La France cède le trophée

Publié par La Rédaction le dimanche 29 septembre 2019 à 20:41

Toute série à une fin, surtout dans un sport mécanique, et c’est donc ce dimanche 29 septembre à Assen (Pays-Bas) que la belle série de succès de l’Équipe de France au Motocross des Nations a pris fin. Chez eux, dans des conditions difficiles, les Néerlandais ont conquis leur premier succès, alors que les Français se classent à la cinquième place de cette édition.

On savait depuis le début du week-end que les conditions seraient difficiles, et elles le furent, dignes de celles que les plus anciens ont connu en 1998 à Foxhill (Angleterre). Détrempé, le sable a causé bien des soucis aux pilotes et aux machines, qui ont dû affronter une piste truffée d’ornières tout en se battant avec la pluie et les projections de sable dans les lunettes. On savait que les départs seraient primordiaux, mais aucun d’eux ne fut favorable aux Bleus qui dès lors n’avaient d’autre solution que de se battre pour regagner des positions. Une tâche dont Gautier Paulin et Jordi Tixier se sont particulièrement bien acquittés en revenant à chaque fois dans le top dix des manches, alors que Maxime Renaux avec sa 250 avait plus de difficultés à se frayer un passage au milieu des pilotes 450 tout en étant contraint comme Jordi de s’arrêter à plusieurs reprises pour changer de lunettes, leur vision étant occultée par les projections de sable humide.

La série de victoires s’arrête à Assen
Malgré tous ces aléas, l’Équipe de France a longtemps figuré sur le podium de l’épreuve. Troisièmes après la première manche, seconds après la seconde, les Bleus avaient la troisième marche du podium en poche quand à deux tours de l’arrivée, la moto de Gautier Paulin s’immobilisait en bord de piste, en panne d’essence ! « Cette année, on savait que l’équipe Hollandaise était favorite et du fait que l’épreuve se disputait dans le sable. Les conditions étaient délicates, mais à Red Bud l’an passé, ces conditions étaient déjà particulières. Ce soir, je suis fier des pilotes qui se sont bien remis en question tout au long du week-end. On est parti de loin samedi matin pour finalement rater le podium d’un rien suite à un aléa mécanique. C’est le sport, toute série à une fin et c’est arrivé aujourd’hui. C’était super de gagner cinq fois d’affilée. Maintenant quand on perd, on apprécie encore plus les victoires passées et on appréciera d’autant plus la prochaine ! Le week-end se termine et je me répète je suis fier des pilotes, de ce qu’ils ont donné, de ce qu’a fait la Fédération Française de Moto, le staff de l’équipe, mon adjoint Thierry Van den Bosch et je me projette déjà sur Ernée. Rendez-vous dans un an là bas ! ». Finalement classés cinquièmes, les Bleus ont maintenant un an devant eux pour préparer l’édition 2020 qui se tiendra à Ernée (Mayenne) les 26 et 27 septembre prochains.

(Communiqué de presse FFM)

Voir plus

38 Commentaires

Articles

Mode sombre