff elle vaut pas mieu (( un bon exemple pour les jeunes ))

    Répondre
  4. emka

    « Je ne roule pas très souvent en France malheureusement, mais a chaque fois cela fait chaud au cœur de voir les fans aussi enthousiastes. « … Oui c’est ça , et le peu qu ‘il peut rouler en France , je pense a Bercy ,il vient pas pour des raisons de pognons pff

    Répondre
    • marin

      Qu’est ce que tu en sais de la raison pour laquelle il n’était pas à Bercy???
      D’autre part, la moto, notre passion, en plus d’être la leur aussi, c’est leur métier, un métier à risque, personnellement je ne travaille pas gratuitement, maintenant chacun son point de vue. A méditer!

  5. gaetan-kxf

    Eric58 comment peux tu te permettre de critiquer ainsi dv12? Juste parce que tu l’a vu à une seule course où il n’a pas voulu se faire prendre en photo tu le démonte? Ce mec nous a tous fait rêver, il a permis aux français d’avoir de l’espoir dans la moto donc je vois pas l’intérêt d’avoir un tel comportement à son égard. C’est un humain comme nous il a ses défauts mais il a au moins le mérite de nous avoir donné l’envie de regarder les courses US

    Répondre
    • doudou39

      il y a pas u que dv12 comme français au usa il n’a jamais gagné de titre alors que d’autre français si

  6. houss

    Eric58 tes propos sont affligeant !! je ne sais pas qui tu es pour insulter les gens comme ça..
    LEBIG.. je ne comprend pas que la rédaction puisse laisser ce genre de personne avoir des propos clairement insultant, au nom de la liberté d’expression ? y a des limites quand même, que l’on dise ce que l’on pense c’est une chose, que l’on insulte les gens, c’est autre chose..

    Répondre