ISDE J3 : la chasse aux podiums

Publié par Justine Geisler le jeudi 15 novembre 2018 à 10:10


C’est sur un nouveau parcours, toujours aussi poussiéreux, que s’est disputée la troisième journée des 93èmes ISDE, dominées par les équipes Australiennes et Américaines dans la catégorie Trophée. Les tricolores ont profité de ces spéciales vierges pour reprendre de précieuses secondes aux Italiens, avec en ligne de mire le podium final.

Les bleus enfin dans le bon rythme
Après une entame assez difficile, les pilotes du Trophée ont livré une bonne prestation globale puisque nos trois meilleurs mousquetaires se classent dans le top 11 du jour, une première depuis le coup d’envoi. Véloce, mais en manque de réussite mardi, Christophe Nambotin accroche une cinquième place au scratch malgré une position défavorable au départ, entraînant dans son sillage Loïc Larrieu (8ème) et Christophe Charlier (11ème). Les Français reprennent une trentaine de secondes aux Italiens et ont pour objectif de monter sur le podium d’ici la fin de l’épreuve samedi.« Chaque compétition est ouverte, chaque édition des ISDE est différente. Même si on a commencé celle-ci plus difficilement, tout le monde garde la motivation et l’envie. A ce stade de la compétition, les résultats ne sont pas aussi bons que l’an passé. Chaque jour, on dit aux pilotes qu’il est également important d’arriver chaque soir sans casse mécanique ou humaine, ce qui n’est pas forcément le cas de toutes les équipes engagées. On peut se féliciter d’être en capacité de s’engager complètement dans les trois journées qui arrivent. Le terrain rencontré n’était pas forcément le plus favorable pour les pilotes Français. Il a fallu un petit temps d’appropriation de cette spécificité mais tout finit par se faire et l’objectif est de mettre un maximum d’équipes sur le podium. » analyse Caroline Castillo, DTN Adjoint en charge de l’Equipe de France aux ISDE.

Les Juniors s’accrochent
Handicapé par sa lourde chute de mardi, Hugo Blanjoue a souffert ce mercredi mais il n’a rien lâché en attendant d’avoir de meilleures sensations. Sa quarante-sixième place coûte cher aux juniors qui placent Théo Espinasse et David Abgrall aux 26ème et 27ème places du jour. Italiens et Américains ont désormais creusé un bel écart sur les Français toujours troisièmes de cette catégorie, mais les Chiliens se rapprochent à moins de deux minutes des Bleuets qui vont devoir s’accrocher jusqu’au bout pour conserver ce podium !S’ils sont toujours sur le podium, les Juniors sont descendus d’une marche puisque les Américains les ont doublés après que David Abgrall et Hugo Blanjoue soient allés à la faute dans une spéciale. Auteur d’excellents chronos avant de rester longtemps bloqué dans un dévers de la quatrième spéciale, David Abgrall doit se contenter de la 53ème place du jour, loin derrière Theo Espinasse 23ème et Hugo Blanjoue 46ème suite à une grosse chute dans l’avant dernière spéciale.

Lancelot leader de l’équipe féminine
Découvrant chaque jour les spécificités de cette épreuve, Livia Lancelot poursuit avec une certaine réussite sa découverte de l’Enduro en montant une nouvelle fois sur le podium du jour. Troisième avec un second temps scratch à son actif, Livia occupe la seconde place de la catégorie et permet aux Françaises de rester dans la course au podium. Valérie Roche et Audrey Rossat se classent 12ème et 15ème. « La journée commence mal puisque je lâche trente secondes dans la première spéciale, et au final je rate le scratch pour quinze secondes ! Je signe le meilleur temps dans une spéciale, rate une autre victoire pour une seconde. C’est sûr qu’il y a du mieux et je me suis fait plaisir dans le rio où il y a pas mal de sable. Je termine la journée moins bien classée que lundi ou mardi puisque je suis troisième et non seconde, mais l’écart avec le vainqueur n’est que d’une quinzaine de secondes contre deux minutes la veille. Je me sens beaucoup mieux, physiquement ça va et on va essayer d’aller chercher une victoire d’ici la fin de semaine pour ramener l’équipe sur le podium. » confie Livia Lancelot.  Aujourd’hui, jeudi, le programme est similaire à celui de mercredi où une spéciale a dû être annulée en raison de la poussière. Vendredi, la course s’élancera sur un nouveau parcours, avant le cross final de samedi qui clôturera cette édition des ISDE.

Pour suivre les ISDE 2018 :
Page Facebook des Equipes de France : https://www.facebook.com/equipesdefranceisde
Site Internet de l’épreuve : http://www.fim-isde.com/home
Résultats officiels : http://www.fim-isde-live.info

(Communiqué de presse FFM).


Soyez le premier à réagir



Retrouvez le combat de Matthias Bellino @fy_69 sur LeBigUSA. #enduriste #interview #vente #encheres #ba #solidarite #espoir #moto #determination
Retrouvez l’essai complet de la Suzuki RMZ 250 2019 sur LeBigUSA.com. 👍 #motocross #test #suzuki #rmz250 #2019 #fun 🇺🇸 🇫🇷 @suzukimotofrance #espagne #dimitry #essayeur #leBigUSA @dim_camus
Le documentaire de 50 minutes sur la saison SX US 2018 de @marvinmusquin25 est en ligne sur Spicee.com. Utilisez le code promo LEBIGUSA (use promo code). #supercross #2018 #gladiator #warriors #america @supercrosslive #spicee #nan #docu #video #leBigUSA 🎥 @spiceemedia @nan_feix 🇺🇸🇫🇷
Le gros freestyle dans ses oeuvres au @nitrocircus de Paris. Trop bon ! 😛 #leBigUSA #freestyle #ouf #whip #rampe #show #paris #accorarena #ouf #bam #ambiance #fun #delire 📷 @nicolaspaulmier #lbu 😊