Everts actionnaire chez Yoko

Publié par Justine Geisler le vendredi 25 janvier 2019 à 17:30


Dans un communiqué de presse se voulant rassurant quant à son état de santé qui progresse de jour en jour, Stefan Everts annonce devenir actionnaire de la société finlandaise Yoko. Dix fois champion du monde de motocross, Stefan pense que la marque légendaire de tenues peut remonter au sommet du monde. Légende du motocross, Everts s’est retiré de la compétition en 2006, après avoir remporté un dixième titre de Champion du monde, un record. Depuis lors, il a été manager pour l’équipe officielle KTM puis a dirigé l’équipe usine MXGP Suzuki. Après le retrait de Suzuki du mondial MXGP fin 2017, Everts s’est concentré sur l’entraînement de son fils Liam. A 14 ans, Liam est l’un des jeunes pilotes de motocross les plus prometteurs d’Europe et fera ses débuts en Championnat d’Europe 125 cette saison. Jan Berthels, ami proche d’Everts et son mécanicien pendant des années, directeur général de Yoko Europe, a mené le retour de Yoko sur le devant de la scène sportive. L’intérêt d’Everts s’est alors manifesté, devenant actionnaire de Yoko Europe et de la société mère Yoko Sports.

Souvenirs
« Je me souviens du légendaire logo Y de Yoko sur les équipements des pilotes de niveau comme David Thorpe, André Malherbe et Håkan Carlqvist lorsque j’étais enfant. Cela me rappelle de bons souvenirs. Yoko a passé beaucoup de temps loin du sport mais c’est toujours une marque dont on se souvient. Sa riche histoire est encore dans nos mémoires. Je suis très heureux d’en faire partie aujourd’hui « , s’enthousiasme Everts. En plus d’être actionnaire, Everts jouera un rôle dans le développement et le marketing des produits Yoko, en quête de nouveaux talents pour le programme Yoko Team Pilot. Connu comme un pilote extrêmement technique, Everts teste le matériel Yoko aux côtés de son fils Liam depuis la fin de l’été. L’apparence, la légèreté et la fiabilité de la nouvelle gamme ont marqué la légende du sport. « Le choix des matériaux m’impressionne » confie Stefan. « Je pense que l’expérience de Yoko dans la fabrication de vêtements pour d’autres sports et les conditions météorologiques qui y sont liées nous donne un avantage en termes de développement de produits. Je crois que nous avons toutes les chances de redevenir l’une des plus grandes marques de vêtements moto au monde « .

Jani Gustafsson, PDG de Yoko Sports, se réjouit également de l’arrivée du dix fois champion du monde chez Yoko. « Naturellement, le fait d’avoir Everts comme actionnaire nous donne un avantage concurrentiel dans de nombreux domaines. Le développement de nos produits bénéficiera grandement de son expérience et du processus de test de ces derniers. Sa réputation et son vaste réseau sont inestimables tant pour la commercialisation que pour l’établissement de nouveaux partenariats. Nous croyons fermement à la croissance de Yoko en Finlande et à l’étranger. Nous venons de lancer notre toute nouvelle boutique en ligne sur yoko-europe.com où les gens peuvent voir et acheter les produits Yoko « , explique Gustafsson.

Historique
Juha Tirinen et Kaija Gustafsson ont fondé Yoko en 1977. Leur premier produit fut un gant de baseball finlandais, après quoi l’entreprise a commencé à produire également des équipements de motocross. En 1983, Yoko s’est également lancée avec succès dans le ski de fond. Yoko a été la première marque à utiliser des matériaux Gore-Tex dans ses combinaisons moto en 1987. En 1994, elle s’est concentrée principalement sur les vêtements de ski et, en 2013, elle s’est lancée dans la fabrication de skis, de bâtons et de chaussures de ski. En 2016, toutes les gammes de produits Yoko ont été réunies sous la même bannière lorsque Yoko Sports a obtenu à nouveau son permis de fabrication de vêtements moto. Informations complémentaires : yoko-europe.com

(Communiqué de presse Yoko).


8 Commentaires



  1. benou ( Posté via l'application )

    Il a un peu maigri notre homme

    Répondre
  2. bobo38 ( Posté via l'application )

    Mon premier pantalon de cross c’etait un Yoko, ça date, mais c’est vrai que je n’en avais plus entendu parlé depuis un moment.

    Répondre
    • veteran

      Tout pareil !
      Une tenue YOKO un casque Techno et des bottes SIDI et tu étais au top comme le grand CARLA !!

    • VDD

      daves thorpe avec la tenue yoko et la 500 CR usine sur le circuit de la citadelle de Namur.

  3. DOKD ( Posté via l'application )

    Cet homme est une légende vivante

    Répondre
  4. CobDaddy ( Posté via l'application )

    Va falloir lui donner des cours d’investissements au King et espérons qu’ils ne sortent pas une ligne comme ses tenues Acerbis en papier alu hahaha. C’est cool de le voir aller mieux. C’est un bon ce Stefan. Il m’avait fait rêver en 2011 lorsqu’on avait fait une course de « célébrités » au Mexique quand il avait acheté des santiags en peau peau de crocodile bleues. Ils les a mis tous le week-end haha

    Répondre
  5. MADIRA

    Prends des parts dans l’affaire, le relais US pour Yoko ,tu signes Dylan et Marvin pour 2020 et puis voila ….🤔😂😂 pour les cours en investissement du ´King’, tu pourrais être rémunéré par le biais d’action offertes pour sa formation ☝️🤓
    ….. je rigoooole🤠👌

    Répondre
  6. ol'yv

    ha oui ! les yaourt yoco ! j’connais aussi .

    Répondre
1ère victoire en outdoor 450 pour @cooperwebb2 à Millville (1-1). 👍 Ça se fête avec le sourire. #motocross #ktm #contentlegars #springcreek #leBigUSA #souslapluie 📷 @crunch724
Les trophées sont en place à Millville. Reste à savoir si l’orage va permettre à la course de se dérouler comme prévu. Les essais sont repoussés mais la météo devrait s’améliorer. #lebigusa #promotocross #rain #millville #springcreek #outdoor #motocross 📸 @crunch724
L'outdoor US reprend du service samedi à Millville après une semaine de pause. Que les meilleurs gagnent. 💪 #motocross @promotocross #round8 #capassevite #leBigUSA #van #toutlete #enplace #minnesota 📷 @kardyphoto pour LeBigUSA. 🇲🇫🇺🇸🇨🇭
Visitez avec nous les locaux de @motorex_powersports en Suisse et en vidéo. En ligne maintenant. #leBigUSA #inside #reportage #visite #metsdelhuile 🎥 @crunch724