Joly sur la péninsule ibérique

Publié par Daryl Ramadier-Briet le mercredi 22 mai 2013 à 13:33


Communiqué de Jérémy Joly :

De retour de la tournée Espagne-Portugal, Jérémy Joly fait le bilan de ces deux derniers GP du Mondial d’Enduro dans une catégorie E1 à la fois très relevée et très ouverte. Si les résultats bruts par journée ne sont pas toujours à la hauteur de ses ambitions, sa place dans le top 6 du provisoire démontre que la régularité est payante. A mi-championnat, il fait le point.

Comment se sont passés ces deux GP ? Quelles étaient les conditions de course ?
JJ : Ces deux Grands Prix étaient assez typés motocross en ce qui concerne les spéciales et aussi très éprouvants physiquement. Sur le papier, les liaisons peuvent paraître courtes, mais elles étaient très cassantes et techniques. Les hommes et les motos ont souffert ! Au Portugal notamment, la liaison était particulièrement corsée. Deux GP bien distincts de par la nature du terrain, mais aussi difficiles l’un que l’autre.

Comment analyses-tu tes résultats ? 8-8 en Espagne et 7-10 au Portugal…
Je me suis vraiment bien battu pour une place dans le top 5 le premier jour du GP d’Espagne, mais j’ai perdu de précieuses secondes dans le dernier tour et je finis 8e. Le 2e jour a été plus dur physiquement, mais je suis resté au contact de mes adversaires et j’ai gardé cette même place. Quand je regarde quels sont les pilotes qui sont derrière moi, je n’ai pas à rougir, loin de là. Je suis plutôt satisfait de battre des pilotes qui ont déjà signé des podiums en Mondial. Idem lors du GP du Portugal, j’ai bien roulé le samedi, avec une nouvelle fois une belle bagarre pour le Top 5, dont je suis très proche. En revanche, le dimanche, le terrain était plus sec, et je n’ai pas réussi à augmenter le rythme. Malgré tout je suis très heureux d’avoir gagné un rang au provisoire et d’être revenu en 6e position.

Fais-tu un premier bilan de ce championnat et quels sont tes objectifs pour la suite de la saison ?
Je vais donner le maximum pour conserver cette 6e position voire l’améliorer, ce qui ne sera pas facile quand on regarde le niveau de la catégorie ! Depuis le début de saison, ma régularité s’avère payante et je suis fier de cette place au championnat. Les pilotes qui sont devant sont excellents, et ceux qui sont derrière aussi… Mais je n’oublie pas que mon objectif est de progresser et d’augmenter ma vitesse pour aller jouer dans le peloton de tête à moyen terme ! Pour y parvenir, il va falloir que je travaille encore et encore pour améliorer certains points précis de mon pilotage. Il faut aussi intégrer l’évolution permanente de la discipline dans mon programme d’entraînement pour être mieux préparé.

Classement provisoire E1 : 1. Meo 151 pts, 2. Seistola 117 pts, 3 Salminen, 116 pts, 4. Remes, 105 pts, 5. Oldrati 85 pts, 6.Jérémy Joly 71 pts.


Soyez le premier à réagir