En route vers Castelnau-de-Lévis

Publié par Justine Geisler le vendredi 7 avril 2017 à 14:29


Après avoir posé leurs roues en terre charentaise puis en terre bretonne, les pilotes stars du 24MX Tour remettent le couvert dès ce week-end. Direction le Tarn pour ce qui sera la troisième épreuve en un mois. Les pilotes ont pu se jauger sur les courses précédentes et la hiérarchie commence à se dessiner. Le sprint vers le titre est lancé ! Au programme, les troisièmes épreuves des Championnats de France Elite MX1, MX2 et Junior. Les plus jeunes disputeront leurs qualifications le samedi 8 avril, l’ensemble des manches aura lieu le dimanche 9. Tous les éléments sont réunis pour un excellent week-end de motocross : la météo s’annonce presque estivale, les bénévoles de l’AGS Puech-Rampant travaillent d’arrache-pied depuis des mois pour l’événement, le circuit est magnifique et la crème du motocross tricolore sera présente. Cerise sur le gâteau, le team GP officiel Yamaha Kemea sera présent avec en guest-star Benoît Paturel, troisième du Championnat du Monde MX2 2016.

La FFM renouvelle sa confiance
La saison dernière a marqué le retour de l’épreuve de Castelnau-de-Lévis au programme du Championnat de France Elite. Depuis 2003 le club n’avait plus organisé cette compétition car il avait choisi de se tourner essentiellement vers les compétitions internationales. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas chômé ! Six championnats du Monde MX3, une quinzaine de championnats d’Europe, le MX des Nations Européennes, le Side-Car Cross, l’AGS Puech Rampant est également devenu en quelques années l’un des spécialistes français des compétitions de quad-cross. En 2016, retour aux premiers amours avec le 24MX Tour. Et le succès de l’épreuve a été tel que la Fédération Française de Motocyclisme a une nouvelle fois confié cette tâche aux équipes du Président Bosseboeuf.

Le circuit, qui a été complètement revu à l’automne 2015, répond aux plus hauts standards internationaux. Il est très technique et conforme aux toutes dernières normes de sécurité, tant pour les pilotes que pour les spectateurs. Le profil de ce circuit tracé sur un sol argileux est des plus modernes, avec notamment un enchaînement de deux grosses descentes et d’une montée qui s’annonce spectaculaire. Le terrain étant situé dans une cuvette, les spectateurs auront une visibilité optimale depuis les nombreux emplacements sécurisés. Les bénévoles du club ont encore apporté des modifications aux infrastructures afin d’accueillir pilotes et spectateurs dans des conditions optimales. Pour le public, des tarifs très attractifs ont été mis en place avec d’importantes réductions pour les plus jeunes et les familles.

Prise de pouvoir de Boog
Une des images marquantes de la saison dernière en Elite MX1 avait été l’erreur et la chute de Xavier Boog dans le dernier virage à Castelnau-de-Lévis alors qu’il avait résisté à la pression de Grégory Aranda (Yamaha 2B Moraco) toute la manche. L’Alsacien désormais passé chez SR Honda Motoblouz avait laissé filer la victoire alors qu’un doublé s’offrait à lui. Cette année, il revient du côté d’Albi en leader du Championnat. Son doublé de Romagné lui a permis de faire le plein de confiance, il est en grande forme. Valentin Teillet (VRT 3AS Honda) ne pointe qu’à quelques longueurs au Championnat et ne va pas s’en laisser compter. Le Vendéen est toujours très performant. Désormais pilote et team manager de la structure qu’il a créée, Teillet est décidé à ne rien lâcher cette saison. Ce duo a pris un peu d’avance au Championnat mais va avoir fort à faire avec Benoît Paturel. L’officiel Yamaha MX2, actuel troisième du Championnat du Monde a décidé de venir s’essayer sur une 450cc entre les GP du Mexique et d’Italie. Sa première course en MX1 promet beaucoup, tant pour le spectacle que sur le plan sportif.

Le Champion de France en titre Grégory Aranda va retrouver dans le Tarn une typologie de circuit qui semble mieux lui convenir. Sa performance lors de la dernière manche laisse entrevoir de bonnes choses alors qu’il était un peu en retrait en ce début de saison. Nicolas Aubin (Amexio Suzuki) est également de retour sur le devant de la scène après une saison 2016 un peu difficile. Ses excellents départs le place aux avant-postes lors de de chaque manche et il semble avoir retrouvé le rythme. A l’inverse, le Champion de France MX2 2015 Maxime Desprey (Monster Energy Bud Racing Kawasaki) a du mal lors des sorties de grille, ce qui le handicape fortement. Cédric Soubeyras est en difficulté dans le Championnat. Après une chute et un abandon à Romagné, le pilote JPM Racing Suzuki est largement distancé mais aura à cœur de bien faire, tout comme Milko Potisek (Yamaha), Fabien Izoird (SR Honda Motoblouz), Loic Rombaut (KTM) ou Jason Clermont (Honda).

Une catégorie MX2 très disputée
On savait le niveau de la catégorie MX2 très homogène, les premières épreuves l’ont confirmé. Il est bien difficile aujourd’hui de dégager des favoris tant les courses ont révélé de potentiel mais aussi où, parfois, le manque d’expérience peut jouer des tours. Le Champion de France en titre Mathys Boisramé (Assomotor Honda), qui faisait jusqu’à sa lourde chute de Romagné figure de favori ne devrait pas être en mesure de défendre ses chances. C’est ainsi qu’Arnaud Aubin (Amexio Suzuki) est en tête du Championnat après une très solide épreuve le week-end dernier. On se souvient qu’il était dans le coup l’an passé pour une victoire à Castelnau-de-Lévis mais qu’il avait commis une erreur. Trois pilotes le suivent à moins de sept points au Championnat. L’expérimenté Florent Richier (JPM Racing Suzuki) est bien présent mais n’a pas encore réussi à remporter de manche. Le Sudiste, dernier vainqueur au Puech-Rampant devrait également retrouver un terrain plus favorable. A l’inverse, Nicolas Dercourt (GSM Dafy Michelin Yamaha) est moins à l’aise sur les terrains plus durs mais il a démontré un haut niveau de pilotage et une grosse envie à Romagné. L’américain Marshal Weltin (Monster Energy Bud Racing Kawasaki) continue de découvrir les circuits français et pointe actuellement troisième du Championnat. Son coéquipier et compatriote Tristan Charbonneau a laissé entrevoir une excellente vitesse mais a connu d’importants déboires à Romagné (disqualification pour non port de gants alors qu’il était largement en tête).

Tous ces coureurs vont être concurrencés par les autres pilotes GP officiels Yamaha MX2 à savoir le Belge Brent Van Doninck et le Suédois Alvin Ostlund. Les coéquipiers de Paturel vont assurer le spectacle, une rare occasion pour les pilotes Elite de se frotter au Belge actuel sixième du Championnat du Monde MX2. Enfin, outre les habitués du Championnat Henri Giraud (Husqvarna), Pierre Goupillon (VHR KTM), Anthony Bourdon (Husqvarna) ou Robin Kappel (MRK Kawasaki), il faudra surveiller de près le Champion de France Junior 2016 Stephen Rubini, désormais pilote GP officiel Kawasaki.

A la poursuite du team MJC
Les Juniors disputeront également la troisième épreuve de leur championnat. Les coéquipiers du team MJC Yamaha ont pris l’ascendant sur leurs adversaires. Thibaut Benistant occupe la tête du classement. Il portera la plaque rouge à Castenau-de-Lévis ce qui devrait le motiver, en espérant que la pression ne soit pas trop grande. Le Hollandais volant Rick Elzinga a quant à lui impressionné en signant un doublé à Romagné. Calvin Fonvieille (LR KTM Moto17) aura à cœur de renouer avec la victoire d’autant qu’il joue à domicile, il va rouler à quelques kilomètres seulement de chez lui. Le Gardois Maxime Charlier (Husqvarna) est bien placé, tout comme le Champion de France Espoirs 2016 Tom Guyon (TM Xcentric France), le jeune Yann Crjnanski (KTM) ou Antoine Cossé (KTM). Ces Juniors serviront de modèles à d’autres pilotes encore plus jeunes puisque le samedi l’AGS Puech-Rampant organise également des courses de Ligue 65cc et 85cc. A saluer enfin le bon travail du team Roussaly (KTM) dont chacun des frères représentera la famille dans chacune des catégories : Théo en Junior, Julien en MX2 et Hugo en MX1.

Plus de 24 MX Tour avec Facebook
Pour cette saison 2017, la FFM enrichit son offre internet afin de vous permettre de suivre encore plus intensément, et dans les conditions du direct, le 24MX Tour. Pour cela, rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en Live et, en partenariat avec motorsport.tv, bénéficier de contenus vidéo exclusifs : interview, résumé des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Et bien sûr, retrouvez toutes les informations sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr

(Communiqué de presse FFM).


Soyez le premier à réagir




 

Il va bien aussi @elitomac à quelques semaines à Anaheim 1. Interview et photos à venir sur LeBigUSA.com bien sûr. #leBigProd #kawasaki #monsterenergy #sx2018 @bell_powersports #thisismoto #supercross #corona #californie #dropthegate #vivementjanvier #abonnezvous #frenchmedia 🇺🇸🇫🇷 📷 LeBig + @sauvourelfredlebig
Retrouvez l’interview et la vidéo de @kenroczen94 sur sa @honda_powersports_us sur LeBigUSA.com. #leBigProductions #corona #honda #pressday #supercross #thisismoto #sx2018 #neratezrien 🇺🇸🇫🇷#abonnezvous #californie #soleil #cavabien 📷 @sauvourelfredlebig/LBU
A quelques semaines d’Anaheim 1, retrouvez l’interview et une vidéo de @kenroczen94 sur LeBigUSA.com. #californie #honda #94 #zegerman #supercross @honda_powersports_us #thisismoto #dropthegate #kenny #determination #courage #fate #corona #abonnezvous 📷 @sauvourelfredlebig
Il est de retour pour de bon @kenroczen94. Interview, vidéo, inside, rendez-vous sur LeBigUSA.com demain. #californie #soleil #zegerman #thisismoto #cestlemoment #retour #caplaisantepas #honda #corona @supercrosslive #supercross #sx2018 #viteanaheim1 #enplace #leBigProductions 🇺🇸🇫🇷@honda_powersports_us @shiftmx